UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Real-PSG, ligne par ligne

Choc dans l'antre madrilène : analyse des forces en présence au Real et au Paris Saint-Germain. Qui a la meilleure équipe sur le papier ?

Cristiano Ronaldo croisera à nouveau la route de Thiago Silva
Cristiano Ronaldo croisera à nouveau la route de Thiago Silva ©AFP/Getty Images

Un choc entre "deux candidats à la victoire finale" pour Unai Emery, l'entraîneur du Paris Saint-Germain. L'affiche la plus attendue, peut-être, pour les autres. Ce Real-PSG s'annonce comme le huitième de finale à ne pas rater. Il y aura des stars aux quatre coins du terrain, des joueurs nommés pour être dans l'Équipe de l'année 2017, des joueurs très bien placés au classement du dernier Ballon d'Or.

Un an après la remontada fatalement historique du Barça contre les Parisiens, c'est donc l'autre immense club espagnol, le Real Madrid, le plus titré avec 12 C1, le double tenant du titre, qui va se présenter face à l'armada de la capitale, meilleure attaque de la phase de groupes avec 25 buts (record absolu !). Et que ce soit du côté espagnol ou du côté français, il y aura de la star, du joueur capable de faire basculer cette double confrontation. 

Gardiens

Le portier du Real Keylor Navas
Le portier du Real Keylor Navas©AFP/Getty Images

Keylor Navas, 31 ans, a eu la lourde tâche de succéder à la légende Iker Casillas dans le but madrilène. Il a déjà remporté l'UEFA Champions League par deux fois depuis son arrivée chez les Merengues à l'été 2014 à l'issue d'une excellente Coupe du Monde de la FIFA au Brésil, où il portait son équipe du Costa Rica qui terminait première d'un groupe contenant également l'Angleterre et l'Italie avant de tomber avec les honneurs aux tirs au but face aux Pays-Bas en quarts de finale.

De six ans son cadet, Alphonse Areola a peu à peu gagné la confiance de son entraîneur Unai Emery depuis l'arrivée de l'entraîneur espagnol à Paris à l'été 2016, reléguant le portier international allemand Kevin Trapp sur le banc. Même s'il n'a pas encore honoré la moindre sélection avec l'équipe de France, le natif de Paris est régulièrement appelé dans le groupe de Didier Deschamps et semble représenter l'avenir des Bleus à moyen terme.

Défense

Le virevoltant latéral parisien Dani Alves
Le virevoltant latéral parisien Dani Alves©AFP/Getty Images

La Maison Blanche peut s'appuyer sur des défenseurs habitués à jouer ensemble depuis de nombreuses saisons. Les deux latéraux Daniel Carvajal et Marcelo se portent volontiers vers l'avant afin d'apporter le surnombre et de délivrer de bons centres dans la surface de réparation adverse. Et avec Raphaël Varane (1,91 m) et Sergio Ramos (1,84 m), le Real possède l'une des charnières centrales les plus athlétiques d'Europe, les montées rageuses de l'international espagnol sur corner étant désormais légendaires.

 

 

S'il y a un domaine dans lequel les Parisiens n'ont rien à envier aux Madrilènes, c'est bien la défense, avec une charnière brésilienne Thiago Silva-Marquinhos, qui cumule 91 sélections en équipe du Brésil, et deux latéraux expérimentés, Daniel Alves (deux C1 à son palmarès) et un Layvin Kurzawa offensif lors de cette phase de groupes (trois buts et deux passes décisives). Presnel Kimpembe entre également dans la rotation dans l'axe tandis que Thomas Meunier affiche toujours la même régularité quand Emery fait appel à lui au poste de latéral droit.

 

 

Milieu

Le milieu parisien Marco Verratti
Le milieu parisien Marco Verratti©AFP/Getty Images

Luka Modrić-Toni Kroos-Casemiro, sûrement la meilleure triplette en Europe, qui a trouvé ses marques depuis l'arrivée de Zinédine Zidane. Ils ont tout, la technique balle au pied, le physique, la vision du jeu impeccable, la précision, l'intensité pour récupérer le ballon. Et même Casemiro, le moins offensif des trois, est capable de se projeter et de mettre une mine en pleine lucarne, la Juve l'a vu lors de la dernière finale. Compliqué de trouver une faille et en plus, au cas où, Marco Asensio et Isco sont là...

Marco Verratti et Adrien Rabiot grandissent encore avec le PSG. Unai Emery peut compter là sur deux joueurs de grande qualité technique, capables d'éliminer trois joueurs sur un seul geste à tout moment. Ils enchaînent les matches depuis plusieurs saisons mais il il n'y aur pas de grand Thiago Motta, plus aguerri aux joutes européennes, capable lui de mettre le pied au bon moment dans ces grandes soirées pour rivaliser avec l'entrejeu madrilène. Paris pourrait aussi manquer d'une vraie rotation dans ce secteur du jeu. Julian Draxler, Giovani Lo Celso, Javier Pastore y prennent parfois place mais sont plus portés vers l'avant. Lucas a quitté la France et disputé ses premières minutes en Champions League avec Tottenham mardi.

Attaque

CR7 en route vers de nouveaux records ?
CR7 en route vers de nouveaux records ?©AFP/Getty Images

À Madrid, il y aura bien sûr Cristiano Ronaldo, quintuple Ballon d'Or, meilleur buteur de l'histoire de la compétition (114 buts), qui semble aimanter encore plus le ballon comme par magie une fois que les matches couperets arrivent. La saison dernière, il n'avait marqué que deux buts en groupes mais dix à partir des quarts de finale. C'est un homme fait pour les grands rendez-vous et il va avoir l'occasion de le prouver une nouvelle fois. Il sera évidemment soutenu par Karim Benzema, meilleur buteur français de l'histoire dans la compétition (53 buts) et Gareth Bale, si son physique revient. Et si le Gallois retrouve la forme, sa vitesse pourrait faire très mal aux latéraux parisiens.

Paris a mis le paquet cet été pour recruter, dans l'espoir de regagner son titre national mais surtout d'enfin se mêler à la lutte en Europe. La MCN attire l'œil de toute l'Europe cette saison avec déjà 48 buts, dont 16 en Champions League. C'est un trio qui peut trouver la faille dans n'importe quelle défense, avec Neymar le génial créateur-finisseur brésilien qui a déjà cette expérience de la gagne, Kylian Mbappé, le prodige français qui confirme à Paris les qualités découvertes en Principauté, le phénomène qui sait tout faire et souvent plus vite que les autres. Et que dire du "Matador" Edinson Cavani, Monsieur 1 but par match depuis le départ d'Ibrahimović ? L'Uruguayen a retrouvé son poste d'avant-centre depuis un an et demi avec des statistiques insolentes qui ont fait de lui le meilleur buteur de l'histoire du club.

Ils peuvent faire le doublé C1-Coupe du Monde

VOIR MAINTENANT...

Juventus 2-2 Tottenham, les buts d'hier
Juventus 2-2 Tottenham, les buts d'hier
2015, le Real bat Paris
2015, le Real bat Paris

 

2017
2017

 

2016
2016

 

 

 

Cristiano Ronaldo, Joueur de la 6e journée
Cristiano Ronaldo, Joueur de la 6e journée

 

 

Les six buts de la remontada du Barça
Les six buts de la remontada du Barça