Les exploits du foot luxembourgeois

"Ce n'est pas possible", a déclaré Paolo Amodio, l'entraîneur du Progrès Niederkorn, après la qualification de son club aux dépens des Rangers en UEFA Europa League. Mais est-ce le plus grand résultat de l'histoire du football luxembourgeois ?

Les joueurs du Progrès Niederkorn fêtent leur qualification aux dépens des Rangers
Les joueurs du Progrès Niederkorn fêtent leur qualification aux dépens des Rangers ©Progrès Niederkorn

"J'ai du mal à croire qu'on ait gagné 2-0 contre les Rangers", s'étonnait le coach Paolo Amodio après la qualification de son équipe du Progrès Niederkorn aux dépens des Rangers de Glasgow. "Ce n'est pas possible. On entre dans l'histoire et je n'y crois pas, c'est incroyable."

Menés 1-0 après le match aller de la semaine dernière, et surtout sans aucune victoire européenne en 13 tentatives et un seul but, le quatrième du championnat du Luxembourg durant l'exercice 2016/17 s'est imposé grâce à des buts signés Emmanuel Françoise et Sébastian Thill sur coup franc. Est-ce le plus beau résultat de l'histoire du Luxembourg ? UEFA.com fait le point.

Première européenne
Haka Valkeakoski 4-1 Jeunesse Esch
Jeunesse Esch 4-0 Haka Valkeakoski

1963/64, tour préliminaire de la Coupe des Clubs champions européens
Club le plus titré du Luxembourg avec 28 championnats, la Jeunesse Esch n’a plus vibré en Europe depuis bien longtemps. L’été 1963, les Bianconeri réalisaient un bel exploit. Ecrasé en Finlande, les joueurs du coach Felice Dekyulo perdent 4-1 en Finlande, l’attaquant Marcel Theis inscrivant le seul but eschois. Au retour, les Luxembourgeois font vibrer le stade de la Frontière : Marcel Theis marque le premier but, mais aussi le quatrième et dernier à la 84e minute (4-0). La Jeunesse est alors en train d’écrire sa légende.

Plus dure fut la chute
Red Boys Differdange 0-0 Ajax
Ajax 14-0 Red Boys Differdange

1984/85, 1er tour de la Coupe UEFA
Marco van Basten, Ronald Koeman, Frank Rijkaard… L’Ajax Amsterdam compte déjà quelques énormes talents lors de la saison 1984/1985. Un peu trop confiants, les Néerlandais repartent de Differdange avec un 0-0 humiliant. Secoué pendant une semaine par les journaux, les joueurs de l’Ajax ont promis de se faire pardonner au retour. Le résultat ? Un 14-0 d’une violence extrême. Il faut dire que certains joueurs des Red Boys étaient sortis faire la fête la veille du match. Fabrizio Bei, président de Differdange aujourd’hui, était resté sur le banc à l’époque : "Ils ne voulaient pas s’arrêter. Je me souviens encore, après le 10, le 11 et le 12-0, ils continuaient de courir dans les filets pour récupérer le ballon. Heureusement que ce match a eu une fin."

Victoire de légende
F91 Dudelange 0-1 Zrinjski
Zrinjski 0-4 F91 Dudelange
2005/06, 1er tour de qualification de l'UEFA Champions League
Vainqueur de 11 des 16 derniers championnats du Luxembourg, le F91 est au top de sa forme au milieu des années 2000. Après une défaite à domicile face à Mostar, les joueurs de Michel Leflochmoan se dirigent vers un frustrant 0-0 au retour en Bosnie… Puis Thomas Gruszczynski arrache les prolongations à la 93e minute. La prolongation est 100% luxembourgeoise. Le F91 inscrit trois buts durant les trente minutes supplémentaires et se qualifie pour la première fois pour le second tour de la Ligue des champions. "Le pays avait besoin d’une victoire pour se redonner confiance", déclare le coach Michel Leflochmoan Les Dudelangeois prennent immédiatement l’avion dès coup de sifflet final. La fête peut alors commencer.

Le miracle
F91 Dudelange 1-0 FC Salzburg
FC Salzburg 4-3 F91 Dudelange
2012/13, 2e tour de qualification de l'UEFA Champions League

Aurélien Joachim, l'homme du miracle
Aurélien Joachim, l'homme du miracle©Julien Garroy

Le Red Bull Salzbourg arrive au Luxembourg avec l’intention de balayer son adversaire mais annonce carrément qu’il vise les poules d’Europa League. Un but de l’avant-centre du Luxembourg Aurélien Joachim (1-0) change ses plans. Au retour, le F91 mène 2-3 à la 57e minute grâce à un doublé de Thierry Steimetz et un autre but d’Aurélien Joachim. Le match devient fou quand le Dudelangeois Sofia Benzouien reçoit un carton rouge (74e). Le Red Bull s’énerve, égalise (3-3, 80e) et prend l’avantage (84e). Mais Dudelange tient bon jusqu’au coup de sifflet final. Roger Schmidt, coach vaincu, se rend à l’évidence : "On n’a pas mérité passer ce tour. Je suis obligé de féliciter Dudelange." Joachim profitera de cette épopée pour débuter une carrière professionnelle aux Pays-Bas.

Er Rafik, le sauveur
FC Differdange 2-1 Utrecht
Utrecht 3-3 FC Differdange
2013/14 Deuxième tour de qualification de l'UEFA Europa League

Omar Er Rafik sauve Differdange
Omar Er Rafik sauve Differdange©Ben Majerus

Un an après le F91, le FCD03 veut son quart d’heure de gloire. Il l’obtient en battant Utrecht à l’aller (2-1, doublé d’Omar Er Rafik) avant de résister aux Pays-Bas une semaine plus tard (3-3), après avoir été mené 3-1 à la 49ème minute. Er Rafik (0-1, 26e), Geoffrey Franzoni sur penalty (3-2, 63e) et Yannick Bastos (3-3, 72e) n’abattent pas très longtemps les supporters néerlandais, qui finissent par les ovationner. Auteur des quatre buts d’Utrecht sur les deux matches, Jacob Mulenga est un héros malheureux mais fair-play : "Pour moi, ce ne sont pas des amateurs, je suis content pour eux."