Barcelone mystifie le Real

Le Barça a peut-être définitivement écarté son ennemi intime de la course au titre en gagnant à Bernabéu 3-0, face à une équipe réduite à dix !

Le bonheur de Luis Suárez (Barcelone) après son ouverture du score
Le bonheur de Luis Suárez (Barcelone) après son ouverture du score ©AFP/Getty Images

Longtemps dominé par la Maison Blanche, le Clásico est tombé dans l'escarcelle catalane en seconde période avec des buts de Luis Suarez, Lionel Messi et Aleix Vidal. Le Barça est un flamboyant champion d'automne en Espagne.

Casemiro n'a pas lâché Messi
Casemiro n'a pas lâché Messi©AFP/Getty Images

La première période était pourtant madrilène. Partis très forts, les joueurs de Zinédine Zidane ont d'abord vu un but de Cristiano Ronaldo refusé, puis Karim Benzema placer une tête sur le poteau, alors que le gardien adverse, Marc-André ter Stegen, était battu.

Messi en demi-teinte

Après quinze minutes très difficiles, le Barça s'est peu à peu réveillé et a eu l'occasion de marquer par Paulinho. Avec un Lionel Messi peu en vue, bien surveillé par Casemiro et Kovacic, le Barça n'avait pas l'air dans son assiette.

Dans la seconde période, tout allait basculer en dix minutes. À la 54e, en contre, Luis Suarez allait marquer son quatrième but en quatre matches de Liga, profitant d'une accélération d'Ivan Rakitic et d'une passe en première intention de Sergi Roberto. Peu après, Carvajal était expulsé pour avoir stoppé un ballon de but de la main et Lionel Messi transformait le penalty ! 

Mené 2-0 et réduite à dix, le club de la capitale avait beau faire des changements, il devait laisser filer le leader de la Liga. Il encaissait même un but dans le temps additionnel d'Aleix Vidal, entré en cours de match.

Barcelone  compte à présent 14 points d'avance sur le champion en titre à mi-parcours.

Déclarations

Zinedine Zidane en compagnie d'Ernesto Valverde avant la rencontre
Zinedine Zidane en compagnie d'Ernesto Valverde avant la rencontre©Getty Images

Zinédine Zidane, entraîneur du Real Madrid
Je crois qu'on a bien commencé ce match, on a eu des occasions pour marquer. Ensuite, il y a eu une erreur, nous n'avons pas bien défendu sur le but, et cela leur a donné le premier but. Après ce moment, la partie s'est compliquée. Lorsque vous êtes à 10 et que vous êtes menés deux buts à zéro, c'est difficile à la fois physiquement et mentalement. C'est une défaite qui fait mal. C'est sûr. Mais il faudra faire avec. Je crois que maintenant on va revenir plus fort. À Madrid, on ne baisse jamais les bras. C'est un moment compliqué que nous vivons. La défaite, les trois buts, cela fait mal. Le championnat n'est pas terminé. Je crois que c'est un sentiment que partagent aussi l'entraîneur leaders. On va tout tenter.

"Revenir plus forts"

Concernant le match de Karim (Benzema), je défends toujours mes joueurs. C'est un match qui était compliqué pour lui. C'est souvent lui qui sort, qui se fait siffler, mais c'est le lot de tous les joueurs qui traversent des moments compliqués, difficiles. Il va falloir être fort. Lui va l'être, et moi avec lui, ainsi que tous les autres joueurs. Je n'ai pas pour habitude de baisser les bras, lui non plus. C'est un moment compliqué, critique, pour nous aujourd'hui. C'est sûr. Nous sommes très déçus, affectés, mais on va revenir plus forts.

Je suis là pour prendre des décisions, pour faire des équipes, ensuite j'assume mes choix. Nous avons une semaine où nous n'avons à penser à rien d'autre qu'à se reposer. Ensuite, une fois que les batteries seront rechargées, on va revenir plus forts. C'est dans les moments, où c'est compliqué, que Madrid se révèle toujours.

Ernesto Valverde, entraîneur de Barcelone
Je suis très content, ce fut un match très particulier. C'est un beau cadeau pour tout le monde. On va pouvoir profiter de cela lors des prochains jours. Le Real Madrid nous a beaucoup mis de pression au milieu de terrain et nous avons dû passer par les côtés. Dans la seconde période, on a réussi à les maintenir dans leur camp et nous avons des joueurs de qualité qui ont pu concrétiser les occasions que nous avons eues.

Andrés Iniesta en duel avec Luka Modric
Andrés Iniesta en duel avec Luka Modric©Getty Images

Andres Iniesta, capitaine de Barcelone
C'est un pas de plus (vers le titre). Nous bénéficions également de la défaite de l'Atlético. Il faut féliciter toute l'équipe pour le travail accompli et pour cette victoire. Le Real est toujours un adversaire pour nous. On a vu par le passé que les choses pouvaient rapidement tourner dans le football.

"Éviter les erreurs"

Maintenant, nous devons commettre le moins d'erreurs possibles. En première période, nous avons été mis en danger. Ils ont eu des occasions, on a laissé passer l'orage et ensuite on a profité de nos moments forts. En seconde période, notre équipe a été beaucoup plus à l'aise.

 

Luiz Suarez, attaquant de Barcelone
Nous savions que notre adversaire à les mettre beaucoup de pression d'entrée. Il est toujours difficile de trouver l'ouverture dans ce genre de match. Nous sommes très satisfaits.

Raphaël Varane, défenseur du Real
Ils ont été plus efficaces que nous. On a bien commencé, mais nous n'avons pas concrétisé nos temps forts. Ce résultat ne reflète pas notre année 2017. Il nous complique les choses. La reprise va être difficile. Mais nous ne baissons jamais les bras. Nous allons continuer de nous battre, parce que nous sommes le Real Madrid. Pour nous, la première période a été bonne. Mais nous n'avons pas réussi à marquer. Après, nous avons eu un passage à vide physique. Nous avons moins maîtrisé le ballon.

Marc-André ter Stegen, gardien de Barcelone
Nous sommes par-dessus tout très contents du résultat. C'est le plus important. Quant à cette rencontre, il n'est jamais facile de jouer ici. On essaie toujours de donner le maximum. Au début de la rencontre, ils étaient très frais. Ils ont mis beaucoup d'intensité dans ce match et ce fut très dur pour nous. On a réussi à tenir, on a eu ensuite la possibilité d'exploiter nos occasions. Je pense que c'est pour cela que nous avons gagné ce match.

Lionel Messi, 25 buts dans le Clasico
Lionel Messi, 25 buts dans le Clasico©Getty Images

Les meilleurs buteurs dans un Clásico 

1. Lionel Messi (FC Barcelone) 25 buts*
2. Alfredo Di Stefano (Real Madrid) 18 buts
3. Cristiano Ronaldo (Real Madrid) 17 buts*
4. Raúl (Real Madrid) 15 buts
5. César (FC Barcelone) 14 buts
5. Ferenc Puskás (Real Madrid) 14 buts
5.Francisco Gento (Real Madrid) 14 buts
8. Carlos Santillana (Real Madrid) 12 buts
9. Hugo Sánchez (Real Madrid) 10 buts
9. Juanito (Real Madrid) 10 buts
9. Josep Samitier (FC Barcelone/Real Madrid) 10 buts
...
13. Karim Benzema (Real Madrid) 8 buts*

*Joueurs en activité

Ronaldo en action
Ronaldo en action

Clásico, qui a gagné le plus ?

Championnat d'Espagne
175 matches, 72 victoires pour le Real, 70 victoires pour le Barça, 33 matches nuls
284 buts pour le Real, 280 buts pour le Barça

UEFA Champions League
8 matches, 3 victoires pour le Real, 2 victoires pour le Barça, 3 matches nuls
13 buts pour le Real, 10 buts pour le Barça

Coupes (Coupe du Roi, Supercoupe d'Espagne, Coupe de la Ligue)
53 matches, 20 victoires pour le Real, 20 victoires pour le Barça, 13 matches nuls
100 buts pour le Real, 94 pour le Barça

Total
236 matches, 95 victoires pour le Real, 92 victoires pour le Barça, 49 matches nuls
399 buts pour le Real, 384 pour le Barça

VOIR AUSSI...

Messi, ses 100 buts européens
Messi, ses 100 buts européens
Ronaldo, Messi, Gemmell, ils ont marqué dans deux finales
Ronaldo, Messi, Gemmell, ils ont marqué dans deux finales
Real - PSG, leurs affrontements en 2015
Real - PSG, leurs affrontements en 2015
Cinq superbes buts argentins en Europe
Cinq superbes buts argentins en Europe

En images

©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©Getty Images
©Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images