Juve-Bayern, analyse/réactions

Même si Pavel Nedvěd qualifie le Bayern de "grand favori", Josep Guardiola sait que face à la Juventus il faudra faire deux gros matches.

Paul Pogba (à gauche) à la lutte avec Thomas Müller en 2013
Paul Pogba (à gauche) à la lutte avec Thomas Müller en 2013 ©AFP/Getty Images
  • Match aller : Juventus - Bayern, mardi 23 février
  • Match retour : Bayern - Juventus, mercredi 16 mars

Réactions

Pavel Nedvěd, vice-président de la Juventus
C'est une confrontation historique. On va jouer contre l'un des grands favoris pour cette Champions League, on le sait, mais on veut profiter de notre chance, même si on sait que ce sera très difficile. On est face à un grand club.  

Josep Guardiola, entraîneur du Bayern
Ce sera une énorme confrontation. La Juventus est l'une des meilleures équipes d'Europe. Ils n'ont pas fait un super début de championnat, mais ils ont su réagir. Ils ont un gros mental. En février, je pourrai dire comment on va, pas maintenant. La Juve était le plus gros morceau avec Paris. Si vous pensez que c’est du 50-50, allez-y. Moi, je n’en sais rien !

Franz Beckenbauer, ambassadeur du Bayern 
La Juve est l’une des meilleures équipes d’Europe. C’est une confrontation alléchante. C’est sûrement un avantage pour le Bayern de jouer le match aller à l’extérieur, pour apprendre à d’abord connaître la Juve.

Jérôme Boateng, défenseur du Bayern
(La Juventus) est un adversaire solide, ils sont très intelligents et remarquables sur le plan tactiques. Mais nous sommes les favoris.

Arturo Vidal, ancien milieu de la Juve aujourd'hui au Bayern
Je suis très content ! Ce sera un bon match. J'ai encore beaucoup d'amis à Turin.

Kingsley Coman, ancien milieu de la Juve aujourd'hui au Bayern
Je suis très heureux, ce sera un match intéressant. Je suis là pour ces grands matches. Il n'y a plus de matches faciles en 8es, si tu veux aller en finale, il faut battre de grandes équipes.

Analyse

  • Le Bayern a battu la Juventus 2-0 à l'extérieur et à domicile en  quarts de finale en 2012/13 avant de remporter le trophée.
  • La Juventus a fait deux matches nuls face au Borussia Mönchengladbach cette saison en phase de groupes (0-0 à domicile et 1-1 en Allemagne).
  • La Juve est invaincue en quatre matches face à des équipes allemandes (2v. 2n.) depuis 2013.
  • Le Bayern a remporté ses cinq derniers matches face à des clubs italiens.