Timo Werner : "Au début, c'était génial d'avoir un peu de vacances..."

"Tout le monde doit s'en accommoder", a déclaré l'attaquant de Leipzig Timo Werner à propos d'une situation pandémique qui dure.

Timo Werner a inscrit quatre buts en UEFA Champions League cette saison pour Leipzig
Timo Werner a inscrit quatre buts en UEFA Champions League cette saison pour Leipzig Getty Images

L'attaquant de Leipzig Timo Werner, qualifié pour les quarts de finale de la Champions League, nous a confié comment ses coéquipiers et lui se sont adaptés au contexte de la pandémie de coronavirus de ces dernières semaines.

NAGELSMANN SUR L'ADN DE LEIPZIG


UEFA.com : Comment gérez-vous la situation actuelle ?

Temps forts : Leipzig 3-0 Tottenham
Temps forts : Leipzig 3-0 Tottenham

Timo Werner : Tout se passe bien pour moi. Je suis en bonne santé, tout comme les gens qui m'entourent. Tout le monde doit s'en accommoder. C'est une situation inhabituelle pour tout le monde, mais nous revenons peu à peu à la normale et j'espère que le football pourra également reprendre bientôt normalement.

Comment avez-vous fait pour rester en forme avant la reprise de l'entraînement ? Avez-vous eu des difficultés pour vous entraîner seul et faire preuve de discipline ?
Au début, c'était génial d'avoir un peu de vacances, mais ensuite nous avons rapidement reçu un programme du club que j'ai suivi. Nous avons assez rapidement été autorisés à nous entraîner de nouveau en petits groupes et c'était beaucoup plus agréable que de simplement courir.

Avez-vous un jardin ou une terrasse sur lequel vous pouviez jouer au football ?
J'ai un balcon. J'ai parfois tiré le ballon depuis l'intérieur, en hauteur. Il y a l'espace pour mais pas pour tirer au but dans le jardin.

Avez-vous utilisé ce temps pour dormir ou étiez-vous discipliné en vous levant tôt ?

Sabitzer, Forsberg et Werner : temps forts de Leipzig
Sabitzer, Forsberg et Werner : temps forts de Leipzig

Non, j'ai vraiment beaucoup dormi car j'allais au lit tard. Je pense que cela fait partie de ce changement avec pas grand-chose à faire. On est plus fatigués et paresseux pendant la journée mais plus en forme le soir, donc automatiquement on dort plus longtemps. Maintenant que nous sommes régulièrement de retour à l'entraînement le matin, nous retrouvons peu à peu notre rythme.

Que pensez-vous des appels vidéo avec votre famille et vos amis ? Avez-vous également été en contact avec vos coéquipiers pendant cette période sans entraînements ?
Bien sûr. Nous jouons aussi à Fortnite les uns contre les autres, ou nous nous affrontons sur une bonne vieille partie de FIFA. Évidemment, on a le casque-micro, mais nous nous sommes également appelés sur notre chat de groupe, sur Facetime, nous avons fait des vidéos de groupe. Juste quelques blagues, pendant un ou deux jours, mais à la maison je pense que c'est normal. Quand on vit loin de sa famille, on appelle tout le temps donc ce n'était pas quelque chose de nouveau pour moi.

Avez-vous communiqué avec votre entraîneur ?
Oui, il nous a régulièrement envoyé des messages pour voir comment on allait et pour dire qu'on devait rester positifs, que nous allions vraisemblablement reprendre la saison, rien de plus.

Regardez le doublé de Werner face à Benfica
Regardez le doublé de Werner face à Benfica

Qu'avez-vous le plus hâte de retrouver lors de la reprise du football ?
Le meilleur en football, c'est de jouer dans un stade à guichets fermés. Ce ne sera pas le cas à la reprise, mais c'est ce qui est spécial dans ce sport et ce qui nous différencie, nous les professionnels, des joueurs amateurs, c'est qu'il y a 40 000 ou 50 000 personnes dans le stade qui nous encouragent.

D'un autre côté, nous sommes tous enthousiastes à l'idée de retrouver la compétition. La situation ne peut être changée et nous voulons reprendre cette saison car nous nous sommes fixés des objectifs et nous étions en bonne voie des les réaliser.