UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Piqué surveillera Ibrahimović

Gerard Piqué craint d'une manière générale l'équipe du Milan qu'il visite mercredi soir. Le défenseur catalan se méfie surtout de Zlatan Ibrahimović.

Piqué ©AFP/Getty Images

Gerard Piqué craint d'une manière générale l'équipe de l'AC Milan qu'il visite mercredi soir en quarts de finale aller de l'UEFA Champions League. Le défenseur du FC Barcelona se méfie surtout de Zlatan Ibrahimović, l'attaquant en forme des Lombards.

"Nous avons étudié Milan et nous allons continuer à le faire jusqu'au coup d'envoi", a déclaré Piqué. "Nous devons savoir comment prendre cette équipe." Les deux clubs se sont pourtant rencontrés deux fois cet automne en phase de groupe. Barcelone l'avait emporté trois buts à deux sur le terrain du club italien.

"Il est toujours difficile de stopper un buteur tel que Zlatan Ibrahimović'.  il nous faudra être vraiment très concentré, il ne faut pas lui donner 1 mm d'espace."  Il est en train de vivre une grande saison et il marque quasiment à chaque occasion", précise le champion du monde par rapport à celui qui sera son vis-à-vis.

 Les deux hommes se connaissent, ils ont été coéquipiers à Barcelone lors de la saison 2009/10. "Ce fut un grand plaisir de jouer à ses côtés", se souvient Piqué. "C'est un grand joueur et il a aidé Barcelone à remporter des trophées. Nous allons tout faire pour le stopper cependant. C'est quelqu'un de très dangereux mais je crois que nous avons les qualités pour défendre correctement contre lui."

Fait rare, Piqué a marqué ce week-end, lors de la victoire 2-0 en Liga contre le RCD Mallorca (2-0). "Ce but a été important pour moi, de même que ma performance d'ensemble. Nous sommes dans une bonne passe même s'il est trop tôt pour évoquer le triplé (comme celui de l'année dernière avec la Coupe d'Europe, le championnat et la Coupe d'Espagne). Mais on ne va pas anticiper. D'abord il y a Milan à jouer. C'est l'une des trois meilleures équipes en Europe. Cela va être un défi mais demain nous allons tout faire pour nous qualifier."