UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Un Real trois étoiles

Avec un doublé de son "super sub", Gareth Bale, le Real s'offre une troisième Champions League en trois ans.

Revivez les meilleurs moments du 13e sacre du Real Madrid à Kyiv.
Revivez les meilleurs moments du 13e sacre du Real Madrid à Kyiv.

Du jamais vu depuis le Bayern des années 1970 : le Real Madrid a conservé le trophée pour la deuxième fois, samedi soir à Kyiv, en battant Liverpool 3-1 en finale de la 63e UEFA Champions League.

Le meilleur début de match était pour les Reds qui parvenaient régulièrement à toucher Mohamed Salah, Roberto Firmino et Sadio Mané, mais la défense du Real tenait bon ! Le premier tournant intervenait en milieu de première période. Après un duel avec Sergio Ramos, Salah restait au sol et devait quitter ses coéquipiers, touché à une épaule.

©Getty Images

À partir de cet instant, le Real prenait l'ascendant et n'allait pas le lâcher. Il lui fallait tout de même l'erreur en début de deuxième période de Loris Karius devant Karim Benzema pour l'ouverture du score. Le Français n'avait qu'à mettre son pied en opposition sur un dégagement à la main du gardien allemand pour envoyer le ballon mourir dans le petit filet.

Liverpool n'abdiquait pas et revenait quand Mané détournait dans le but une passe de Dejan Lovren. Mais Zinédine Zidane, qui est le premier coach à remporter ce trophée trois fois en trois ans, faisait entrer Bale, qui s'offrait un doublé.

Le premier but du Gallois était un exceptionnel ciseau sur un centre de Marcelo, le deuxième était moins flamboyant, reposant sur une nouvelle faute de main de Karius.

Liverpool était alors à terre et la meilleure attaque de l'Histoire de la compétition sur une saison (en comptant les barrages) n'avait pas de réponse devant la maîtrise madrilène.

  • En chiffres
  • Madrid première équipe vainqueur trois fois de suite en C1 depuis le Bayern en 1976
  • Zidane premier coach vainqueur trois fois d'affilée
  • Ronaldo, premier joueur à cinq trophée dans l'ère moderne
  • Bale premier remplaçant double buteur en finale