Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Čech : "Je pensais finir à Chelsea"

Lors de sa première conférence depuis son arrivée à l'Arsenal FC, Petr Čech a évoqué les raisons de son (difficile) départ des Blues.

Petr Čech pose avec le maillot d'Arsenal
Petr Čech pose avec le maillot d'Arsenal ©Ondřej Zlámal

Petr Čech a tenu sa première conférence de presse en tant que Gunner, à Prague, après 11 années passées à Chelsea.

Pourquoi Arsenal ?
C'est un peu pour boucler la boucle. Quand j'avais 20 ans et que je jouais à Rennes, j'ai failli rejoindre Arsenal. Si cela ne s'est pas fait, ce n'est que pour une histoire de permis de travail. Les ambitions du club sont les mêmes que mes ambitions personnelles ; ils veulent gagner des titres.

J'ai parlé à Arsène Wenger et il a joué un rôle important. Il m'a présenté un projet en adéquation avec ce nouveau chapitre de ma carrière. Je sais que ce n'est pas facile, quelque part, pour moi, comme pour les fans de Chelsea, mais je pense que c'est le bon choix. Je suis encore loin de la retraite.

Les raisons d'un départ
La saison passée, je me suis rendu compte de l'importance, pour moi, de jouer régulièrement. Je réalise que j'aime participer à la préparation d'un match, avec mes coéquipiers. Mon engagement et mon approche du football n'ont pas changé, et je me rends compte que ce n'est toujours pas le moment d'être remplaçant.

Quand j'ai joué, j'ai prouvé que j'avais toujours le niveau de la Premier League, de la Champions League, et du football international. Si je pars, ce n'est que pour des raisons liées au football. Je veux ressentir ce frisson toutes les semaines, je veux gagner des matches, des titres, faire partie d'une équipe. C'est aussi simple que cela.

Son départ de Chelsea
C'était la décision la plus difficile de ma vie. L'entraîneur (José Mourinho) a pris une décision qui devait aussi être difficile pour lui (faire de Thibaut Courtois son gardien titulaire) ; c'était à mon tour de prendre mes responsabilités, et c'est dur tant j'aime ce club. Je pensais vraiment finir ma carrière à Chelsea.

L'influence de Rosický
J'ai parlé à Tomáš Rosický car je voulais connaître l'ambiance au sein du club. Il s'est montré positif et, au vu de mes premiers jours ici, il avait raison.

Les futurs matches contre Chelsea 
Avec Chelsea, j'ai affronté Arsenal à plusieurs reprises. Ces matches sont de vrais combats, et ils se sont souvent bien terminés pour nous. Désormais, j'espère que la roue tournera en faveur d'Arsenal.

Haut