Classiques de la Champions League : Man City - Tottenham 2019

Restez chez vous et revivez cet incroyable quart de finale retour de la dernière édition sur UEFA.tv (en anglais). On plante le décor.

Heung-Min Son (Totenham)
Heung-Min Son (Totenham)

Vainqueur du match aller 1-0 dans leur stade flambant neuf, Les Spurs de Tottenham ont la lourde tâche d'aller défier un Manchester City évoluant devant son public en quart de finale retour de l'UEFA Champions League 2018/19.

Revivez ce match sur UEFA.tv

Pour bien profiter du match...

Temps du match aller : Tottenham 1-0 Manchester City
Temps du match aller : Tottenham 1-0 Manchester City

Manchester, 16 avril 2019. City court toujours après un quadruplé historique. Pour cela, le club entraîné par Pep Guardiola doit remporter la toute première UEFA Champions League de son Histoire.

Mais les Citizens n'étaient pas aussi impérial qu'à l'accoutumé une semaine plus tôt à Londres, s'inclinant 1-0 sur une réalisation de Heung-Min Son dans le nouveau stade des Spurs après qu'Hugo Lloris a repoussé un penalty de Sergio Agüero. Restant sur 11 victoire à domicile de rang, City reste tout de même confiant au moment d’accueillir une formation de Tottenham privée de son attaquant star Harry Kane...

Les joueurs qui ont fait le spectacle

Heung-Min Son (Tottenham) en action
Heung-Min Son (Tottenham) en action

Heung-Min Son : arrivé en provenance de Leverkusen en 2015, Son est très apprécié par les supporters des Spurs pour son fighting spirit, sa vitesse et sa qualité technique. Le Coréen, buteur au match aller, aura fort à faire devant en l'absence d'Harry Kane...

Sergio Agüero : le désormais trentenaire argentin est devenu en 2018/19 le meilleur buteur de l'Histoire de City. Redoutable comme jamais en Europe, il s'était offert un doublé lors de la victoire 7-0 à la maison face à Schalke au tour précédent.

Fernando Llorente : le Basque, qui avait déjà 32 ans lorsqu'il quittait Swansea pour Tottenham à l'été 2017, débutait la rencontre sur le banc avec pour objectif de faire la différence en fin de partie, comme ce fut déjà le cas lors de cette campagne européenne...