C1, qui va la gagner ?

L'an passé nous avions analysé les tendances des dernières UEFA Champions League et prédit que le Real Madrid s'imposerait....

C1, qui va la gagner ?
C1, qui va la gagner ? ©UEFA.com

...Du coup, on retente le jeu des prédictions avec les critères statistiques les plus importants. Miraculé, le favori des stats est toujours en course alors qu'il avait 0% de chance de se qualifier en 8es retour !

1. Finir premier du groupe

Sur les onze derniers vainqueurs, dix avaient fini premiers de leur groupe. L'exception s'est vérifiée en 2010 quand l'Internazionale Milano a dû attendre la sixième journée pour devancer le Rubin Kazan à la seconde place et se qualifier, derrière Barcelone. En revanche, les Nerazzurri n'ont pas tardé à trouver leur rythme de croisière lors des matches à élimination directe.
Mauvaise nouvelle pour : Manchester City, Bayern, Leverkusen, Real Madrid, Porto, Séville
1er de leur groupe éliminés en 8es : Arsenal, Napoli

Le Bayern atomise Arsenal

2. Défendre, mais pas trop

Attention danger: la Juve n'a encaissé que deux buts en C1 cette saison
Attention danger: la Juve n'a encaissé que deux buts en C1 cette saison©AFP/Getty Images

L'équipe ayant encaissé le moins de buts en phase de groupes n'a jamais remporté la compétition depuis que le nouveau format a été adopté en 2003. En 2009, l'arrière-garde barcelonaise figurait même à la 18e place du classement. Il semblerait donc qu'encaisser des buts soit un passage obligé pour le futur champion. Le Barça le savait-il en 8e de finale aller ? Même si forcément la donne change à partir de la phase à élimination directe.
Mauvaise nouvelle pour : Atlético, Porto, Juventus, Séville

3. Disposer de Messi ou Ronaldo

Messi, 11 buts au compteur
Messi, 11 buts au compteur©AFP/Getty Images

Avant que Cristiano Ronaldo et Lionel Messi prennent le monopole du classement des buteurs depuis 2007/08, l'équipe qui remportait la compétition dépendait rarement des buts d'un seul joueur. En effet, Dwight Yorke (1998/98), Raúl (1999/2000) et Kaká (2006/07) sont les seuls à avoir gagné la Champions League en plus d'avoir fini meilleurs buteurs. Mais depuis que CR7 et Messi se partagent ce titre individuel, c'est-à-dire neuf saisons, il faut dire que leur équipe l'a emporté six fois. Messi a fini meilleur buteur sans toutefois triompher en 2010 et 2012, tandis que Cristiano a été le plus actif devant les buts en 2013, l'année du Bayern. Avec un Messi en très grande forme (11 buts), ça sent bon pour le Barça.
Mauvaise nouvelle pour : Bayern, Dortmund, Juventus, Porto, Leicester, Séville, Atlético, Leverkusen, Monaco, Manchester City

Buteurs: Messi reprend son envol

4. Faire parler l'expérience

Foxes, attention au manque d'expérience
Foxes, attention au manque d'expérience©Getty Images

Aucun club se qualifiant pour la phase à élimination directe pour la première fois de son histoire n'a atteint la finale depuis la mise en place du format actuel. Villarreal a bien failli créer un précédent en 2006 : Arsenal s'était imposé 1-0 à l'aller et Juan Riquelme aurait pu envoyer les deux équipes en prolongations sur un penalty dans les dernières minutes du match retour, mais Jens Lehmann repoussait la tentative espagnole.
Mauvaise nouvelle parti pour : Leicester

5. Avoir gagné par le passé

Au total, 21 équipes différentes ont remporté la Coupe d'Europe lors des 42 premières éditions de la compétition. Au cours des 19 dernières saisons, seul Chelsea a ajouté son nom au palmarès. Peu encourageant pour les clubs n'ayant encore jamais brandi la coupe aux grandes oreilles...
Mauvaise nouvelle pour : Atlético, Leicester, Leverkusen, Manchester City, Monaco, Séville

Les résultats de cette étude hautement scientifique indiquent que l'équipe qui remportera la finale le 3 juin prochain à Cardiff est... 

Barcelone.

Mais les Blaugrana n'auront pas la tâche facile. Pour commencer, le champion d'Espagne devra faire mentir une tendance récente : aucun des cinq derniers vainqueurs n'a commencé la conquête du Graal en tant que tenant du titre de son championnat national... Mais saura-t-on encore douter de la capacité des Catalans à triompher après la remontada en 8es ?