Le PAOK sans pression devant Schalke

Pour Huub Stevens, la pression est sur les épaules du FC Schalke 04, alors que le PAOK FC court après une première qualification pour les groupes.

Huub Stevens a entraîné Schalke par deux fois
Huub Stevens a entraîné Schalke par deux fois ©Getty Images

Pour Huub Stevens, la pression est sur les épaules de son ancien club, le FC Schalke 04, alors que le PAOK FC court après une première qualification pour la phase de groupes de l'UEFA Champions League.

Les Grecs ont ramené un très bon résultat nul 1-1 de Gelsenkirchen la semaine dernière, Miroslav Stoch remettant les deux équipes à égalité suite à l'ouverture du score de Jefferson Farfán en première période. Un match nul et vierge au Stadio Toumba mardi serait synonyme de qualification pour le PAOK, mais Stevens se veut prudent.

"Le résultat du match aller ne change pas grand-chose, cela reste du 50-50", expliquait le technicien néerlandais, qui offrait à Schalke une place en 8es de finale de l'UEFA Champions League la saison dernière avant d'être remercié par le club allemand en décembre. "Nous sommes extrêmement motivés et nous voulons cette qualification, mais c'est n'est pas une obligation. Schalke est sous pression, pas nous."

"C'est une rencontre très importante mais nous ne devons pas être stressés. Nous devons être contents d'être ici et d'avoir la chance de nous battre pour une place en phase de groupes de Champions League. Nous devons garder les pieds sur terre, la vie continuera peu importe le résultat."

Stevens ne sera pas aidé par les absences de Lino, Liam Lawrence et Costin Lazăr, tous trois blessés, mais il a confiance en son banc. "Nous possédons assez de qualité au sein de notre effectif pour faire face aux absences," expliquait-il. "Cela représente également une opportunité pour d'autres joueurs de montrer de quoi ils sont capables."

Les visiteurs sont également touchés par les blessures, Klaas-Jan Huntelaar, Kyriakos Papadopoulos et Sead Kolasinac étant indisponibles pour le match retour, tandis que Joel Matip et Leon Goretzka devront effectuer un dernier essai avant la rencontre. "C'est un match très important pour le club, pour tout le monde à Schalke", a expliqué l'entraîneur Jens Keller, qui espère que la roue va tourner après des débuts décevants en Bundesliga, les Allemands n'ayant pris qu'un point en trois matches.

"La pression serait quoi qu'il en soit immense, quelle que soit notre série en championnat", a-t-il ajouté. "Le nul 1-1 à l'aller n'est pas idéal, mais il n'est pas insurmontable. Nous avons connu le scénario inverse la saison dernière (en 8es de finale), quand nous avions fait 1-1 face à Galatasaray à Istanbul puis avons été éliminés à domicile. Nous avons travaillé dur pour atteindre cette compétition. Si nous nous qualifions pour la phase de groupes, les bénéfices de la participation à la Champions League seront énormes pour l'équipe."

Le milieu de terrain Jermaine Jones reconnaît également l'importance de la participation à la phase de groupes. "Nous savons tous ce que signifie cette rencontre, ce qui est en jeu", a confié l'international américain. "Tout le monde, les joueurs et le staff, fera de son mieux pour se qualifier pour la phase de groupes. Nous avons un objectif spécifique et tout monde tire dans le même sens."