Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

Un miracle pour la dernière au Calderón ?

Pour sa dernière soirée européenne, le Vicente Calderón accueille un derby madrilène en demi-finale retour de Champions League. L'Atlético est condamné à l'exploit !

Un miracle pour la dernière au Calderón ?
Un miracle pour la dernière au Calderón ? ©Getty Images

Le Club Atlético de Madrid voudra dire au revoir au Vicente Calderón en compétition européenne de la plus belle des façons : en éliminant son voisin du Real Madrid pour une place en finale d'UEFA Champions League. Mais pour cela, les Colchoneros devront signer un véritable exploit...

• Pour sa dernière européenne au Vicente Calderón, l'Atlético de Diego Simeone voudra enfin prendre le dessus sur le Real pour la première fois en cinq duels européens. Mais l'affaire est bien mal engagée pour des Matelassiers battus 3-0 sur un triplé de Cristiano Ronaldo au match aller.

• Les Merengues ont mis un terme à l'aventure européenne des Rojiblancos lors des trois dernières éditions de l'UEFA Champions League (victoire en finales 2014 et 2016).

Antécédents
• Real Madrid et Atlético se croisent pour la cinquième fois en Europe (à chaque fois en C1), le Real ayant remporté les quatre précédents duels.

• Leur première rencontre remonte à la saison 1958/1959 en demi-finale. Le Real avait remporté le match aller 2-1, l'Atlético s'était imposé au retour 1-0, ce qui avait ainsi nécessité un match d'appui disputé six jours plus tard à Saragosse. Alfredo di Stefano avait ouvert le score pour le Real avant que Puskás inscrive le but de la victoire trois minutes avant la mi-temps.

• Les formations qui se sont affrontées à La Romareda ce 13 mai 1959 :
Real Madrid : Domínguez, Miche, Santamaría, Lesmes, Ruiz, Zárraga, Mateos, Kopa, Di Stéfano, Puskás, Gento.
Atlético : Pazos, Rivilla, Callejo, Mendiondo, Chuzo, Calleja, Miguel, Agustín, Vavá, Peiró, Collar.

• 55 ans plus tard, les deux équipes se sont retrouvées en finale à Lisbonne le 24 mai 2014. Diego Godin avait ouvert le score pour le récent champion d'Espagne, mais, alors que la formation de Simeone se dirigeait vers la victoire, Sergio Ramos égalisait à la 93e minute. Les joueurs de Carlo Ancelotti allaient ensuite prendre le large en prolongation grâce à des buts de Gareth Bale (110e minute), Marcelo (118e) et un penalty de Cristiano Ronaldo (120e).

• Les formations alignées pour cette finale :
Real Madrid : Casillas, Carvajal, Varane, Ramos, Fábio Coentrão (Marcelo 59e), Khedira (Isco 59e), Modrić, Di María, Bale, Benzema (Morata 79e), Ronaldo.
Atlético : Courtois, Juanfran, Miranda, Godín, Filipe Luís (Alderweireld 83e), Tiago, Koke, Gabi, Raúl García (Sosa 66e), Villa, Diego Costa (Adrián López 9e)

• Pepe a vécu cette finale du banc de touche du Real.

• Les Merengues sortaient aussi leurs voisins en quarts de finale 2014/15, Javier Hernández inscrivant de la tête le seul but de la double confrontation, en fin de match retour au Santiago Bernabéu.

• Les équipes alignées au Vicente Calderón le 14 avril 2015 :
Atlético : Oblak, Juanfran, Miranda, Godín, Siqueira, Mario Suárez, Koke (F Torres 83e), Gabi, Arda Turan, Griezmann (Raúl García 77e), Mandžukić.
Real Madrid : Casillas, Carvajal (Arbeloa 85e), Varane, Ramos, Marcelo, Kroos, Modrić, James, Bale, Benzema (Isco 85e), Ronaldo.

• Le Real et l'Atlético se sont encore affrontés en finale en 2015/16, à Milan. Sergio Ramos ouvrait le score à la 15e minute de jeu avant que Yannick Carrasco, entré en cours de partie, n'égalise à 11 minutes du terme après le penalty manqué d'Antoine Griezmann à la 48e minute.

• Après une prolongation sans but, le vainqueur était décidé aux tirs au but. Après les tentatives réussies de Lucas Vázquez, Marcelo, Bale et Ramos pour le Real, et Griezmann, Gabi et Saúl Ñíguez pour l'Atlético, Juanfran heurtait la base de montant pour donner à Ronaldo la chance d'offrir au Real son 11e titre dans la compétition.

• Les équipes alignées au San Siro ce 28 mai 2016 :
Real Madrid : Navas, Carvajal (Danilo 52e), Ramos, Pepe, Marcelo, Casemiro, Kroos (Isco 72e), Modrić, Bale, Benzema (Lucas Vázquez 77e), Ronaldo.
Atlético : Oblak, Juanfran, Godín, Savić, Filipe Luís (Lucas Hernández 109e), Gabi, Augusto Fernández (Carrasco 46e), Koke (Partey 116e), Saúl, Griezmann, F Torres.

• Les deux équipes se sont affrontées 204 fois en championnat, en Coupe d'Espagne et en Super Coupe d'Espagne, pour 103 victoires du Real, 51 de l'Atlético et 50 nuls. Mais l'Atlético n'a connu qu'une défaite en dix matches face à leur rival local sur la scène nationale depuis son revers en finale de l'UEFA Champions League 2014, signant cinq victoires et quatre nuls.

• Cette unique défaite remonte au premier duel entre les deux clubs en Liga cette saison, une victoire du Real 3-0 au Vicente Calderón le 19 novembre 2016 grâce à un triplé signé Ronaldo. La rencontre au Santiago Bernabéu le 8 avril se terminait sur un match nul 1-1, Griezmann offrant un point aux visiteurs à la 85e minute suite à l'ouverture du score de Pepe peu après le retour des vestiaires (52e).

Repères

Atlético
• L'Atlético dispute ici sa sixième demi-finale de C1 (3 qualifications, 2 éliminations), sa troisième en quatre ans.

• L'Atlético est invaincu à domicile en cinq demi-finales de Coupe d'Europe (4 victoires, 1 nul).

• L'Atlético a remporté 29 de ses 35 derniers matches européens au Vicente Calderón (2 défaites).

• Ce match est le tout dernier match européen disputé au Vicente Calderón.

• Bilan de l'Atlético face à des clubs espagnols en compétitions UEFA : 8 victoires, 5 nuls et 8 défaites (1 v., 2 n., 6. à l'extérieur ; 6 v., 2 n., 0 d. à la maison).

• Bilan de l'Atlético aux tirs au but en compétitions UEFA : 2 v., 4 d.
3-5 contre le Real Madrid, finale d'UEFA Champions League 2015/16
8-7 contre le PSV, 8es de finale d'UEFA Champions League 2015/16
3-2 contre Leverkusen, 8es de finale d'UEFA Champions League 2014/15
1-3 contre le Villarreal CF, finale de Coupe Intertoto de l'UEFA 2004
1-3 contre l'ACF Fiorentina, 1er tour de Coupe UEFA 1989/90
6-7 contre le Derby County FC, 2e tour de Coupe UEFA 1974/75

Real Madrid
• Le Real dispute sa septième demi-finale consécutive en UEFA Champions League, un record. Il s'agit ici de la 12e apparition de la Maison Blanche dans le dernier carré, un autre record.

• Le Real dispute sa 28e demi-finale de Coupe d'Europe, pour un bilan de 14 qualifications contre 13 éliminations. Les Merengues n'ont remporté que deux de leurs sept dernières demies.

• Le Real n'a remporté qu'un de ses sept derniers déplacements en demi-finale d'UEFA Champions League semi-finals (2 nuls, 4 défaites).

• Le Real n'a connu qu'une défaite lors de ses 11 derniers déplacements en UEFA Champions League, 2-0 à Wolfsburg en quarts de finale aller la saison dernière.

• Le Real est invaincu dans la compétition cette saison (8 victoires, 3 nuls) et a remporté ses cinq matches en phase à élimination directe.

• Le Real Madrid reste sur huit matches sans défaite face à des clubs espagnols en Europe, depuis un revers 2-0 à domicile contre Barcelone en 2011.

• Bilan du Real aux tirs au but en compétitions UEFA : 2 v., 2 d.
5-3 contre le Club Atlético de Madrid, finale de l'UEFA Champions League 2015/16
1-3 contre le FC Bayern München, demi-finale de l'UEFA Champions League 2011/12
3-1 contre la Juventus, 2e tour de la Coupe des champions 1986/87
5-6 contre le FK Crvena zvezda, quart de finale de la coupe des vainqueurs de coupe européenne 1974/75

On se connaît ?
• Zidane et Simeone se sont affrontés à huit reprises quand ils étaient joueurs, lorsque Zidane jouait à la Juventus et Simeone à l'Inter et à la Lazio, en Italie. Simeone compte quatre victoires, deux nuls et deux défaites. Il a déjà marqué contre Zidane.

• Simeone face au Real Madrid en tant que joueur pour Séville, l'Atlético et la Lazio : 1 v., 2 n., 8 d.

• En tant que coach : 7 v, 7 n., 8 d., mais seulement une défaite sur ses 13 derniers matches.

• Zidane n'a jamais perdu contre l'Atlético en tant que joueur (6 v., 2 n.)

• Juanfran a été formé au Real. Il a disputé six matches en 2003/04 et 2004/05.

• Isco, Nacho, Dani Carvajal et Koke jouaient dans l'équipe d'Espagne vainqueur du Championnat d'Europe de l'UEFA des moins de 21 ans 2013

• Coéquipiers en sélection :
Marcelo, Danilo, Casemiro and et Luís (Brésil)
Ronaldo, Pepe et Tiago (Portugal)
Raphaël Varane, Karim Benzema et Antoine Griezmann (France);
Juanfran, Saúl Ñíguez, Koke et Isco, Dani Carvajal, Ramos, Casilla, Álvaro Morata, Marco Asensio, Lucas Vázquez (Espagne)
Šime Vrsaljko et Luka Modrić, Mateo Kovačić (Croatie)
Saúl Ñíguez et Marco Asensio (Espagne M21)

• Anciens coéquipiers en club :
Karim Benzema et Tiago (Olympique Lyonnais, 2005–2007)
Óliver Torres, Casemiro et Danilo (FC Porto (2014–15)
James Rodríguez et Yannick Carrasco (AS Monaco FC, 2013–14)
Fábio Coentrão et Nicolás Gaitán (SL Benfica, 2010-11)

• Ronaldo a marqué 21 buts en 28 matches contre l'Atlético (dont deux triplés cette saison : un en Liga au Calderón, et un au Bernabéu au match aller.

• Ramos a été expulsé deux fois contre l'Atlético, en 2006 et 2009.

Haut