Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Marchisio et les petites finales

Pour Claudio Marchisio, le milieu de la Juventus, il reste deux petites finales à jouer dans le Groupe E, après celle de ce soir.

Claudio Marchisio ouvre le score à la 6e minute
Claudio Marchisio ouvre le score à la 6e minute ©Getty Images

La Juventus s'apprête à jouer deux matches à élimination directe en phase de groupes dans le Groupe E selon Claudio Marchisio, dont l'équipe reste troisième malgré une victoire 4-0 face au FC Nordsjælland. Toujours à la traîne un point derrière le FC Shakhtar Donetsk et le Chelsea FC, la Vieille Dame n'avait pas le droit à l'erreur mercredi. Son coéquipier Leonardo Bonucci va même jusqu'à évoquer la perfection, tandis que pour les Danois, il n'y avait pas photo entre les deux équipes ce soir.

Claudio Marchisio, milieu de la Juventus
Ce match était une petite finale pour nous, il fallait à tout prix le gagner pour pouvoir continuer à rêver. On a réussi à marquer rapidement, ce qui a tout changé par rapport au match aller. Mon but était important mais le second aussi. C'était primordial de tuer la rencontre car même si Nordsjælland a perdu contre le Shakhtar et Chelsea, ça reste une équipe qui pose beaucoup de problèmes à ses adversaires et qui a toute sa place en Champions League.

Si on n'avait pas perdu ces deux points bêtement contre eux il y a deux semaines, on pointerait en tête du groupe aujourd'hui. Maintenant, il faut rester concentré pour Chelsea. Ce sera une nouvelle petite finale pour nous. Ensuite, il y en aura encore une contre le Shakhtar.

Leonardo Bonucci, défenseur de la Juventus
Il fallait réagir (après la défaite récente en Serie A) et montrer qu'on restait une Juventus affamée de victoires, celle de la saison dernière. Ce soir, on l'a fait. Il ne faut pas trop regarder ce que font les autres. On est la Juve, on doit gagner tous nos matches. Ce soir, on a approché la perfection.

Mikkel Beckmann, attaquant de Nordsjælland
Ce soir on a rencontré une équipe de classe mondiale. On avait l'air ridicule sur le terrain. On est passés complètement à côté. Lors des discussions tactiques, on s'est dit que les 20 premières minutes allaient être cruciales, qu'ils allaient nous mettre une grosse pression. Résultat, on en prend un à la 5e minute, et un second quelques minutes plus tard. Ils étaient trop forts, nous trop faibles, le résultat n'est que le juste résultat de ce mélange.

Kasper Lorentzen, milieu de Nordsjælland
Ils ont démarré pied au plancher ce soir, ont vite marqué et joué mieux que nous. On a essayé de s'en tenir à notre plan tactique mais ce but a changé toute la donne. On pensait pouvoir leur offrir la même résistance qu'à Copenhague, ce sera pour la prochaine fois.

Haut