UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Varane : "Zidane est proche du groupe"

Raphaël Varane, le défenseur du Real Madrid, évoque son compatriote Zinédine Zidane, qui est depuis décembre son entraîneur.

Varane : "Zidane est proche du groupe"
Varane : "Zidane est proche du groupe" ©AFP/Getty Images

À seulement 22 ans, Raphaël Varane est déjà un défenseur expérimenté en UEFA Champions League. L'international français du Real Madrid CF raconte à UEFA.com l'arrivée du nouvel entraîneur du club espagnol, qui est aussi l'un de ses héros d'enfance : Zinédine Zidane.

UEFA.com : Quelle influence Zidane a-t-il eue sur votre équipe jusqu'à présent ?

Raphaël Varane : C'est un entraîneur qui aime le jeu et qui aime le football offensif, il aime le mouvement, il aime faire circuler le ballon rapidement. À l'entraînement, il a ajouté un aspect physique pour nous permettre de jouer plus haut sur le terrain, ce qu'il recherche dans notre jeu.

Il aime parler et montrer des vidéos pour nous faire progresser sur de petits détails. C'est vrai qu'il est très proche du groupe, et bien sûr le fait qu'il ait été joueur il n'y a pas si longtemps et qu'il soit un jeune entraîneur crée quelque chose de particulier pour les joueurs.

Raphaël Varane s'exprime auprès d'UEFA.com
Raphaël Varane s'exprime auprès d'UEFA.com©AFP/Getty Images

Il est devenu une légende en 1998 lors de la Coupe du Monde (de la FIFA), pour tout le monde et pour l'éternité. Il a eu une grande influence sur le football français. Quand j'étais petit, je le regardais la télé. Son aura est planétaire, mais elle est encore plus importante en France.

UEFA.com : Comment avez-vous débuté dans le football ?

Varane : J'ai commencé à jouer avec mon frère dans notre jardin. Mon père était un peu notre entraîneur. Il essayait de nous canaliser et de nous aider, parce que nous aurions pu jouer pendant des heures sans nous arrêter, et ça se terminait souvent par des larmes. Ensuite, et j'ai commencé à jouer dans un club local à partir de l'âge de sept, et après j'ai suivi le parcours classique du centre de formation à Lens.

D'abord, j'ai joué pour m'amuser mais, petit à petit, j'ai réalisé que je pouvais faire une carrière et j'ai découvert ensuite que c'était le meilleur travail au monde. Je suis très heureux d'avoir eu cette opportunité. Mais elle n'est pas venue du jour au lendemain. Elle s'est présentée étape par étape, avec beaucoup de travail dur et de nombreuses années d'efforts et de pratique.

UEFA.com : Vous avez quitté le RC Lens pour le Real Madrid alors que vous étiez adolescent ; à quel point avez-vous progressé depuis ?

Zidane, sa volée gagnante en 2002
Zidane, sa volée gagnante en 2002

Varane : J'ai grandi dans tous les sens du terme, en tant que joueur et en tant que personne, depuis que je suis arrivé ici. Le secteur où j'ai le plus progressé est certainement le duel, mais j'espère encore pouvoir m'améliorer de manière à concrétiser pleinement mon potentiel.

UEFA.com : Vous n'avez que 22 ans et vous jouez déjà votre cinquième saison consécutive en UEFA Champions League. Ces soirées de Champions League ont-elles une saveur particulière pour vous ?

Varane : J'ai maintenant un peu d'expérience dans cette compétition et c'est vrai que je suis encore jeune. J'ai déjà joué une finale et j'ai la chance de jouer en Champions League chaque saison. Mais chaque saison représente un nouveau défi et j'ai le même enthousiasme, la même motivation. J'espère toujours brandir le trophée à la fin de la saison.

C'est une compétition qui est énorme, elle regroupe les meilleurs clubs et le niveau est toujours très élevé. Il y a toujours de grands matches à regarder et des buts spectaculaires, c'est le football à son plus haut niveau dans le monde. La concurrence est forte, alors c'est quelque chose d'énorme de pouvoir participer

Varane met la pression sur Stephan El Shaarawy lors de la victoire à l'extérieur contre la Roma en huitième de finale aller
Varane met la pression sur Stephan El Shaarawy lors de la victoire à l'extérieur contre la Roma en huitième de finale aller©AFP/Getty Images