UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Spalletti, l'homme de la situation ?

Luciano Spalletti remplace Rudi Garcia à la tête de la Roma, club qu'il entraînait entre 2005 et 2009. UEFA.com évoque ses principaux challenges.

Luciano Spalletti retrouve les bancs de touche italiens
Luciano Spalletti retrouve les bancs de touche italiens ©Getty Images

Luciano Spalletti est le successeur de Rudi Garcia sur le banc de la Roma, le Français étant remercié après une période délicate pour les Giallorossi.

"Je suis excité car je sais très bien ce que valent cette ville, ce club et cette équipe", a déclaré le nouveau coach. "Travailler avec des gens de haut niveau est toujours excitant. Dans le football, l'inattendu arrive parfois, mais honnêtement, j'espérais toujours pouvoir revenir à Rome car c'est un endroit formidable."

"Ma famille n'a jamais quitté Rome", a-t-il ajouté. "On est partis pendant un an puis mon fils est revenu pour ses études. C'est un grand fan de la Roma et il a toujours suivi l'équipe. Mon premier passage ici a été très intense. Ce fut une période importante de ma vie. Je n'oublierai jamais ces soirées de Champions League dans un stade plein à craquer."

Spalletti, sans club depuis son licenciement du Zenit en mars 2014, retrouve un club avec lequel il remportait deux Coppa Italia lors de son premier mandat sur le banc de l'Olimpico entre 2005 et 2009. UEFA.com évoque les principaux challenges qui attendent le technicien de 56 ans, également vainqueurs de deux titres de champion en Russie.

Une défense fragile
Ces derniers temps, la Roma souffrait de carences défensives. Pour la première saison de Garcia, le club n'avait encaissé que 25 buts en 38 matches de Serie A, et avait gardé sa cage inviolée à 21 reprises. Malheureusement, cette saison, les Giallorossi en ont déjà encaissé 22 en 19 matches, pour seulement 4 rencontres sans prendre de but. Ils ont réussi à se faufiler en 8es de finale de l'UEFA Champions League en ayant encaissé la bagatelle de 16 buts. Le premier défi du successeur de Garcia sera de retrouver un équilibre défensif.

Quelques questions subsistent : qui peut épauler Kostas Manolas en défense centrale ? Le milieu Alessandro Florenzi continuera-t-il de jouer arrière droit ? Le mercato pourrait apporter un début de réponse.

Le système de jeu
C'est avec un système en 4-2-3-1, au sein duquel Francesco Totti jouait comme faux numéro neuf, que Spalletti a permis à la Roma de remporter deux Coupes d'Italie, et d'enchaîner 11 victoires en Serie A, en 2005/06.

Peut-il reproduire ce schéma avec l'effectif actuel ? Edin Džeko n'est certainement pas un faux numéro neuf, et les ailiers, Mohamed Salah et Gervinho, semblent s'épanouir en 4-3-3. Spalletti a beau connaître la Roma par cœur, il aura du pain sur la planche.

La Roma a éliminé le Real Madrid en 8es 2007/08
La Roma a éliminé le Real Madrid en 8es 2007/08©Getty Images

Un bon présage
En 2007/08, Spalletti a conduit la Roma en quarts de finale de l'UEFA Champions League, après avoir éliminé Madrid en 8es de finale, grâce à deux succès 2-1. L'Histoire va-t-elle se répéter ?