2018/19 : La sixième de Liverpool

"Je ressens surtout du soulagement", déclarait Jürgen Klopp après la victoire des Reds de Liverpool, désormais troisièmes au palmarès.

Jürgen Klopp enfin victorieux à Madrid
Jürgen Klopp enfin victorieux à Madrid ©AFP/Getty Images

Liverpool a battu Tottenham, son rival anglais, 2-0 en finale, pour remporter sa sixième Coupe des champions et pour mettre fin aux déceptions de Jürgen Klopp.

Klopp a démarré la saison 2018/19 après avoir été battu six fois lors d'une finale européenne, la dernière en 2017/18 en UEFA Champions League à Kyiv. À cette occasion, les Reds étaient battus par le Real Madrid et, douze mois plus tard, cette fois-ci dans la capitale espagnole, ils ne voulaient surtout pas laisser passer une autre occasion. La victoire leur permet de monter à la troisième place des clubs les plus titrés, devancés seulement par l'AC Milan (7) et le Real Madrid (13).

"Avez-vous déjà vu une équipe comme celle-ci ?", demandait Klopp après le triomphe. "Je suis tellement heureux pour les joueurs et ma famille. Il y aura un moment où je serai complètement submergé moi aussi."

Les temps forts de la finale 2019
Les temps forts de la finale 2019

La route vers la finale a été plus difficile pour Liverpool cette saison. Avec 22 buts marqués, les Reds ont été moins spectaculaires que lors de l'exercice précédent (40). Il y a eu de la dramaturgie, le 4-0 en demi-finale retour contre Barcelone restera évidemment dans toutes les mémoires. Battus 3-0 au Camp Nou au match aller, les Reds semblaient avoir peu de chances de disputer une deuxième finale consécutive mais l'atmosphère bouillante d'Anfield leur a permis de décrocher une qualification inattendue.

Les Spurs ont, eux aussi, réussi un retour miraculeux 24 heures plus tard. Battus 1-0 par l'Ajax au match aller dans leur nouvelle et fastueuse enceinte du nord de Londres, les hommes de Mauricio Pochettino semblaient abattus quand ils ont été menés 2-0 à Amsterdam à la mi-temps au retour. Il ne restait alors que 45 minutes.  L'Ajax, propulsé par ses prodigieux espoirs Matthijs de Ligt et Frenkie de Jong, semblait sur la voie royale pour décrocher une première finale en 23 ans - une juste récompense après une brillante campagne européenne éclatante pour les hommes d'Erik ten Hag. La déception n'était finalement pas loin, le triplé de Lucas Moura en deuxième mi-temps envoyait les Spurs en finale d'une Coupe d'Europe pour la première fois de leur histoire. 

LdC 2018/19 : les 10 plus beaux buts
LdC 2018/19 : les 10 plus beaux buts

Moura était revenu sur le banc pour la finale contre Liverpool à Madrid. Le talisman Harry Kane était aligné d'entrée après plus de sept semaines loin des terrains en raison d'une blessure. Sept semaines sans toucher le ballon et cela était toujours le cas quand Liverpool obtenait un penalty dès la 24e seconde de jeu après une main de Moussa Sissoko dans la surface de réparation.

Mohamed Salah, sorti sur blessure à Kyiv lors de la finale 2018, ne tremblait pas pour ouvrir le score et inscrire le deuxième but le plus rapide de l'histoire en finale. Les Spurs ne créaient rien avant le dernier quart d'heure, Alisson Becker repoussait les assauts adverses et Divock Origi, sorti du banc, marquait le second but pour permettre à Liverpool de mieux respirer en fin de match.

"Je ressens surtout du soulagement", déclarait Klopp.