UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Clasico, c'était le plan de Zidane

En s’imposant au Camp Nou, le Real Madrid a remporté une bataille psychologique sur son éternel rival. Pour Zinédine Zidane ce fut aussi une victoire tactique.

Zinédine Zidane a gagné sa première bataille tactique
Zinédine Zidane a gagné sa première bataille tactique ©AFP/Getty Images

 

Le journal "As" révèle ainsi les notes du français pour s’imposer lors du Clásico (article en espagnol). On y découvre que la stratégie du Real repose sur une pression constante mise sur les joueurs catalans et une solidarité à toute épreuve, chaque "merengue" devant venir soutenir son coéquipier.Outre ces valeurs collectives, la stratégie du technicien français ciblait principalement le duo Iniesta – Rakitic. Tout devait être mis en œuvre pour les priver de ballons et, dans le cas où le ballon serait entre leurs pieds, qu'ils ne puissent se retourner.

Ronaldo marque le but de la victoire
Ronaldo marque le but de la victoire©Getty Images

L’objectif était de forcer le Barça à passer par les ailes pour ainsi provoquer des situations de un contre un entre Marcelo et Alves d’un côté, Carjaval et Alba de l’autre (tout en évitant de se retrouver en situation d’infériorité sur les ailes, surtout du côté de Neymar précisent ces notes).

Ramos collé à Messi

Pendant ce temps, Sergio Ramos devait s’occuper de Messi, Pepe de Neymar, Casemiro devant prendre en charge le cas Suárez et se méfier de ses diagonales, quitte à venir s’intégrer à l’arrière garde madrilène. Ce marquage devait s’ajuster également aux pénétrations axiales de Messi, les notes de Zizou indiquant qu’alors le marquage devait rapidement changer.

Le Real se prépare à relever le défi Wolfsburg

La victoire du Real Madrid lors du Clásico de samedi n’a pas seulement permis à Zinédine Zidane de mettre fin à la malédiction qui frappe les entraîneurs madrilènes lors de leur première sur le banc du Camp Nou (depuis Bernd Schuster lors de la saison 2007/08, tous sont tombés pour leur première, de Pellegrini à Ancelotti en passant par Mourinho). Le plan de jeu concocté par le français s’est avéré gagnant et lui a ainsi permis de marquer enfin son territoire en signant sa première victoire tactique.

Reste désormais à savoir s’il inspirera ses confrères, à commencer par Diego Simeone cette semaine en Champions League. L’Argentin retrouve le Barça avec son Atlético et n’a jamais vaincu Luis Enrique en six affrontements

 

 

Zidane, le joueur

 

 

 

©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©Getty Images
©AFP/Getty Images
Ronaldo, Real - Roma
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
Barcelone retrouve l'Atlético
Barça - Atlético, les temps forts
Madrid aime l'Allemagne
La Décima du Real
Zidane 2002, une volée éternelle