UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Ferguson : "Superbe"

Le manager de Manchester félicite son équipe. Pour son homologue milanais Ancelotti, "tout reste à faire".

L'entraîneur du Manchester United FC Sir Alex Ferguson déplore des approximations défensives qui ont permis à l'AC Milan d'inscrire deux buts à l'extérieur en demi-finale aller d'UEFA Champions League à Old Trafford (3-2). Néanmoins, il ne tarit pas d'éloges sur la "superbe prestation" livrée par son équipe qui, bien que menée 2-1, est parvenue à s'imposer grâce à deux buts de Wayne Rooney. L'entraîneur de Milan Carlo Ancelotti pense que son équipe peut aborder le match retour, mercredi 2 mai, avec optimisme malgré les blessures de Gennaro Gattuso et Paolo Maldini.

Sir Alex Ferguson, entraîneur de Manchester United
Nous avons livré une prestation formidable. A certains moments, Milan a joué un très bon football. Il est d'autant plus étrange dans un match d'une telle qualité de voir des buts aussi ridicules ; nous avons concédé deux buts vraiment stupides. A 2-1, face à une équipe de ce calibre, la tâche est difficile. A la mi-temps, nous nous sommes dit que si nous continuions à jouer vite, nous aurions une chance. En seconde période, nous avons eu quelques moments de flottement. Nous avons été piégés à deux reprises, et Kaká aurait dû marquer. Cela a joué en notre faveur et dans ce genre de rencontre, il faut un brin de chance. Toutefois, après cela, nous avons été la meilleure équipe sur le terrain. Notre deuxième but nous a permis de prendre l'ascendant. Il ne pouvait y avoir qu'un vainqueur. Le deuxième but de Wayne nous place en excellente position. Avec la rapidité de notre équipe, je pense que nous marquerons là-bas, mais je ne sais pas si cela suffira. Nous savons que ce sera difficile mais je me réjouis d'y être.

Carlo Ancelotti, entraîneur de Milan
Le troisième but nous complique la tâche. Nous avons bien joué pendant une heure mais nous savions que ce serait difficile de maintenir ce rythme pendant tout le match. Nous avons perdu l'expérience de Gattuso et de Maldini. Elle nous aurait sans doute été utile. Pour le match retour, nous serons plus en forme que lors du quart de finale contre le (FC) Bayern (München). Néanmoins, le résultat fait l'affaire de Manchester, qui pourra jouer en contre-attaque, ce qui est d'ailleurs l'une de ses grandes forces. Cela dit, nous aborderons cette rencontre en pleine confiance. Manchester a un léger avantage, mais tout reste à faire.