Distribution des recettes en 2014/15

Les 32 clubs de la phase de groupes de C1 2014/15 ont reçu 988 M€ de la part de l'UEFA, soit 36 M€ de plus que la saison précédente.

Neymar et Lionel Messi fêtent la victoire du Barça en finale 2015
Neymar et Lionel Messi fêtent la victoire du Barça en finale 2015 ©Sportsfile

Les 32 clubs ayant participé à l'UEFA Champions League 2014/15 se sont distribués près de 988 M€ de recettes générées par l'UEFA, soit quelques 36 M€ de plus que la saison précédente.

Distribution aux clubs

Paiements de solidarité

Chaque club avait droit de recevoir au minimum 8,6 M€ de participation à la compétition. Par ailleurs, des primes de performance ont été versées pour chaque victoire (1 M€) ou nul (0,5 M€) en phase de groupes, ainsi que pour chaque phase à élimination directe gagnée. Les recettes générées par le marché télévisuel ont été réparties en fonction de la valeur proportionnelle du marché télévisuel national alloué à chaque club, entre autres.

Les primes de performance liées à la qualification à chaque phase à élimination directe se sont élevées à 3,5 M€ en huitièmes de finale, 3,9 M€ de plus en quarts de finale et 4,9 M€ de plus en demi-finales. Le FC Barcelona a reçu 10,5 M€ pour avoir gagné la finale à Berlin tandis que la Juventus, finaliste déchu, a reçu 6,5 M€.

Les 20 clubs ayant participé aux barrages ont partagé 42 M€. Ainsi, le total des paiements de participation a atteint près de 1,030 milliard d'Euros. De plus, 3,5 M€ ont été versés à la European Club Association, conformément au mémorandum d'entente signé avec l'UEFA, pour porter le montant total de distribution pour la saison 2014/15 à plus de 1,033 milliard €. Les équipes n'ayant pas passé les trois premiers tours de qualification ont reçu des montants fixes, ainsi que des primes de solidarité pour les champions nationaux n'ayant pas participé aux barrages.

Par ailleurs, 85 M€ des recettes de l'UEFA Champions League 2014/15 aideront les clubs de l'élite qui ne participent pas à la compétition. En effet, les recettes sont redistribuées à ces clubs afin qu'ils les réinjectent dans leurs centres de formation ou dans des programmes communautaires locaux, et sont mises à disposition afin d'être redistribuées par l'intermédiaire des ligues professionnelles ou associations nationales.

Pour ces paiements, les associations sont divisées en deux catégories : celles disposant de clubs participant à la phase de groupes de l'UEFA Champions League (18 associations recevant 71,1 M€) et celles sans aucun participant en phase de groupes (36 associations recevant 11 M€).

De plus, un paiement supplémentaire de 2,9 M€ sera effectué au profit des 19 associations nationales ayant été représentées en barrages.