Champions League : points chauds de la semaine

Manchester City et Pep Guardiola vondront rebondir contre le Barça, plusieurs jeunes joueurs auront l’occasion de se mettre en avant avec Monaco et le Celtic.

Champions League : points chauds de la semaine
Champions League : points chauds de la semaine ©UEFA.com

LES MATCHES DE MARDI

Barcelone-Guardiola, Acte IV

Malgré sa victoire à Wesrom ce week-end, Manchester City est dans le creux de la vague depuis plusieurs semaines, mais espère que son entraîneur Josep Guardiola saura trouver les mots en UEFA Champions League. En effet, en demi-finale de l’édition 2014/15, son Bayern s’était incliné 3-0 au Camp Nou, dans un match davantage à sens unique que la défaite 4-0 des Citizens en Catalogne.

Quinze jours plus tard, et malgré une série de trois revers consécutifs, les Bavarois avaient affiché leur vrai visage à domicile pour s’imposer après avoir été menés 2-1, quittant ainsi la compétition la tête haute. Guardiola peut-il à nouveau battre son ancien club ?
Man. City - Barcelone

À la poursuite de Zlatan
Durant trois saisons, Edinson Cavani a dû évoluer dans l’ombre de Zlatan Ibrahimović au Paris Saint-Germain. Mais depuis le départ du géant suédois, l’Uruguayen est enfin sous les feux des projecteurs.

Auteur de 17 réalisations en club et sélection depuis le début de la saison, dont quatre en UEFA Champions League, le Matador a rejoint George Weah au classement des meilleurs buteurs parisiens dans la compétition (16). Nul besoin de dire que le seul joueur à avoir fait mieux n’est autre qu'Ibra (20). Cavani peut-il prendre seul la tête du classement cette saison ?
Bâle - Paris

Zlatan bientôt dépassé ?
Zlatan bientôt dépassé ?©AFP/Getty Images

Première pour l'Atlético ?
Les hommes de Diego Simeone ont remporté l'ensemble de leurs trois premiers matches du Groupe D sur la plus petite des marques (1-0) cette saison. Mais leurs concurrents, le Bayern en tête, seront plus motivés que jamais pour casser cette dynamique et éviter que l'Atlético devienne la première équipe à ne concéder aucun but en phase de groupes. Atlético - Rostov

Dembélé veut se montrer
"J’ai joué avec les meilleurs attaquants : Ronaldo, (Thierry) Henry, Raúl… Et vous saviez d’avance qu’ils vous feraient gagner des matches dans les grands rendez-vous. Moussa Dembélé montre déjà qu’il en est lui aussi capable”, a affirmé Zinédine Zidane la semaine dernière.

Un joli compliment pour le jeune joueur de 20 ans, qui a déjà marqué 15 buts cette saison avec le Celtic. À noter qu’un seul d’entre eux, une réalisation en fin de match mercredi dernier contre Ross County, a été inscrit en déplacement. En Allemagne, Dembelé tentera d'améliorer son ratio hors de ses bases.

Mönchengladbach - Celtic

 

Moussa Dembélé
Moussa Dembélé©Getty Images

LES MATCHES DE MERCREDI


Le Legia pour stopper l'hémorragie
Les troupes de Zidane ont fait trembler les filets à 20 reprises au cours de leurs quatre derniers matches et ont marqué au moins un but par rencontre lors de leurs 20 dernières sorties. Avec 13 buts encaissés, le plus mauvais total de la compétition, le Legia ne semble pas le candidat idéal pour freiner le Real. Le champion de Pologne sait en revanche qu’il devra avant tout s’attacher à ne pas se laisser dépasser en début de match.

Les Merengues ont pris la bonne habitude de frapper fort d’entrée : il ne leur a fallu que six minutes maximum pour trouver la faille dans trois de leurs quatre dernières sorties. Le Legia avait été le seul à résister plus longtemps, puisqu’il avait fallu 15 minutes aux coéquipiers de Karim Benzema pour ouvrir le score. Les Polonais ont ensuite eu l'occasion d'égaliser, mais ont fini par s’écrouler au retour des vestiaires.
Legia - Real Madrid

Quitte ou double pour Leicester ?
Au cours des vingt dernières années, seule une équipe a remporté ses trois premiers matches de la phase de groupes pour ses débuts à ce stade de la compétition : le Málaga de Manuel Pellegrini en 2012/13. S'ils avaient fait match nul sur les trois suivants, les Espagnols s'étaient qualifiés grâce aux neuf points obtenus au début de leur parcours. De son côté, Claudio Ranieri aura tout intérêt à conserver la dynamique des siens : comme ils l'ont prouvé l'an dernier en Premier League, les Foxes peuvent être particulièrement dangereux une fois lancés !

Copenhague- Leicester

Leicester bat Copenhague
Leicester bat Copenhague

 

Sur les traces de Thierry Henry
L'avenir se présente bien pour Kylian Mbappé. Après avoir brillé en équipe de France lors du sacre des Bleus à l'EURO M19 cet été, le Monégasque a été écarté des terrains un mois en début de saison, mais a depuis prouvé qu'il avait parfaitement récupéré. De retour dans le XI de départ de Leonardo Jardim contre Montpellier le 21 octobre, le joueur de 17 ans a généré un penalty en faveur des Rouge et Blanc, marqué et délivré une passe décisive pour Valère Germain. Souvent comparé à Thierry Henry, Mbappé s'apprête à disputer son premier match d'UEFA Champions League. De son côté, "Titi" Henry s'était offert un doublé pour son baptême de feu dans la compétition...
Monaco - CSKA Moskva

Tout peut arriver
Depuis le lancement du nouveau format en 2003/04, 11 équipes se sont qualifiées pour la phase à élimination directe sans avoir remporté le moindre match lors des trois premières journées. Cette saison, 11 clubs peuvent faire aussi bien, et Leverkusen semble le mieux parti pour y parvenir. Rattrapés après avoir mené 2-0 contre le CSKA, les Allemands ont concédé un but en toute fin de rencontre à Monaco et se sont créé les meilleures occasions lors du nul 0-0 face à Tottenham. Résultat, trois points pris sur les neuf possibles. De nouveau opposé aux Spurs, le Bayer espère décrocher à Wembley une victoire qui pourrait s'avérer décisive pour la suite de son parcours européen.

Tottenham - Leverkusen

Temps forts Tottenham-Leverkusen
Temps forts Tottenham-Leverkusen