Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Les plus grandes équipes : Barcelone 2008–12

Avec un Lionel Messi irrésistible, le FC Barcelone de Josep Guardiola a remis au goût du jour le football total durant quatre saisons.
▼REVOIR LES TRIOMPHES DE GUARDIOLA AU BARÇA▼

Les plus belles victoires de Guardiola au Barça
Les plus belles victoires de Guardiola au Barça

⬆️REVOIR LES TRIOMPHES DE GUARDIOLA AU BARÇA⬆️

UEFA.com revient sur les équipes qui ont fait évoluer le football. Aujourd'hui, le Barça et son tiki-taka.

L'âge d'or
Frank Rijkaard avait mené les Blaugranas au titre en UEFA Champions League en 2005/06, mais la promotion de Guardiola sur les bancs de l'équipe première après un passage sur celui de l'équipe B a marqué le début d'une nouvelle ère.

LIRE AUSSI

En quatre saisons, l'ancien milieu de terrain du Barça a remporté 14 des 19 compétitions qu'il a disputées à la tête des Catalans, raflant notamment six titres lors de sa première saison, en 2008/09 : Super Coupe d'Espagne, Liga, Coupe du Roi, UEFA Champions League, Super Coupe de l'UEFA et Coupe du Monde des clubs de la FIFA.

L'instant magique
L'égalisation d'Andrés Iniesta en toute fin de match à Stamford Bridge, en demi-finale de l'UEFA Champions League 2008/09. Une réalisation magnifique qui permettait au Barça d'arracher le nul 1-1 et se hisser en finale grâce aux buts à l'extérieur.

Josep Guardiola in 2009
Josep Guardiola in 2009©Getty Images

Philosophie
Certes, Guardiola n'a pas inventé le tiki-taka : l'Espagne championne d'Europe 2008 avec Luis Aragonés adoptait déjà un style de jeu similaire fait de possession et de pressing haut dans le but de briser les lignes défensives adverses par un jeu de passe rapide. En revanche, le coach du Barça a perfectionné le style avec un football résolument offensif basé sur un dispositif en 4-3-3. Comme l'a expliqué Víctor Fernández, ancien entraîneur du RC Celta de Vigo : "Aucune équipe au monde n'évolue avec autant de joueurs dans la moitié de terrain adverse que Barcelone". Attaque et défense étaient interchangeables et la philosophie simple : si vous ne perdez pas le ballon, vous n'avez pas à défendre.

Coach
"Nommé entraîneur de l'équipe fanion à 37 ans seulement, Guardiola connaît très bien le club pour y avoir passé les plus belles années de sa carrière, engrangeant six titres de champion d'Espagne, la Coupe d'Europe des clubs champions 1991/92 et la Coupe des vainqueurs de coupe de l'UEFA 1996/97. Sûr de son fait, Guardiola a également brillé par ses qualités de communicant. "Pep est un passionné qui vous atteint avec ses idées", expliquait Xavi. "Il nous a dit dès le premier jour qu'il réussirait de grandes choses avec cette équipe, mais je pense que l'on a dépassé ses attentes."

Les stars
Xavi Hernández : Xavi était à la fois le cerveau et le métronome du milieu de terrain. "Xavi sera un joueur très dur à remplacer", avait déclaré Guardiola en octobre 2011. "Pas uniquement en raison de ce qu'il apporte sur le terrain, de sa régularité, mais également en raison du respect qu'il impose dans le vestiaire."

Andrés Iniesta : Iniesta émerveillait par sa qualité technique qui contrastait avec sa nature modeste. "Il est créatif. Il est doté d'une technique, d'une capacité, d'un instinct innés et il sait gérer les espaces. Il aime jouer et il le fait avec une simplicité et un naturel exquis", affirmait Eusebio Sacristán, ancien coéquipier de Guardiola au Barça. 

Lionel Messi : "Si Leo sourit, tout devient plus simple", avait déclaré Guardiola à propos de la Pulga. Guardiola avait d'ailleurs construit son équipe autour du génie argentin, buteur en finale des éditions 2009 et 2011 de l'UEFA Champions League, comme dans de nombreux autres matches.

Messi and Xavi
Messi and Xavi©Getty Images

Leurs mots
Xavi, après avoir réalisé le triplé en 2009 : "Nous ne sommes pas satisfaits. Nous avons les capacités des continuer à écrire l'histoire. Les fans doivent savoir que ça ne s'arrête pas là, que la fête va se poursuivre."

Diego Maradona en 2007 : "Je sais déjà qui prendra ma place dans le football, il s'appelle Lionel Messi." 

Josep Guardiola en 2009 : "J'ai déjà dit à plusieurs reprises que nous avons beaucoup de chance de pouvoir compter sur l'héritage de Johan Cruyff et de Charlie Rexach. Ils ont montré la voie, et nous l'avons tous suivie."

VOIR MAINTENANT...

Revoir la finale 2009
Revoir la finale 2009
2011, Barcelone illumine Wemmbley
2011, Barcelone illumine Wemmbley
Paris - Barça plus beaux buts
Paris - Barça plus beaux buts
Haut