UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Wenger : "Deuxième chance" pour Arsenal

Selon Arsène Wenger, l'exploit d'Arsenal est possible contre Monaco dont l'entraîneur Leonardo Jardim préfère rester prudent.

Si Arsène Wenger a conscience de l'exploit que l'Arsenal FC doit réaliser face à l'AS Monaco mardi, il est convaincu qu'il peut éliminer son ancien club. La prudence est de mise du côté de Leonardo Jardim malgré le succès 3-1 à l'aller en Angleterre.

Composition possible
Monaco : Subašić ; Tourè, Carvalho, Abdennour, Kurzawa ; Moutinho, Fabinho, Toulalan, Kondogbia ; Dirar, Berbatov.
Absents : Tiémoué Bakayoko (ischio-jambiers), Lacina Traoré (fracture de la jambe), Raggi (genou)
Incertains : Ferreira-Carrasco (cheville), Kondogbia (cuisse), Toulalan (cuisse)

Arsenal : Ospina ; Bellerín, Mertesacker, Koscielny, Monreal ; Cazorla, Coquelin ; Walcott, Özil, Alexis Sánchez ; Giroud.
Absents : Arteta (cheville), Debuchy (épaule), Diaby (mollet), Oxlade-Chamberlain (ischio-jambiers), Rosický (malade).
Incertains : Gabriel (ischio-jambiers), Wilshere (cheville)

Leonardo Jardim, entraîneur de Monaco
Nous allons jouer un match en UEFA Champions League, sans penser aux résultats du premier match. À ce niveau de la compétition, toutes les équipes réagissent de la même manière. Je ne pense pas qu'Arsenal nous ait pris de haut lors de la première rencontre. Nous avons tout simplement fait un match de rêve. C'est cela qui explique le résultat.

Face à une équipe telle que celle d'Arsenal, avec de tels joueurs, il est hors de question de les prendre à la légère. Nous allons essayer de jouer de la même manière que dans le premier match. Le but est de ne pas se faire piéger. Nous sommes à la mi-temps, nous avons deux buts d'avance, mais notre adversaire a des joueurs d'une qualité exceptionnelle. Par conséquent, il ne faut pas se cacher que ce sera un match difficile. Je pense que ce sera le match le plus difficile depuis le début de la saison pour nous.

Le championnat français et l'UEFA Champions League, ce sont deux compétitions différentes. En C1, le but est de participer, d'aller plus loin possible. Dans le championnat, nous avons commencé tout doucement et nous sommes en train de nous améliorer. En Champions League, nous avons été beaucoup plus réguliers. Mais ce sont des compétitions très différentes. Paris et Monaco sont à un niveau différent. La victoire contre Chelsea démontre la qualité du travail qui est fait en France. Nous aussi, nous essayons de démontrer la qualité de notre travail effectué ici et en France

Arsène Wenger, entraîneur d'Arsenal
Nous sommes ici pour faire un exploit. Nous avons la motivation. On va jouer ce match, tout donner, et on va voir ce qu'il se passe. Au match aller, nous sommes passés à côté de notre sujet. On peut s'attendre à voir un autre visage d'Arsenal. Nous n'avons pas été au niveau dans ce premier match. Parfois, dans la vie, on n'a pas de deuxième chance. Là, on a une. Elle est petite, mais on va la jouer à fond.

Évidemment, Monaco a une défense très, très solide. Il faudra être, très créatif sur le plan offensif. Nous avons eu pas mal d'occasions dans le premier match. Beaucoup plus que ce qu'on ne l'a dit. C'est vrai que (Olivier) Giroud n'a pas pu marquer. Il est dans de meilleures dispositions aujourd'hui. Il s'est refait une santé. Il s'est remis de sa déception. Je pense qu'il fera tout pour être au meilleur niveau. Je pense qu'il se doit surtout une revanche à lui-même. Il a raté des occasions au premier match. Qui est l'attaquant qui ne rate jamais d'occasions ? Je pense qu'il a le niveau international, il a le niveau mental. Il faut faire confiance aux gens qui ont le niveau.

Pour moi, c'est un moment très particulier, parce que j'ai été ici pendant sept années en tant qu'entraîneur. Je sais faire la part des choses entre mon retour à Monaco et l'importance des choses pour mon club. C'est ça qui est le plus important.

Résultats du week-end
Monaco 3-0 SC Bastia (Martial 22e 51e, Matheus Carvalho 43e)
Arsenal 3-0 West Ham United FC (Giroud 45e+1, Ramsey 81e, Flamini 84e)

Bon à savoir
• Monaco n'a pas perdu par un score qui l'éliminerait depuis le 3-0 subi contre le Leeds United AFC, autre club anglais, le 12 septembre 1995, soit il y a 40 matches.