Juventus - Barcelone : l'avis de nos experts

Nos experts évaluent les forces et faiblesses des Juventus et FC Barcelona avant la finale de la Champions League, samedi à Berlin.

Gianluigi Buffon fête la qualification de la Juventus pour la finale
Gianluigi Buffon fête la qualification de la Juventus pour la finale ©AFP/Getty Images

Moment clé
Paolo Menicucci :
La Juventus a remporté son 8e de finale aller 2-1 contre le Borussia Dortmund, mais se rendait en Allemagne sans Andrea Pirlo (blessé) et perdait rapidement Paul Pogba. La victoire 3-0 des Turinois était donc remarquable. "Nous nous sommes aperçus que nous sommes très forts, d'un point de vue technique comme physique", déclarait Massimiliano Allegri après le match.

Graham Hunter : Peut-être le moment où Luis Enrique et Lionel Messi ont décidé que Luis Suárez devrait jouer systématiquement en pointe. Ou alors, le but du 3-0 de Neymar au retour, ces trois buts d’avance n’auront pas été de trop…

Joueur clé
Paolo Menicucci :
Carlos Tévez a été un rouage essentiel de l’équipe cette saison, par ses buts et son travail défensif. Mais ce sera peut-être un autre Sudaméricain qui fera la différence en finale: Arturo Vidal. Il avait récupéré au plus vite pour disputer la Coupe du Monde de la FIFA avec le Chili l’été dernier, mais du coup, il a eu un peu de mal en début de saison, avant de retrouver son rythme de croisière.

Arturo Vidal de retour en grande forme
Arturo Vidal de retour en grande forme©AFP/Getty Images

Graham Hunter : Messi domine cette catégorie, forcément. Après une prestation mémorable en 8es de finale retour contre le Manchester City FC, le génie argentin avait éclaboussé de sa classe la demi-finale aller face au Bayern, dans un match que les amoureux de football ne sont pas près d’oublier.

Forme du moment
Paolo Menicucci :
Vu leur demi-finale retour contre le Real Madrid CF et leur victoire sur la SS Lazio en finale de la Coppa Italia (2-1 après prolongation), la Juve semble au mieux de sa forme, physiquement. Après avoir déjà réalisé le doublé coupe-championnat, les Turinois ont eu 15 jours pour préparer leur finale.

Graham Hunter : Impressionnant. Depuis la première semaine de janvier, ils ont enregistré 29 victoires, deux nuls et deux défaites, marqué 101 buts et concédé 22 (avant la finale de la Copa del Rey).

Expérience des grands rendez-vous
Paolo Menicucci :
La Juve dispute sa première finale de l’UEFA Champions League depuis 2003, mais Massimiliano Allegri peut compter sur des joueurs d’expérience, dont trois ont déjà été sacrés à Berlin : Gianluigi Buffon, Andrea Barzagli et Andrea Pirlo, vainqueurs de la Coupe du Monde 2006 avec l’Italie. 

Sans compter Patrice Evra, qui va disputer sa cinquième finale de la compétition, lui dont le discours à la mi-temps du match contre Madrid avait tant compter, selon ses coéquipiers.

Graham Hunter : Une immense expérience. La majorité des joueurs ont non seulement disputé plusieurs finales de la Champions League, mais ils ont en plus remporté des finales de Coupe du Monde et de Championnat d’Europe de l’UEFA, sans compter les titres nationaux. Ils seront imperméables à la pression.

Raisons d'y croire
Paolo Menicucci :
Leur défense et les coups de pied arrêtés. Qu’Allegri aligne un 3-5-2 ou un 4-3-1-2, Barcelone ne devrait aps bénéficier des mêmes espaces que face aux Paris Saint-Germain et FC Bayern Munich aux tours précédents. Les milieux de terrain de la Juve seront prêts à contenir les décrochages de Messi. Et avec le talent d’un Pirlo et la présence dans la surface adverse, la Juventus posera des problèmes à Barcelone sur les coups fancs et les corners.

Graham Hunter : En 2006, Messi n’avait pas été retenu pour la finale de Paris. Il m’avait alors confié : "Si Dieu le veut, je reviendrai et je remporterai ce trophée de nombreuses fois." Il ‘a jamais perdu cette envie : c’est le souffle qui attise les raises de la passion catalane.

Raisons de douter

Barcelona's attacking trio have been in potent form
Barcelona's attacking trio have been in potent form©AFP/Getty Images

Paolo Menicucci: Peu importe votre solidité défensive, ce sera forcément compliqué face à des joueurs comme Neymar, Luis Suárez et Messi… sans parler d’Andrés Iniesta. Contre le Real, la Juve était parvenue à rebondir après avoir été menée, mais face à l’armada offensive du Barça, ça pourrait être plus difficile.

Graham Hunter : Pour avoir parlé à Luis Enrique et plusieurs joueurs, ce qui ressort, c’est le mental sans faille du championnat d’Italie. Cela vient peut-être de leurs nombreux titres accumulés ces dernières années, ou du mélange de talent, puissance et soif de victoires qui compose son effectif. Ce cocktail détonnant en fait un adversaire redoutable.

Forces
Paolo Menicucci :
Il y avait environ 7,5 km de différence dans la distance parcourue par la Juventus par rapport au Real Madrid lors du match retour de la demi-finale. Ce n’est toutefois pas nouveau, puisque la Juve compte pas moins de six joueurs dans le top dix de la distance parcourue dans cette compétition (Stephan Lichtsteiner, Giorgio Chiellini et Vidal forment le trio de tête; Neymar est le premier classé du Barça, à la 13e position). Il faut s’attendre au même esprit lors de la finale - 11 joueurs toujours prêts à une nouvelle course s’il le faut.

Graham Hunter: La presse a surnommé les trois attaquants de Barcelone “le trident” - les autres joueurs décrivent régulièrement Messi, Suárez et Neymar comme des “monstres”. Et ce n’est pas pour rien. Rien qu’en UEFA Champions League, les trois attaquants ont marqué 25 buts et livré huit passes décisives en neuf matches ensemble. Monstrueux.

Great Juventus goals
Great Juventus goals

Faiblesses
Paolo Menicucci: La Juve n’a marqué que 16 buts en Europe, contre les 28 buts de Barcelone cette saison. Messi et Neymar ont marqué à eux seuls plus de buts que toute l’équipe de la Juve. Attention toutefois à Álvaro Morata, le joueur en forme du moment, à Tévez qui s’infiltre souvent dans les lignes, et aux milieux de terrain qui peuvent exploiter les espaces, comme Vidal, Pogba et Claudio Marchisio. La Juve dispose quand même de quelques solutions pour percer la défense barcelonaise.

Graham Hunter: Ils n’ont pas été trop souvent surexposés, seulement à Paris et à Munich, et le travail réalisé par l’assistant de Luis Enrique, Juan Carlos Unzué, a porté de nombreux fruits. Barcelone craint toujours de perdre ses duels de la tête dans son rectangle.

Compositions probables
Juventus: Buffon; Lichtsteiner, Bonucci, Chiellini, Evra; Marchisio, Pirlo, Pogba; Vidal; Tévez, Morata.

Barcelona: Ter Stegen; Alves, Piqué, Mascherano, Alba: Rakitic, Busquets, Iniesta: Messi, Suárez, Neymar.

 

 

Haut