Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Xavi, son avenir, Simeone et Messi

À la télé espagnole, Xavi Hernández, l'ancien joueur du Barça, a parlé de Diego Simeone, de Messi-Cristiano et de son avenir.

Xavi Hernández avec sa quatrième Champions League pour le Barça
Xavi Hernández avec sa quatrième Champions League pour le Barça ©AFP/Getty Images

Quand Xavi Hernández s’exprime, on prend le temps de s’asseoir et de l’écouter attentivement. Or, il a donné lundi une interview à BeIN Sport en Espagne et a volontiers évoqué Diego Simeone, Messi-Cristiano et son avenir.

Plus vraiment la peine de présenter l’ancien milieu du FC Barcelone, un club qu’il a quitté sur une victoire en UEFA Champions League, une compétition qu’il a remportée à quatre reprises et qui l’a vu disputer 151 matches (un record jusqu’à ce qu’Iker Casillas ne le batte).

Outre donc les quatre C1 remportées avec le Barça et ses huit titres de champion d’Espagne, il a aussi brandi le trophée de la Coupe du Monde de la FIFA en 2010 et celui de l’EURO en 2008 et 2012 avec la Roja.

Cette année en revanche, il ne verra pas son club de cœur à nouveau soulever la coupe aux grandes oreilles, ce qui ne l’empêche pas de suivre l’actualité de la C1 et notamment la progression de l’Atlético Madrid. "Diego Simeone a le grand mérite de savoir contrecarrer parfaitement les qualités de l'équipe adverse", analyse Xavi.

Est-ce un style qu’il aimerait utiliser s’il devient entraîneur ? "Je n’aime pas particulièrement regarder les équipes fermer le jeu", poursuit l’actuel joueur d’Al-Sadd au Qatar. "Et puis, je ne sais pas trop si je serai un jour entraîneur. Pour l’instant, je suis content d’être joueur."



Il a aussi accepté de parler de la petite guerre qui oppose son ancien coéquipier du Barça, Lionel Messi, à Cristiano Ronaldo, le buteur du Real Madrid. "Physiquement, ils sont tous les deux parfaits, mais au niveau collectif, Messi est bien au-dessus. Leo est un bon gars, qui est honnête, qui ne triche pas. Il est professionnel et il déteste perdre. C’est un fou de foot." Un peu comme Xavi, sans doute.

Xavi, sa Champions League
Xavi, sa Champions League

 

Haut