Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Meilleur joueur : Cristiano Ronaldo

Joe Walker, spécialiste du Real Madrid CF, analyse la saison 2014/15 de Cristiano Ronaldo et sa présence parmi les trois finalistes.

Cristiano Ronaldo fête l'un de ses 48 buts en Liga
Cristiano Ronaldo fête l'un de ses 48 buts en Liga ©AFP/Getty Images

Cristiano Ronaldo a encore atteint des sommets pour permettre au Real Madrid de briller en Super Coupe UEFA et en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, avant d'atteindre la demi-finale de l'UEFA Champions League.

Il avait démarré l'exercice 2014/15 par un doublé à Cardiff, contre Séville, pour une victoire 2-0. Il a ensuite inscrit 26 buts lors des quinze matches qui ont suivi. Il a fini la saison à 48 buts en 35 matches, pour conserver son titre de Pichichi.

Il a su rester régulier toute la saison, s'offrant des triplés contre l'Espanyol et Getafe (il en est à 27 triplés en championnat, soit trois de moins que Lionel Messi, le recordman), et même un quintuplé (le premier de sa carrière) lors de la victoire 9-1 contre Grenade.

Meilleur joueur : Cristiano Ronaldo
Meilleur joueur : Cristiano Ronaldo

Mais il s'est également montré efficace en UEFA Champions League. Il s'est offert cinq buts dans un Groupe B que le Real a survolé (six matches, six victoires), avant de réellement briller à partir des 8es de finale.

Il avait ouvert le score lors de la victoire 2-0 sur la pelouse de Schalke, lors du 8e de finale aller. C'est lui qui, par deux fois, annule les deux buts allemands lors du match retour à Santiago Bernabéu, pour que le Real Madrid l'emporte 5-4 sur l'ensemble des deux matches, après s'être fait peur.

En quarts de finale, après sept rencontres sans succès contre le rival de l'Atlético Madrid, le match retour semblait parti pour finir en prolongations, avant que Ronaldo n'offre une passe décisive à Javier Hernández, après un superbe une-deux avec James Rodriguez, à deux minutes de la fin.

Enfin, et malgré la déception de l'élimination contre la Juventus, le Portugais a terminé co-meilleur buteur de l'UEFA Champions League avec dix buts, et s'est classé co-meilleur buteur de l'histoire de la compétition, avec Messi, avec 77 buts au compteur. Sur l'ensemble des compétitions interclubs de l'UEFA, Ronaldo est à égalité avec l'Argentin en tête de ce classement, avec 80 buts. 

Haut