Le Dinamo revanchard face à l'OL

Le Dinamo Zagreb se souvient certainement du 7-1 encaissé à domicile face à Lyon en 2011/12, mais voudra prendre ses premiers points.

Jordan Ferri et Corentin Tolisso (Lyon)
Jordan Ferri et Corentin Tolisso (Lyon) ©AFP/Getty Images

La réception de l'Olympique Lyonnais évoque le souvenir douloureux du cuisant 7-1 encaissé par le GNK Dinamo Zagreb face au même adversaire en 2011/12.

• Le déplacement au Stade de Lyon lors de la première journée ne s'est pas montré beaucoup plus fructueux, les Français l'emportant 3-0 grâce aux buts de Corentin Tolisso, Jordan Ferri et Maxwel Cornet.

• Toujours bloqué à zéro point, le Dinamo doit l'emporter pour conserver ses espoirs de qualification européenne ; un nul verrait Lyon terminer troisième et les Gones pourraient encore espérer se qualifier pour les 8es en cas de victoire.

Antécédents
• Lyon s'est imposé à domicile et à l'extérieur il y a cinq ans, signant tout d'abord un 2-0 en France, dans son ancien stade, à Gerland.

• En Croatie, le Dinamo déplorait l'expulsion de Jerko Leko mais ouvrait le score grâce à Mateo Kovačić avant que Bafetimbi Gomis (4 buts) ne débute son festival, signant le triplé le plus rapide de l'UEFA Champions League en huit minutes avant et après la pause, Lyon fêtant là son succès le plus large dans la compétition.

• Maxime Gonalons, Lisandro et Jimmy Briand marquaient également lors de ce 7-1, la plus lourde défaite du Dinamo dans la compétition, qui envoyait l'OL en 8es de finale tandis que les Croates finissaient à la dernière place du groupe sans le moindre point.

• Composition des équipes le 7 décembre 2011 au stade Maksimir :
Dinamo : Kelava, Vrsaljko, Leko, Vida, Ibáñez, Badelj, Calello, Ademi, Kovačić (Pokrivač 80e), Bećiraj (Šitum 55e), Sammir (Alispahić 66e). 
Lyon : Lloris, Dabo, B Koné, Lovren (Lisandro 54e), Cissokho, Fofano, Gonalons, Briand, Gourcuff, Lacazette (Ederson 65e), Gomis.

• À l'aller, Gomis et Bakary Koné avaient trouvé le chemin des filets

Repères

Dinamo
• Après leur revers en première journée, les champions de Croatie ont enchaîné par une plus lourde défaite encore, s'inclinant 4-0 à domicile face à la Juventus. Ils nommaient ensuite Ivaylo Petev, l'ancien sélectionneur de la Bulgarie, au poste d'entraîneur en replacement de Zlatko Kranjčar.

• S'en suivaient deux autres défaites face à Séville, 1-0 à domicile et 4-0 à l'extérieur.

• La saison dernière, le Dinamo mettait fin à 16 ans d'attente d'une victoire dans la compétition lorsqu'il battait l'Arsenal FC 2-1 à domicile. Les Croates perdaient leurs deux autres matches à domicile, et les trois à l'extérieur pour terminer derniers du Groupe F.

• Le Dinamo n'a jamais réussi à se qualifier pour les 8es en 5 tentatives. En fait, en 12 phases de groupes de compétition UEFA (sept en UEFA Europa League/Coupe UEFA), les Croates n'ont jamais atteint la phase à élimination directe.

• Après un nul 1-1 à domicile en barrages face au FC Salzburg en barrages, Junior Fernandes attendait la 87e minute en Autriche pour marquer et envoyer les deux équipes en prolongation. El Arabi Hilal Soudani signait ensuite le but de la victoire.

• Battus chez eux par le Paris Saint-Germain en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2012/13, les Croates subissaient leur quatrième défaite de rang sur leur pelouse face à une équipe de Ligue 1.

• En 11 tentatives - à domicile comme à l'extérieur - le Dinamo n'a plus battu un adversaire français depuis sa victoire 3-1 contre l'AJ Auxerre au premier tour aller de la Coupe des vainqueurs de coupe de l'UEFA 1994/95. Son bilan contre des clubs de l'Hexagone est de 3 v., 3 n. et 10 d. (2 v., 0 n. et 5 d. à domicile). 

Lyon
• Après sa victoire en ouverture, le deuxième de la dernière Ligue 1 a enchaîné par une défaite 1-0 à Séville avant de s'incliner 1-0 à domicile face à la Juventus puis de ramener un nul 1-1 de Turin.

• Pour sa 14e campagne, Lyon peut faire mieux que l'année dernière. De retour dans la compétition après trois ans d'absence, l'OL marquait quatre points, notamment grâce une victoire chez le Valencia CF à la sixième journée, mais elle ne changeait rien au classement, l'OL terminant dernier du Groupe H. 

On se connaît ?
• Davor Lovren est le frère de Dejan, qui a joué à Lyon entre 2010 et 2013.

• Anciens coéquipiers :
Angelo Henríquez et Rafael (Manchester United FC 2012–2015)

• Coéquipiers en sélection :
El Arabi Hilal Soudani et Rachid Ghezzal (Algérie)
Paulo Machado et Anthony Lopes (Portugal)

• Paulo Machado a joué en France à l'AS Saint-Étienne en 2008/09 puis au Toulouse FC entre 2009 et 2012.

Autour du match

Dinamo
• Lovren, Borna Sosa et Petar Stojanovič sont suspendus, alors que Josip Pivarić et Jonas seront suspendus au prochain avertissement.

• Le Dinamo n'a pas encaissé le moindre but depuis six matches de championnat et restait sur quatre victoires avant un nul 1-1 à domicile contre le NK Istra 1961.

• Domagoj Antolić n'a plus rejoué depuis qu'il s'est blessé au genou gauche lors de la 3e journée.

Lyon
• Sergi Darder et Rafael seront suspendus en cas d'avertissement.

• Alexandre Lacazette a marqué quatre buts, dont trois sur penalty, lors de ses quatre dernières apparitions.

• Mathieu Valbuena a fait son retour depuis sa blessure à l'épaule, contractée lors de la défaite 3-1 contre l'EA Guingamp le 22 octobre, lors de la victoire 1-0 sur le terrain du LOSC Lille, vendredi.