UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Wenger, conscient de l'enjeu

Le manager d'Arsenal Arsène Wenger insiste sur le besoin de gagner, mercredi soir contre Paris, et espère un match "ouvert" après le 1-1 de l'aller

Wenger, conscient de l'enjeu
Wenger, conscient de l'enjeu ©AFP/Getty Images
  • Le vainqueur de ce match remportera le Groupe A
  • À l'aller, Cavani avait ouvert le score après 44 secondes (1-1)
  • Paris est invaincu depuis neuf matchs, toutes compétitions confondues (huit victoires)

Composition possibles
Arsenal
: Ospina ; Jenkinson, Mustafi, Koscielny, Monreal ; Coquelin, Xhaka ; Oxlade-Chamberlain, Özil, Iwobi ; Giroud.
Absents : Bellerín (cheville), Lucas Pérez (cheville), Cazorla (tendon d'Achilles), Mertesacker (genou), Welbeck (genou), Akpom (dos)
Suspendu au prochain carton :
Coquelin

Paris : Aréola ; Meunier, Marquinhos, Thiago Silva, Maxwell ; Verratti, Thiago Motta, Matuidi ; Lucas, Cavani, Di Maria.
Absents : Pastore (genou), Kurzawa (pubalgie), Rabiot (ischios), Aurier (problème de visa)
Incertains : Di Maria (cuisse), Aréola (cheville)
Suspendus au prochain carton
: Thiago Motta, Verratti

Arsène Wenger, Arsenal manager
Nous devons être sérieux, tant sur le plan offensif que défensif. Les deux équipes seront solides derrière. Paris aime avoir le ballon, nous aussi. Lors du premier match, ce fut très ouvert, et ce fut un bon match. J'espère que ce sera encore le cas pour le match retour. Il serait important pour nous de gagner dans l'optique de la première place. Nous sommes dans une bonne dynamique, d'une manière générale, mais ces derniers temps nous rencontrons quelques difficultés. Nous voulons retrouver de l'allant avec une nouvelle série de victoires.

Unai Emery, Paris, coach
C'est d'abord important de s'être qualifié. Maintenant, nous avons l'objectif d'être premiers. C'est important pour moi et pour l'équipe afin de tester notre niveau. Les derniers résultats sont positifs. Jouer Arsenal est une bonne chose, pour les supporters qui aiment le spectacle. Mercredi, je veux que nous fassions un bon match. On va garder notre philosophie de jeu.

Nous avons bien travaillé, nous avons bien observé Arsenal. On a étudié le match aller et leur dernier match contre Manchester United notamment. Mercredi, je veux une équipe avec du caractère, des joueurs à leur meilleur niveau. Tous les joueurs sont motivés, il faudra être les meilleurs, tout simplement. Je veux surtout voir un gros match de mes joueurs, mais nous sommes bien préparés et je suis optimiste.

Thiago Motta, milieu de Paris
D'abord, il faut bien jouer, on sait qu'on va affronter une très bonne équipe avec de très belles individualités. On a démontré chez nous que nous pouvions jouer à un très bon niveau, surtout en première période. Mercredi sera un match différent, nous sommes à l'extérieur, mais nous connaissons leurs points faibles, et nous allons essayer d'en profiter. On sait ce qu'on doit faire et ce qu'on ne doit pas faire pour gagner ce match-là.

Certaines équipes n'avaient pas terminé première de leur poule et ont remporté la Champions League. C'est bien de terminer premier, mais ce n'est pas forcement vital. Au final, nous sommes en 8e de finale, cet ojectif là est atteint. Si nous terminons premier, c'est un plus.

Ce week-end
Manchester United 1-1 Arsenal
(Juan Mata 68e ; Giroud 89e)
Le Français a répondu de la tête à l'Espagnol dans les ultimes instants à Old Trafford.

Paris Saint-Germain 2-0 Nantes (Di Maria 15e, Jesé 90e)
Paris a mis au repos son buteur Edinson Cavani, mais met la pression sur la tête de la Ligue 1 grâce à une nouvelle victoire. Di Maria a trouvé le chemin des filets pour la première fois en L1 cette saison et Jesé a marqué son premier but pour Paris sur un penalty obtenu par le revenant Javier Pastore. En grande forme... mais ressorti sur blessure.

 

Bon à savoir
La dernière rencontre d'Unai Emery face à un adversaire anglais, au mois de mai dernier, lui a permis de mener le FC Sévilla à la victoire en UEFA Europa League pour la troisième année d'affilée. Il s'était alors imposé 3-1 devant Liverpool. Plus de stats sur cette rencontre.