UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Ben Yedder "rêve de Coupe du Monde"

Efficace devant le but à Séville, Wissam Ben Yedder a beaucoup progressé depuis son arrivée en Espagne mais l'ancien Toulousain espère toujours jouer chez les Bleus.

Wissam Ben Yedder est devenu contre Maribor le premier joueur du FC Séville à marquer un triplé en LdC
Wissam Ben Yedder est devenu contre Maribor le premier joueur du FC Séville à marquer un triplé en LdC ©Getty Images

Wissam Ben Yedder fait partie des meilleurs buteurs en UEFA Champions League avec quatre réalisations. L'ancien Toulousain a découvert les joutes européennes avec succès, il fait preuve d'une belle efficacité depuis son arrivée au FC Séville (25 buts en 53 matches) mais il lui manque toujours quelque chose, une sélection en équipe de France A (seulement trois capes avec les Espoirs). Interview exclusive avec le natif de Sarcelles, passé par le futsal et le monde amateur avant d'éclore à Toulouse.

Buteurs #LdC, WBY pas loin de CR7

Son triplé contre Maribor
Son triplé contre Maribor

UEFA.com : Vous avez marqué six buts en UEFA Champions League (4 déjà cette saison), est-ce un bon présage ? 
Wissam Ben Yedder : J'ai eu de la chance de marquer six buts, de porter mon équipe mais j'ai été présent dès le début. Nous avons passé les barrages cette saison, nous avons joué à Istanbul et nous sommes maintenant en phase de groupes, dans une position un peu compliquée pour nous avant de recevoir Liverpool. Je suis très content et je ne me satisfais pas de cela, parce que ça peut aller très vite. On peut être bien aujourd'hui et ne plus parler de toi demain. Il faut rester solide dans la tête et ne pas se mettre de limite, j'essaye de travailler là-dessus, il y a beaucoup d'objectifs donc l'important est de rester très fort mentalement et de marquer quand il faut, dans des grands matches ou pour aider l'équipe à gagner.

#LdC, tous les classements

UEFA.com : Vous êtes le premier joueur français depuis Olivier Giroud à inscrire un triplé dans un match européen, est-ce important pour vous ? 
Ben Yedder : Ça fait toujours plaisir. J'ai toujours rêvé de cela, de marquer un but, c'est génial d'en avoir mis trois (le 26 septembre, contre Maribor) mais j'espère en marquer beaucoup plus. C'est comme cela que j'ai pensé. Je suis très content d'avoir marqué ces trois buts mais maintenant, je dois aider l'équipe à passer ce cap des huitièmes de finale et réussir un match parfait contre Liverpool. Si je marque encore, je serai content parce que je n'ai pas de limites, j'essaye de toujours me donner à fond et de rester concentré.

 

1er match LdC, il avait marqué contre Lyon
1er match LdC, il avait marqué contre Lyon

UEFA.com : Jouer l'UEFA Champions League, cela vous a-t-il permis de grandir ? 
Ben Yedder : J'ai grandi en étant toujours le même, je n'ai pas changé mais je joue la Champions League. S'il faut dire que j'ai changé, c'est en termes de maturité et d'expérience. J'ai 27 ans, j'apprends beaucoup et j'ai beaucoup d'expérience maintenant. J'ai grandi aussi dans le fait de savoir jouer les gros matches. Je n'étais pas un habitué. J'ai aussi grandi en force de travail, je suis toujours à fond pour réussir, réussir, réussir.

UEFA.com : Quels sont vos rêves pour la suite de votre carrière ? 
Ben Yedder : Mon rêve, c'est d'aller en équipe de France, de jouer la Coupe du Monde bien sûr. J'aimerais viser le maximum avec mon club, le FC Séville. Mon rêve aussi, c'est d'aller le plus haut possible, faire partie des meilleurs buteurs européens, de continuer à marquer beaucoup de buts et ne pas avoir de limites.

UEFA.com : Vous avez quitté Toulouse pour Séville en 2016, comment s'est passée l'adaptation en Espagne ?
Ben Yedder : Très bien, même si c'était compliqué au tout début. J'avais des difficultés avec la langue espagnole, à apprendre vite. Mais, petit à petit, j'ai su m'habituer, être patient, en me disant que ça ira. Maintenant, j'arrive à mieux comprendre, à être à l'écoute, à faire beaucoup d'efforts et c'est ce qu'il faut que je fasse.

UEFA.com : Un petit mot sur le futsal, discipline que vous avez pratiquée plusieurs années. Êtes-vous fier de l'équipe de France (qualifiée pour le premier Euro de son histoire) ? 
Ben Yedder : Je suis très fier d'eux, j'ai joué en équipe de France de futsal et c'est toujours bien de les voir aller à l'EURO. Le futsal est un sport très rapide, ça va très vite dans les petits espaces. C'est très technique, il faut être très habile devant le but. J'ai fait deux ou trois ans en futsal, ça m'a servi même si ça fait un moment que j'ai arrêté, ça m'a aidé dans la gestuelle.