UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Tottenham-Juventus, tout reste à faire

Après le match nul de l'aller en Italie (2-2), Tottenham partira avec un léger avantage mais la Juve pourra faire valoir son expérience pour se qualifier.

Harry Kane a marqué contre la Juventus de Giorgio Chiellini à Turin
Harry Kane a marqué contre la Juventus de Giorgio Chiellini à Turin ©Getty Images

Le Tottenham Hotspur FC espère finir le travail sur sa pelouse de Wembley après avoir accroché le match nul à Turin (2-2). e croisent pour la première fois de leur histoire en 8es de finale aller de l'UEFA Champions League, à Turin.

• Les Spurs ont été menés de deux buts en Italie sur un doublé de Gonzalo Higuain, qui ratait ensuite un penalty après la réduction de l'écart signée Harry Kane. Le Danois Christian Eriksen égalisait sur un magnifique coup franc pour permettre à son équipe d'être en ballottage favorable avant le retour.

• Tottenham est de loin l'équipe la moins expérimentée des deux – elle dispute ici son deuxième 8e de finale – mais les Spurs ont remporté le plus de points (16) en phase de groupes en décrochant notamment une victoire et un nul face au Real Madrid CF.

• La Juventus, qui a terminé deuxième du Groupe D derrière le FC Barcelone, dispute ici son neuvième 8e de finale, la Vieille Dame ayant atteint la finale des éditions 2015 et 2017.

Repères

Tottenham
• Les Spurs n'ont disputé qu'un 8e de finale de Champions League à ce jour, en 2010/11, pour une victoire 1-0 sur l'ensemble des deux matches contre l'AC Milan (1-0 ext., 0-0 dom.).

• En difficulté à Wembley la saison dernière, Tottenham a remporté ses trois matches à domicile cette saison dans le Groupe H, dominant notamment le Borussia Dortmund et le Real Madrid sur le même score de 3-1. 

• Avant de battre Dortmund, Tottenham n'avait gagné qu'un seul de ses cinq derniers matches européens à domicile. Lors de la phase de groupes 2016/17, les Spurs avaient perdu contre l'AS Monaco FC (1-2) et le Bayer 04 Leverkusen (0-1) avant de s'imposer contre le PFC CSKA Moskva (3-1) lors de la dernière journée.

• Bilan de Tottenham à domicile face à des équipes italiennes : 4v., 3n. (5 v., 7 n., 4 d pour le bilan global).

• Le bilan des Spurs en phase à élimination directe face à des équipes italiennes est de quatre qualifications contre une élimination, une défaite 3-1 (tot.) contre l'ACF Fiorentina en 8es de finale d'UEFA Europa League 2014/15 (1-1 dom., 0-2 ext.).

• Les Spurs n'avaient jamais fait 2-2 lors d'un match aller à l'extérieur avant ce match aller à Turin.

• Bilan de Tottenham sur les tirs au but : 1v., 2d.
1-4 contre le FC Basel 1893, quarts de finale de l'UEFA Europa League 2012/13
5-6 contre le PSV Eindhoven, 8es de finale de la Coupe UEFA 2007/08
4-3 contre le RSC Anderlecht, finale de la Coupe UEFA 1983/84

Juventus
• Le bilan des Italiens en 8es de Champions League est de cinq qualifications pour trois éliminations. La saison dernière, ils battaient le FC Porto 3-0 sur l'ensemble des deux matches (2-0 ext., 1-0 dom.) après s'être inclinés contre le FC Bayern München à ce stade de la compétition en 2014/15 (2-2 dom., 2-4 ext. après prolongation).

• La Juve a lancé sa campagne par une défaite 3-0 à Barcelone mais reste sur six matches européens sans défaite (3 v., 3 n.), validant son billet pour les 8es en s'imposant 2-0 chez l'Olympiacos FC en sixième journée. La Juve a pris quatre points à l'extérieur lors de la phase de groupes total avec un match nul 1-1 chez le Sporting entre sa défaite en Espagne et sa victoire en Grèce. 

• Le match nul 0-0 à Barcelone en quart de finale retour la saison passée était le seul match à l'extérieur (sur six) non remporté par la Juve en 2016/17. Les Italiens avaient réussi cinq clean sheets en six matches, ne concédant qu'un but loin de Turin.

• Bilan des Bianconeri à l'extérieur contre des clubs anglais : 3v., 6n., 12d. 

• La Juve reste sur sept matches (3 v., 4 n.) sans défaite face à des formations de Premier League.

• La Juve reste sur cinq éliminations face à des clubs anglais en phase à élimination directe de compétitions UEFA. Elle avait remporté ses huit premières doubles confrontations avant cela.

• Bilan de la Juventus aux tirs au but : 3v., 3d.
2-3 contre l'AC Milan, finale de l'UEFA Champions League 2002/03
4-2 contre l'AFC Ajax, finale de l'UEFA Champions League 1995/96
1-3 contre le Real Madrid CF, 2e tour de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe 1986/87
4-2 contre les Argentinos Juniors, finale de la Coupe intercontinentale 1985
1-4 contre le Widzew Łódź, 2e tour de la Coupe UEFA 1980/81
3-0 contre l'Ajax, quart de finale de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe 1977/78

On se connaît ?
• Fernando Llorente a porté les couleurs de la Juventus entre 2013 et 2015, inscrivant 27 buts en 92 matches toutes compétitions confondues. L'Espagnol a remporté deux titres de Champion d'Italie et une Coppa Italia avec le club.

• Llorente a inscrit le but de la victoire pour Séville face à la Juve lors de la sixième journée en 2015/16, une réalisation condamnant les Bianconeri à la deuxième place du groupe.

• Juan Cuadrado a disputé 13 rencontres de Premier League avec Chelsea en 2015.

• Wojciech Szczęsny a joué 132 matches de championnat avec Arsenal entre 2010 et 2015. Le gardien polonais a affronté les Spurs à huit reprises (4 v., 2 n., 2 d.).

• Erik Lamela a marqué 19 buts en 62 matches de Serie A pour l'AS Roma entre 2011 et 2013. Son bilan face à la Juve est de 1 v., 1 n. et 2 d., lui qui a été expulsé lors d'un revers 3-0 en Coppa Italia en 2012.

• Lamela était chez les jeunes du CA River Plate en même temps que Gonzalo Higuaín représentait l'équipe A, en 2005 et 2006.

• L'Italie de Gianluigi Buffon, Andrea Barzagli et Giorgio Chiellini a battu la Belgique de Toby Alderweireld et Jan Vertonghen 2-0 en phase de groupes de l'UEFA EURO 2016.

• Ils ont joué ensemble :
Miralem Pjanić et Hugo Lloris (Olympique Lyonnais, 2008–11)
Blaise Matuidi et Serge Aurier (Paris Saint-Germain, 2014–17)

• Coéquipiers en sélection :
Blaise Matuidi et Hugo Lloris, Moussa Sissoko (France)
Juan Cuadrado et Davinson Sánchez (Colombie)
Gonzalo Higuaín, Paulo Dybala et Erik Lamela (Argentine)