Champions League, comment la gagner

Voici nos conseils inspirés de 23 années d'histoire et de stats pour accéder à la première marche du podium de la plus belle des compétitions de clubs...

Lionel Messi face à l'Atlético Madrid cette saison
Lionel Messi face à l'Atlético Madrid cette saison ©Getty Images

Finissez en tête de votre groupe
Ces dix dernières années, neuf des champions ont terminé à la première place de leur groupe.  L'Internazionale Milano en 2010 est la seule exception : les Italiens avaient dû patienter jusqu'à la 6e journée et une victoire contre le Rubin Kazan pour terminer deuxièmes derrière Barcelone.
Mauvais présage pour : Paris Saint-Germain, PSV Eindhoven, Benfica, Juventus, Roma, Arsenal, Dynamo Kyiv, La Gantoise

Oubliez le meilleur buteur ... sauf si c'est Ronaldo !
À cinq reprises seulement dans l'histoire de l'UEFA Champions League, le meilleur buteur au terme de la phase de groupes a eu le bonheur de soulever le trophée. Une mauvaise nouvelle, à priori, pour Cristiano Ronaldo, qui est devenu le premier joueur à dépasser les 10 buts cette saison. Or, le Portugais est justement l'exception qui confirme la règle : dans deux des trois dernières campagnes au cours desquelles il était meilleur buteur à la fin de la phase de groupes, son équipe a gagné le tournoi.
Mauvais présage pour : personne

©UEFA.com

Méfiez-vous de la perfection
Le Zenit est devenu la septième équipe (seulement) à remporter tous ses matches de groupe, mais cette invincibilité n'a pas que des avantages : aucune des six équipes qui ont fait de même avant lui n'ont remporté le trophée. L'AC Milan est passé de peu à côté lors de la première saison de l'UEFA Champions League, en 1992/93, en s'inclinant 1-0 face à Marseille en finale. Du côte positif, quatre de ces six équipes ont au moins atteint les demi-finales.
Mauvais présage pour : Zenit

Évitez les erreurs
L'équipe avec la meilleure défense au terme de la phase de groupes n'a jamais gagné cette compétition sous sa forme actuelle (depuis 2003). Dix équipes ont encaissé moins que Barcelone cette saison, alors qu'en 2009, la défense catalane était à la 19e place. S'il semble préférable d'éviter les erreurs défensives, point d'excès toutefois : aucune équipe n'a soulevé le trophée après avoir encaissé plus de 8 buts en phase de groupes.
Mauvais présage pour : Paris Saint-Germain, Arsenal, Roma

Fiez-vous à votre expérience
Aucune équipe parmi celles qui se sont qualifiées pour la première fois après la phase de groupes n'a jamais atteint la finale dans le format actuel. Villarreal a failli jouer la finale en 2006, mais c'était sans compter sur Arsenal qui s'imposait 1-0 en demi.
Mauvais présage pour : La Gantoise, Wolfsburg

Évitez la deuxième marche
Aucun des quatre derniers vainqueurs de l'UEFA Champions League n'était champion en titre national à l'entame du tournoi, un phénomène assez récent puisqu'auparavant, les vainqueurs de l'UEFA Champions League champions en titre chez eux étaient monnaie courante.
Mauvais présage pour : Barcelona, Bayern, Benfica, Chelsea, Dynamo Kyiv, Gent, Juventus, Paris Saint-Germain, PSV Eindhoven, Zenit

Tirez les leçons de l'Histoire
21 équipes différentes brandi le trophée au cours de ses 42 premières éditions ; 18 saisons plus tard, seule Chelsea a complété ce nombre.
Mauvais présage pour : Arsenal, Atlético Madrid, Dynamo Kyiv, La Gantoise, Manchester City, Paris Saint-Germain, Roma, Wolfsburg, Zenit

Alors, si l'on en croit ces statistiques, l'équipe qui remportera le trophée à Milan le 28 mai sera ... le Real Madrid. Ou pas.

La 11e pour le Real Madrid ?
La 11e pour le Real Madrid ?©AFP/Getty Images
Haut