2016, l'année Zidane

Trois titres et un record d'invincibilité : 2016 se termine de la plus belle des manières pour Zinédine Zidane. Au point d'en faire la plus belle année de sa carrière ?

2016, l'année Zidane
2016, l'année Zidane ©Getty Images

Le 4 janvier 2016, Zinédine Zidane était nommé nouvel entraîneur du Real Madrid, club dont il avait été l’un des Galactiques avant d’y vivre une expérience d’adjoint. Près d’un an plus tard, le technicien français est entré à tir tendu dans l’histoire des entraîneurs du club. UEFA.com fait le points sur les faits, stats, titres et records de ZZ le coach.

Trois titres internationaux

"2016 a été une année pleine, pour tous, pour les joueurs. Ce fut quelque chose de phénoménal et je suis très heureux de tous les efforts qui ont été fournis. Il n'y a pas vraiment de tournant, mais nous n'avons cessé de nous améliorer à chaque match."

C’est par ces mots que Zinédine Zidane est revenu sur le dernier titre de 2016 décroché par son Real Madrid, la Coupe du Monde des Clubs, titre qui permet au Français de clore une année de tous les records.

Zidane avec l'UEFA Champions League
Zidane avec l'UEFA Champions League©AFP/Getty Images

Alors qu’il s’installe dans un Real Madrid en pleine crise de résultats et de confiance, le débutant au poste va progressivement transformer son équipe, jouant sur les aspects psychologiques, puis tactiques. Au fil des semaines, son équipe s’affine, s’affirme, et les résultats suivent.

  • Son bilan 2016
  • 53 matches
  • 40 victoires
  • 11 nuls
  • 2 défaites

S’il échoue d’un rien dans la conquête du titre national, ne parvenant finalement pas à rattraper le retard sur Barcelone malgré quelques coups d’éclats comme la victoire lors du Clásico, Zidane fait de son Real une machine invincible, enchaînant 37 matches sans défaite, record du club.

Au-delà des résultats, le Real de Zidane devient surtout une machine à gagner des titres continentaux. Tour à tour, l’UEFA Champions League, la Super Coupe de l’UEFA et la Coupe du Monde des Clubs viennent garnir l’armoire à trophée du club, permettant à Zizou de remporter autant de titres en une saison que José Mourinho en trois années passées dans la maison Merengue.

Aux côtés des plus grands

La formidable année du Real de Zidane aura permis au Français de prendre une place de choix dans les livres d’histoire du club et du football européen. En 2016, Zinédine Zidane est ainsi devenu :

Zinédine Zidane rejoint José Villalonga, Miguel Muñoz, Tony Barton, Guus Hiddink, Joe Fagan, Vicente del Bosque et Josep Guardiola vainqueurs de la C1 pour leur première saison d'entraîneur.

Rejoignant Helenio Herrera, premier et seul entraîneur ayant la nationalité française vainqueur (Inter en 1964 et 1965), Zidane est le premier Français né sur son territoire national à s'imposer. Il fait mieux que les finalistes que furent Arsène Wenger (Arsenl, 2006), Didier Deschamps (Monaco, 2004), Robert Herbin (Saint-Étienne, 1976), Elek Schwartz (Benfica, 1965) et Albert batteux (Reims, 1956 et 1959). 

En décrochant le match nul au bout du suspense au Camp Nou lors du Clásico, le Real Madrid a non seulement conservé son avance sur son rival au classement, il a aussi permis à son entraîneur d’entrer davantage dans l’histoire du club en égalant une performance vieille de plus de 80 ans.

Zidane s'estime
Zidane s'estime

Le 18 septembre 2016, en s’imposant contre l'Espanyol... à Barcelone, le Real Madrid de Zinédine Zidane a remporté sa 16e victoire consécutive en Liga espagnole. Le record du club détenu par Miguel Muñoz, ancien capitaine devenu entraîneur, qui avait aligné 15 victoires en 1960/61, époque du Real de Di Stéfano et Puskás, est effacé par le Français !

Après avoir infligé une cuisante défaite au Paris Saint-Germain avec la Juve (6-1) et figuré dans le onze de départ madrilène en 2002 (victoire 3-1 contre Feyenoord), Zidane remporte l'édition 2016 à Trondheim en tant qu'entraîneur.

Madrid a atteint les 35 matches d'affilée sans défaite, nouveau record du club et le score a été renversé dans les 10 dernières minutes à Bernabéu. ZZ avait porté son compteur à 34 avec le nul concédé mercredi contre le Borussia Dortmund en Champions League. Il avait alors égalé Leo Beenhakker, 34 matches sans défaite lors de la saison 1988/89. Après les deux succès en Coupe du Monde des Clubs, ZZ a désormais porté le record à 37.

Le succès de Yokohama permet à Zidane de rejoindre les Uruguayens Luis Cubilla (champion en tant que joueur avec Peñarol puis entraîneur du Nacional), Juan Mujica (champion en tant que joueur et entraîneur du Nacional) et l’Italien Carlo Ancelotti (champion en tant que joueur avec Milan puis en tant qu’entraîneur avec Milan et le Real).

Adoubé par les anciens, homme de l'année en Espagne

L'année 2016 du technicien français n'a évidemment pas laissé indifférent. Interrogé par Marca (article en espagnol), Vicente Del Bosque, qui connait parfaitement la maison Merengue s'est montré élogieux envers Zizou : "C'est un homme du football, il fait bien avec une excellente équipe. Il a parfaitement géré tout ce qu'il a fait, sur le plan des relations humaines et sur le plan sportif, avec une équipe aussi difficile à gérer qu'est le Real Madrid."

Zinédine Zidane n'a ainsi mis qu'une année pour faire l'unanimité. En témoigne la dernière distinction reçue par le Français : pour Marca, Zinédine Zidane est l'homme de l'année 2016. Le quotidien espagnol salue ainsi une année de titres décrochés par Zidane et note surtout sa plus grande réussite : celle d'avoir ramené la foi et l'espérance dans un club alors en crise à sa prise de pouvoir. 

VOIR MAINTENANT...

La gloire de Zidane
La gloire de Zidane
Cet hymne, Zinédine Zidane
Cet hymne, Zinédine Zidane