UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Marseille sans pitié face à Dortmund

Olympique de Marseille 3-0 Borussia Dortmund
L'OM a pris la tête du Groupe F en s'imposant nettement face aux champions d'Allemagne.

L'OM a confirmé son très bon départ dans le Groupe F de l'UEFA Champions League en s'imposant face aux champions d'Allemagne du Borussia Dortmund par trois buts d'écart. Le club français pointe seul à la première place du classement avec six points.

L'OM a construit sa victoire grâce à un doublé d'André Ayew, flamboyant, et une réalisation de Loïc Rémy en seconde mi-temps. Bémol : l'expulsion de Jordan Ayew en fin de match.

Alors que les attaquants du Borussia Dortmund venaient de contraindre Steve Mandanda à deux arrêts consécutifs, Loïc Rémy, sur le contre, parvenait à fixer la défense allemande au centre et décalait Ayew sur la gauche. La frappe des 20 mètres du Ghanéen allait terminer sa course dans le petit filet, ne laissant aucune chance à Roman Weidenfeller (1-0, 20e).

Le même Ayew se créait une nouvelle occasion sur une action similaire, mais Weidenfeller parvenait cette fois à détourner le tir du bout du bras (36e).
Les hommes de Didier Deschamps rentraient au vestiaire avec cet avantage d'un but.

À la reprise, les Allemands se montraient beaucoup plus entreprenants. Mario Götze voyait sa reprise repoussée par le poteau dans les bras de Mandanda (50e). Le grand espoir du foot d'outre-Rhin contraignait le portier marseillais à une superbe parade une minute plus tard.

Mais l'OM allait réussir à prendre le large. Rémy profitait d'une erreur de la défense sur un long ballon en cloche. Mats Hummels ratait sa tête et l'attaquant international français récupérait le ballon plein champ avant de tromper Roman Weidenfeller d'une frappe lourde (2-0, 62e).

Les vice-champions de France n'en restaient pas là. Mathieu Valbuena s'échappait sur le côté gauche et centrait sur Rémy en pleine surface. L'attaquant était fauché irrégulièrement par Sebastian Kehl.

André Ayew se chargeait de transformer le pénalty en force et s'offrait un doublé (3-0, 69e). Une ultime tête de Lucas Barrios sur la transversale de Mandanda résumait bien la mauvaise soirée passée par les hommes de Jürgen Klopp (87e).

Dans les arrêts de jeu, Jordan Ayew entré en seconde période était sanctionné d'un deuxième carton jaune pour simulation et laissait ses coéquipiers terminer le match à dix.

Cette victoire va faire du bien à l'OM, actuellement à la peine en Championnat (16e). Les joueurs de Didier Deschamps ont pour l'instant plus gagné en Ligue des champions en Ligue 1. Ils vont pouvoir également préparer sereinement la réception de l'Arsenal FC le 19 octobre prochain pour la troisième journée du Groupe F.