UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

De Boer : "De vrais guerriers"

Les réactions des deux entraîneurs, Frank de Boer et Gerardo Martino, après la victoire 2-1 de l'AFC Ajax sur le FC Barcelona dans le Groupe H.

Frank De Boer a félicité ses joueurs après la victoire sur le Barça
Frank De Boer a félicité ses joueurs après la victoire sur le Barça ©AFP/Getty Images

Les réactions des deux entraîneurs, Frank de Boer et Gerardo Martino, après la victoire 2-1 de l'AFC Ajax sur le FC Barcelona dans le Groupe H de l'UEFA Champions League.

Frank de Boer, entraîneur de l'Ajax
Jöel (Veltman) aurait dû faire confiance à son gardien et ne pas faire faute (pour le carton rouge). Après son expulsion, notre tâche est devenue plus difficile mais nous avons été de vrais guerriers. Je tiens à féliciter l'équipe et les supporters. Je n'ai jamais douté de notre style de jeu. Nous voulons disputer les 8es et nous devrons gagner au San Siro (contre l'AC Milan) pour cela.

Nous avons réussi à stopper Barcelone ce soir. Au Camp Nou nous avions fait beaucoup de mauvais choix avec le ballon, mais pas ce soir. Ce soir, nous n'avons fait que les bons choix. J'avais annoncé que l'Ajax serait la première équipe à faire tomber Barcelone en jouant le football que nous voulons toujours jouer, un football offensif.

Gerardo Martino, entraîneur de Barcelone
Parfois aussi nous pouvons perdre. Plus que la défaite, nous devrons analyser nos 45 premières minutes, durant lesquelles l'Ajax a remporté cette victoire. Nous manquions d'agressivité. Ils étaient plus rapides et remportaient tous les duels. Dans ce genre de rencontre, nous devons nous hisser au rythme de nos adversaires. Nous avons été absents pendant 45 minutes.

D'un point de vue individuel, Barcelone n'a pas été au niveau de l'Ajax. Nous n'étions pas assez précis ni mobiles. Cela ne devra pas se reproduire. Nous avons réussi à corriger cela en deuxième période, nous aurions pu ramener un point, mais au moins nous sommes qualifiés.