1962/63 : Altafini donne la victoire à Milan

1962/63 : Altafini donne la victoire à Milan
1962/63 : Altafini donne la victoire à Milan ©UEFA.com

Milan AC - SL Benfica 2-1

Gianni Rivera, Cesare Maldini, Giovanni Trapattoni... Voici trois des raisons pour lesquelles le Milan AC a été le premier vainqueur italien de la Coupe des clubs champions européens en 1962/63. Ce succès doit également beaucoup aux buts de José Altafini. Le Brésilien en a marqué 14 dans la compétition, dont 8 contre l'US Luxembourg au tour préliminaire, permettant aux hommes de Nereo Rocco d'écarter l'Ipswich Town FC, le Galatasaray SK et le Dundee FC avant la finale.

Buts d'Eusébio
Dundee est devenu le deuxième club écossais à se qualifier pour les demi-finales après le Hibernian FC en 1956. Mais le succès 1-0 à Dens Park n'a pas suffi à la consoler de sa défaite 5-1 à San Siro lors de la demi-finale aller. Le SL Benfica, qui tentait de décrocher son troisième titre successif dans la compétition, a eu beaucoup plus fort à faire pour atteindre Wembley. Après un triplé d'Eusébio qui avait permis d'éliminer l'IFK Norrköping, les champions d'Europe se sont imposés de justesse face au Dukla Prague (aujourd'hui le FC Príbram, tot. 2-1), puis face à Feyenoord pour atteindre la finale (tot. 3-1).

Le triomphe d'Altafini
Le RSC Anderlecht éliminait le Real Madrid CF, battu 1-0 à Bruxelles après un nul 3-3 en Espagne au tour préliminaire. La finale en elle-même opposait deux titans, les avant-centres Altafini et Eusébio. Le second ouvrait la marque en première période. Le premier ripostait après la reprise : deux buts sur des passes de Rivera.