Mourinho sous les projecteurs contre City

José Mourinho assume la responsabilité du mauvais début de saison du Real Madrid CF avant de recevoir le Manchester City, dans le Groupe D.

José Mourinho évoque le début de saison raté du Real
José Mourinho évoque le début de saison raté du Real ©Getty Images

L'entraîneur du Real Madrid CF José Mourinho a indiqué qu'il ne ferait pas de grands changements mardi soir avant le choc tant attendu du Groupe D contre le Manchester City FC, ajoutant qu'il était le premier responsable du début de saison raté des Madrilènes. Roberto Mancini, pour sa part, vise un bon début dans la compétition malgré le niveau élevé du groupe.

Real Madrid
José Mourinho, entraîneur du Real

L'équipe de départ ne sera pas très différente, et je n'alignerai aucun joueur qui ne sera pas à 100 %. Ce sera le meilleur onze que j'estimerai apte à affronter un équipe de grands joueurs. Je suis le premier responsable [pour les mauvais résultats du Real]. Dans mon club, quand on gagne, on gagne tous, et quand on perd, je suis le premier responsable. Avant de perdre à Séville, j'ai dit à mes joueurs ce que j'ai ensuite déclaré en conférence de presse, mais ce n'étaient pas des critiques.

Le football, c'est aujourd'hui et demain, pas hier. Hier, c'est de l'histoire ancienne. Je n'ai pas été capable de garder mes joueurs motivés et concentrés. Je pense qu'on ne peut pas avoir de meilleure relation que celle que nous entretenons. À ce niveau, les joueurs et les entraîneurs ont déjà gagné des trophées. Nous avons tous des titres, une sécurité financière et professionnelle, on n'a pas à s'inquiéter des gens et de leurs réactions. Personne ne me met la pression. Personne ne me motive, je me motive tout seul. Jouer contre Manchester City est aussi motivant que jouer contre Getafe. Remporter la Champions League me motive autant que n'importe quel autre match. Ça fait partie du job.

Ce week-end
Samedi : Sevilla FC 1-0 Real Madrid (Trochowski 2e)
Casillas ; Arbeloa (Callejón 66e), Pepe, Sergio Ramos, Marcelo ; Khedira, Xabi Alonso, Özil (Benzema 45e), Di María (Modrić 45e), Ronaldo ; Higuaín.

• Un but rapide du milieu Piotr Trochowski au stade Ramón Sánchez Pizjuán a condamné le Real à subir une seconde défaite en quatre journées de Liga. C'est le plus mauvais début de saison d'un champion depuis 11 ans.

Blessés et suspendus
Les nouvelles recrues du Real Michael Essien et Luca Modrić sont tous les deux dans le groupe des 21 joueurs choisis par José Mourinho. Le seul absent est le jeune buteur Álvaro Morata, ce qui laisse Cristiano Ronaldo, Karim Benzema et Gonzalo Higuaín en concurrence en attaque.

Manchester City
Roberto Mancini, entraîneur de City
L'année dernière nous a donné une bonne expérience. Nous avions fait une bonne phase de groupes, mais ça n'a pas suffi. Le groupe est plus relevé cette année et ce sera encore plus difficile pour les quatre équipes. C'est important pour nous d'atteindre le second tour. On va devoir travailler dur, mais pour l'heure, c'est dur de savoir jusqu'où nous pouvons aller. Ce sera un grand match, avec deux équipes qui comptent des joueurs fantastiques. C'est important de bien commencer. Le Real est la meilleure équipe au monde, mais nous voulons faire de notre mieux.

Ce week-end
Samedi :
 Stoke City FC 1-1 Manchester City (Crouch 15e ; García 35e)
Hart ; Maicon, Kompany, Lescott, Clichy ; Nasri, Sinclair (Silva 74e), García, Yaya Touré ; Tévez (Barry 63e), Balotelli (Džeko 90e).

• City a été tenu en échec une deuxième fois de suite à l'extérieur, après son déplacement au Liverpool FC il y a 15 jours. Roberto Mancini a fait jouer pour la première fois ses recrues de l'été, Maicon, Scott Sinclair et Javi García, auteur d'un but.

Blessés et suspendus
Le buteur argentin Sergio Agüero s'est remis d'une blessure au ligament du genou. Mancini dispose donc de quatre attaquants avec Mario Balotelli, Carlos Tévez et Edin Džeko.

Autres contenus