UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Lyon ne méritait pas ça

Lyon 0-1 Valence
Malgré d'incroyables occasions en première période, les Lyonnais se sont inclinés à Gerland.

Feghouli, buteur heureux

Cela devait être le match de rattrapage après le décevant nul initial à La Gantoise (1-1) mais l'Olympique lyonnais n'a pas profité de la venue de Valence, lors de cette deuxième journée de phases de groupes de l'UEFA Champions League pour se rassurer, ni mathématiquement donc ni psychologiquement. La faute à un cruel et tout aussi incroyable manque de réussite dont les Lyonnais sont victimes depuis le début de la saison.

Car l'OL s'est créé une multitude d'opportunités d'ouvrir le score, puis d'égaliser à la suite de l'ouverture du score par Sofiane Feghouli sur un boulet de canon sous la barre de Anthony Lopes (42e). Avant cela, les Valencians avaient touché deux fois les poteaux sur une tête de Aymen Abdennour puis sur une frappe de Feghouli.

Lyon aussi avait heurté la transversale sur un coup franc de Mathieu Valbuena dévié par Jaume Doménech puis par sur une frappe d'Alexandre Lacazette déviée par Abdennour, Jérémy Morel ne parvenant pas à attraper le cadre dans la foulée. Plus tôt, Aldo Kalulu aurait dû tirer au lieu de tergiverser (xxe), Alexandre Lacazette alors que Jordan Ferri a vu sa frappe à bout portant être déviée par le talon de Shkodran Mustafi (45e).

En fin de match, après une deuxième période dominée mais sans parvenir à accélérer, c'est sur un véritable rempart nommé Doménech que se sont heurté Maxime Gonalons et ses partenaires. Un seul point en deux matches, c'est ce que les Lyonnais ont empoché, forcément mal partis dans cette campagne européenne. Le déplacement, lors de la prochaine journée, à Saint-Petersbourg, vainqueur de La Gantoise 2-1, s'annonce capital pour Hubert Fournier et ses joueurs.

©AFP/Getty Images