Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

Les réactions du 3e tour de C1

Slaven Bilić et Giannis Anastasiou ont réagi après le tirage au sort du 3e tour de l'UEFA Champions League, effectué vendredi à Nyon.

Ståle Solbakken pense que Copenhague aura du boulot contre Dnipro
Ståle Solbakken pense que Copenhague aura du boulot contre Dnipro ©AFP/Getty Images

UEFA.com fait le tour des réactions d'Europe entière après le tirage au sort du 3e tour de qualification de l'UEFA Champions League, effectué vendredi à Nyon.

LE TIRAGE COMPLET

Jonatan Soriano, capitaine du FC Salzburg
(adversaires possibles : Valletta FC/Qarabağ FK)
Les deux équipes ne sont pas tellement connues, mais on devra leur faire preuve de grand respect car l'une des deux méritera bien d'être au troisième de qualification de la Champions League.

Si l'équipe de Craig Harrison peut sortir les Slovaques, alors un match contre une équipe moldave ou monténégrine nous attend.

— The New Saints FC (@tnsfc) 18 juillet 2014

L'entraîneur de l'APOEL, Giorgos Donis
L'entraîneur de l'APOEL, Giorgos Donis©AFP/Getty Images

Zoran Mamić, entraîneur du GNK Dinamo Zagreb
(adversaire possible : Aalborg BK)
Nous devons déjà nous concentrer sur le 2e tour retour contre le Žalgiris et ensuite nous penserons à Aalborg et à ses qualités. Je sais que tout le monde va parler d'Aalborg dès maintenant, mais il reste du boulot.

Giannis Anastasiou, entraîneur du Panathinaikos FC
(tiré contre le R. Standard de Liège)
Le Standard est une équipe dangereuse, très solide au milieu et en attaque, avec des joueurs rapides et créatifs. Ils ont de la qualité, mais aussi des points faibles. On croit en notre équipe et nous voulons montrer ce dont nous sommes capables en Europe aussi.

    AEL Limassol (#Chypre) sont nos prochains adversaires en @ChampionsLeague! #davai #Zenit

    — Axel Witsel (@AWitselOfficiel) 18 juillet 2014

Ståle Solbakken, entraîneur du FC København
(tiré contre le FC Dnipro Dnipropetovsk)
 
C'est une équipe de bonne qualité, celle qu'on avait le moins envie de rencontrer. Déjà, ce sera un long déplacement et en plus, c'est une très bonne équipe. Ce sera un exploit si on passe.

Slaven Bilić, entraîneur du Beşiktaş JK (tiré contre le Feyenoord)
Nous allons jouer face à une équipe qui représente l'école du football, une équipe qui avait cinq joueurs en Coupe du Monde de la FIFA au Brésil. Ils ont un nouvel entraîneur (Fred Rutten) et l'un de leurs joueurs (Bruno Martins Indi) est parti pour Porto. Je suis optimiste, nous avons de bonnes chances de nous qualifier pour les barrages.

Marat Khayrullin, milieu du FK Aktobe
(adversaires possibles : Strømsgodset IF/FC Steaua Bucureşti)

Nous ne sommes pas des touristes, donc peu importe l'adversaire du prochain tour, qu'il soit norvégien ou roumain. Nous avons du travail à faire et il faudra le faire correctement. Rien n'est joué car il reste le match retour du deuxième tour face au FC Dinamo Tbilisi. Ce n'est pas encore décidé.

René Girard, entraîneur de Lille
(tiré contre le Grasshopper Club)
S'éviter des longs déplacements c'est toujours mieux. Mais ça ne veut pas dire que ça sera facile, bien au contraire. On va jouer une équipe engagée, solide. On sait qu'ils auront trois ou quatre matches dans les jambes, donc ils seront sûrement un peu en avance physiquement, mais on ne va pas commencer à pleurnicher. C'est une équipe référence en Suisse, on a beaucoup de respect pour elle. Il faudra du bon Lille pour exister. Ce ne sera pas simple, mais c'est avec des matches comme ça qu'on grandit. On va prendre ce match avec beaucoup de sérénité et la vérité se verra sur le terrain.

Haut