UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
À compter du 25 janvier, UEFA.com ne prend plus en charge Internet Explorer.
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Isco, "dans la forme de ma vie"

Auteur d'un match étincelant mercredi soir contre le Deportivo La Corogne, Isco offre des solutions au Real alors que se profile le "money time" de la saison 2016/17.

Isco de plus en plus décisif
Isco de plus en plus décisif ©AFP/Getty Images

Il reste au Real Madrid sept ou huit matches pour remporter deux titres âprement disputés et toutes les ressources vont compter, que ce soit en Liga, dans la lutte magistrale face au FC Barcelone, ou en UEFA Champions League, contre l'Atlético et peut-être en finale contre le vainqueur de l'autre demie qui opposera la Juventus et Monaco.

Real, la vie sans Bale

Mercredi soir, dans cette perspective, Zinédine Zidane a eu une confirmation à défaut de trouvaille : Francisco Román Alarcón Suárez. Appelez-le Isco ! Alors que son équipe était affectée par les blessures et la fatigue, l'ancien milieu de Malaga, 25 ans, était un cran au-dessus. Auteur de l'un des six buts du Real au Riazor (victoire 6-2), il a été impliqué sur trois autres réalisations du leader de la Liga et fut un danger permanent.

Real roi des demies

Coup d'œil, dribble, accélération, replacement, tout y était. "Isco a fait un match fantastique", a déclaré son coach Zinédine Zidane. "Ce fut un match plein", se réjouissait l'Espagnol auteur de 9 buts en Liga cette saison, "que ce soit au niveau collectif ou individuel."

Lorsqu'on lui demande après ce match s'il est dans le forme de sa vie, le joueur aux 18 sélections avec la Roja dit "c'est possible". "Je suis très bien. Nous avons l'un des meilleurs groupes du monde et avec ces joueurs je me sens très bien. Je suis très content de la manière dont tout cela se passe."

Passés par le Real et l'Atlético

Pour un coach ayant perdu la tête de la Liga à domicile dimanche sur sa pelouse contre Barcelone, Zidane était lui aussi d'humeur joyeuse. "Je suis très content de ce que l'équipe a produit", a-t-il dit. "Il n'y a pas d'équipe A ou d'équipe B et chaque fois que les joueurs sont sur la pelouse, ils donnent satisfaction."

Avant les demi-finales aller de la Champions League à domicile contre l'Atlético, probablement avec Isco, le Real rejoue samedi en Liga contre le FC Valence (16h15).

À VOIR MAINTENANT...

Ronaldo, ses 100 premiers buts européens
Ronaldo, ses 100 premiers buts européens