UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Martino toujours respectueux du Milan

L'entraîneur du FC Barcelona Gerardo Martino refuse d'entendre parler de "crise" du côté de l'AC Milan malgré les résultats moyens du club "rossonero".

Gerardo Martino et Barcelone occupent la tête du Groupe H avec sept points
Gerardo Martino et Barcelone occupent la tête du Groupe H avec sept points ©AFP/Getty Images

L'entraîneur du FC Barcelona Gerardo Martino refuse d'entendre parler de "crise" du côté de l'AC Milan, malgré les résultats moyens du club rossonero, 14e de Serie A.

Barcelona
Gerardo Martino, entraîneur de Barcelone
Je ne pense pas qu'on va s'écarter de notre plan de jeu habituel. Contre Milan, il faut de la mobilité, de la persévérance et de l'énergie pour empêcher cette équipe de nous refaire le coup du match aller. Nous avons dominé dans l'ensemble, mais nous n'avons pas su perforer leur bloc bas orienté vers la contre-attaque.

Je me méfie toujours quand on dit qu'un grand club est en crise. Les grandes équipes s'appuient sur leur histoire. Milan a une grande histoire et des joueurs importants. Nous respectons beaucoup l'institution que représente le Milan. Nous ne sommes pas encore en mesure d'assurer la qualification mais une victoire nous en rapprocherait.

On peut toujours progresser. Et on a de la marge, cela ne fait aucun doute, individuellement er collectivement. Nous n'avons pas de problème sérieux, mais il faut toujours viser plus haut.

Ce week-end
Vendredi : Barcelona 1-0 RCD Espanyol (Alexis Sánchez 68e)
Valdés ; Alves, Piqué, Mascherano (Bartra 89e), Montoya ; Xavi Hernández, Busquets, Iniesta (Fàbregas 86e) ; Alexis Sánchez (Pedro Rodríguez 83e), Messi, Neymar.

• Grâce à sa victoire lors du derby local, le Barça reste invaincu en 17 matches sous la férule de Martino.

Sur l'équipe
Isaac Cuenca n'a toujours pas joué cette saison suite à son opération du genou cet été, tandis qu'Ibrahim Afellay a été opéré de la cuisse en août. Jordi Alba est absent depuis sa déchirure aux ischio-jambiers le 14 septembre. Adriano (ischios) est apte lui aussi après avoir été laissé au repos vendredi. Gérard Piqué s'est entraîné seul lundi mais il est dans le groupe.

Milan
Massimiliano Allegri, entraîneur de Milan
Je suis serein, aussi bien pour le match du Barça que pour le Chievo. Dans les deux cas, l'objectif est de gagner. Le résultat dépendra de nombreux facteurs. Nous traversons une période délicate mais nous devrons nous concentrer sur les détails.

Nous devrons être très soudés collectivement pour espérer inquiéter Barcelone. Si nous parvenons à faire aussi bien qu'à l'aller en défense et en attaque, nous avons une chance de gagner.

On joue contre la meilleure équipe du monde. Dans nos matches récents, on a tenu notre rang, notamment en 8e de finale aller la saison dernière ou comme il y a deux semaines.

Ce week-end
Samedi : Milan 0-2 ACF Fiorentina (Vargas 27e, Borja Valero 73e)
Gabriel ; Abate, Zapata, Zaccardo, Constant ; Montolivo, De Jong, Muntari (Saponara 69e) ; Birsa (Niang 57e), Kaká ; Balotelli.

• Après son revers 2-0 vendredi, Milan déplore 12 points de retard sur le leader après 11 matches de Serie A. Les Rossoneri comptaient deux points de plus la saison dernière au même stade du championnat.

Sur l'équipe
Le 30 octobre contre le SS Lazio, Mattia De Sciglio (genou) a disputé son premier match depuis août. Mais son articulation a enflé et il n'a plus rejoué depuis.

Bon à savoir
• Barcelone a renoué avec la victoire au Camp Nou en dominant 4-0 l'AFC Ajax en première journée. Sa gifle 3-0 reçue du FC Bayern München en demi-finale de la compétition en mai dernier reste sa seule défaite sur ses 23 derniers matches à la maison en UEFA Champions League.