Paris 2-0 Dortmund : le PSG n'a plus peur du vide

Deux buts en première période ont offert la qualification au champion de France qui met fin à trois saisons d'échec en 8es de finale

Neymar fête l'ouverture du score de Paris
Neymar fête l'ouverture du score de Paris UEFA via Getty Images

Avec les buts de Neymar et Juan Bernat, Paris s'offre une place en quarts de finale, enfin !

PARIS - DORTMUND : MINUTE PAR MINUTE

Sans Kylian Mbappé (angine) ni le capitaine Thiago Silva, Paris a fait une première période sans faute pour totalement inverser la tendance de l'aller. À la 28e minute, oublié dans la surface par la défense du BVB, Neymar ouvrait le score d'une tête plongeante à bout portant sur un corner parfaitement tiré par Di María côté droit !

La réaction allemande se faisant attendre et c'est un ancien joueur du Bayern, Juan Bernat, qui enfonçait le clou dans le temps additionnel de la première période. Servi par Angel Di Maria côté droit, Pablo Sarabia centrait fort à ras de terre dans l'axe. Bernat surgissait tel un attaquant pour couper le ballon et tromper Roman Bürki pour le 2-0 !

Dortmund revenait remonté en seconde période et pressait sans trouver l'ouverture, laissant Paris endormir le match et filer vers son premier quart de finale depuis 2016.

Homme du match : Juan Bernat (Paris)

Aitor Karanka, observateur technique de l'UEFA : "Bernat bien défendu contre un très bon ailier en face et il a marqué un but important"

Réactions

Thomas Tuchel, entraîneur de Paris : "Nous avons joué avec notre collectif, un collectif fiable. Il était nécessaire de démontrer ces qualités. Les gars ont montré ces qualités à nouveau. Il faut les féliciter. C'était un plaisir de les entraîner aujourd'hui. Dès le bus, il y a eu une bonne ambiance. On a vu nos supporters. Nous avons chanté ensemble. C'était particulier. Avant le match, je me suis dit que c'était l'atmosphère, l'énergie dont nous avions besoin pour jouer. Ensuite, nous y sommes allés étape par étape, mi-temps par mi-temps".

Marquinhos, milieu de terrain de Paris : "C'est parfait, avec toute l'ambiance qu'il y a eu avant le match. Nous sommes restés costauds sur le mental. Nous avons marqué les deux buts dont nous avions besoin. Nous devons garder cela pour la suite. Je pense qu'il faut que l'on garde cette bonne mentalité et ces valeurs. On a montré qu'on avait de la personnalité pour revenir. On va profiter de cette qualification".

Thilo Kehrer, défenseur de Paris : "On dit toujours que nos supporters sont particuliers. Ce qu'ils ont fait avant le match et après, c'est incroyable. Cela nous donne de la force, de l'envie, de l'énergie. Ce sont des moments fantastiques".

Juan Bernat, défenseur de Paris : "C'est une grande soirée. Nous avons fait une très bonne première période. Dans la seconde, nous avons bien défendu. Il devait marquer un but, mais ils ne sont pas parvenu".

Lucien Favre, Dortmund, entraîneur : "Le début du match était difficile. Ils ont fait un pressing très haut. Nous ont bien joué, nous n'avons pas été mauvais. En second période, cela s'est plutôt bien passé pour nous, mais il nous a manqué ce dernier geste, cette dernière passe tu aurais pu leur poser des problèmes et qui aurait pu exploiter les espaces."

Mats Hummels, Dortmundn défenseur : "Difficile de dire qui ne s'est pas bien passé. Les deux équipes n'ont eu que quelques occasions. Prendre un but sur corner (le premier), c'est quelque chose qui ne doit jamais arriver. Ensuite réussite sur le deuxième but".

Stats

  • Cinquième quart de finale pour Paris.
  • Paris passe pour la première fois un tour en Champions League après une défaite à l'aller.
  • Neymar impliqué dans 38 buts sur 28 matches à domicile en Champions League (20 pour Barcelone, huit pour Paris, 26 buts, 12 passes décisives.
  • Bernat a marqué cinq buts pour Paris, dont quatre en Champions League.
  • Le PSG a marqué au moins un but dans ses 32 derniers matches en UEFA Champions League.
  • Axel Witsel, 31 ans, a joué son 100e match de Champions League, sixième Belge à ce niveau.

Compos

Paris : Navas; Kehrer, Marquinhos, Kimpembe, Bernat; Paredes (Kouassi 90e+2), Gueye; Di María (Kurzawa 79e), Sarabia (Mbappé 64e), Neymar; Cavani

Dortmund : Bürki; Piszczek, Hummels, Zagadou; Hakimi, Emre Can, Witsel (Reyna 71e), Guerreiro; Sancho, Haaland, Hazard (Brandt 68e)