UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

L'Atlético a remis ça

Comme en demi-finale la saison dernière, l'Atlético a battu le Bayern sans avoir le ballon. UEFA.com analyse l'un des sommets de cette deuxième journée.

L'Atlético a remis ça
L'Atlético a remis ça ©Getty Images

Subissant la pression du champion d'Allemagne sans rompre, l'Atlético a obtenu les trois points sur un but de Yannick Carrasco en première période pour prendre la tête du Groupe D.

Avec neuf des onze titulaires du mois d'avril encore sur le terrain, Diego Simeone, le coach de l'Atlético, a piégé Carlo Ancelotti, comme il l'avait fait avec Pep Guardiola il y a cinq mois.

©Getty Images

Carrasco remplaçait Augusto Fernández, un joueur plus défensif et le Belge offrait du soutien à Fernando Torres et Antoine Griezmann. Mais comme en avril dernier, Saúl, Gabi et Koke ont été les moteurs de l'entre-jeu alors que la détermination de Griezmann lui a permis de déposséder Xabi Alonso sur le but.

Et une fois l'Atlético aux commandes, impossible de l'en déloger malgré 63% de possession pour le Bayern. Au contraire, Griezmann aurait pu doubler la mise s'il n'avait pas raté un penalty... comme l'an dernier en finale.

Voir les temps forts du match
Voir les temps forts du match