UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Zidane, les raisons d'un succès

Un mois après l'arrivée de Zinédine Zidane sur le banc du Real Madrid, voici cinq signes indiquant que tout va bien dans la Maison blanche.

La présence de Zinédine Zidane' a transformé plusieurs joueurs du Real Madrid
La présence de Zinédine Zidane' a transformé plusieurs joueurs du Real Madrid ©AFP/Getty Images

Le Real Madrid est invaincu en cinq matches depuis que Zinédine Zidane a succédé à Rafael Benítez (4 victoires, 1 nul). UEFA.com analyse les changements apportés par le nouvel entraîneur.

Le retour d'Isco
Le jeune milieu de terrain (23 ans) a vécu un début de saison compliqué, mais depuis sa titularisation pour le premier match de Zidane, il a retrouvé de sa superbe, rappelant toutes ses qualités lorsqu'il joue avec le sourire. Isco a joué 379 minutes sous Zidane, contre 12 lors des six derniers matches de Liga dirigés par Benítez.

James retrouve confiance
James Rodríguez souffrait lui aussi d'un temps de jeu famélique en début de saison. L'international colombien n'a pas débuté les deux premiers matches de l'ère Zidane, mais il est depuis redevenu un titulaire indiscutable. Le joueur de 24 ans a profité de l'absence de Gareth Bale sur blessure, marquant même son premier but pour le club depuis le 8 novembre dernier, lors du succès 6-0 sur l'Espanyol.

Modifications dans l'entrejeu
Ancien n°10, Zidane a modifié le rôle de Toni Kroos et Luka Modrić au milieu de terrain. L'Allemand joue désormais en pivot, alors que Modrić adopte une position plus offensive, comme c'était le cas lorsque Zidane était l'adjoint de Carlo Ancelotti. Et lorsque son équipe était dos au mur contre Grenade dimanche dernier, Modrić a décanté la situation d'une frappe lointaine à quatre minutes de la fin.

Karim Benzema a marqué dans chaque match de l'ère Zidane
Karim Benzema a marqué dans chaque match de l'ère Zidane©Getty Images

Benzema diabolique
Karim Benzema facilite la transition de son compatriote : c'est lui qui a marqué le premier but de l'ère Zidane, face au Deportivo La Corogne, avant d'en inscrire six autres depuis. L'ancien buteur lyonnais a ouvert le score contre Grenade dimanche, portant son total à 19 buts en 18 matches cette saison en Liga.

La renaissance de Carvajal
L'attaque n'est pas le seul domaine où l'influence de Zidane se fait sentir. Il a redonné le poste de latéral droit à Dani Carvajal, à la place de Danilo, ce dont il l'a récompensé par des prestations de haut niveau. Carvajal a offert trois passes décisives. Coïncidence ou non, le Real a été tenu en échec dans le seul match où il n'était pas titulaire (1-1 au Real Betis, le 24 janvier).

Dani Carvajal (à droite) face au Deportivo
Dani Carvajal (à droite) face au Deportivo©AFP/Getty Images