UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Léger avantage pour la Juventus

Vainqueur 2-1 à l'aller, la Juventus tentera de confirmer sur le terrain du Real pour disputer une nouvelle finale plus de dix ans après.

Autour de Real-Juve ©AFP/Getty Images

La Juventus se déplace sur le terrain du Real Madrid CF forte de sa victoire 2-1 à l'aller et tentera de disputer une nouvelle finale d'UEFA Champions League plus de dix ans après.

• Les deux équipes, qui comptent 20 finales européennes à eux deux, ont délivré un match haletant à Turin. Álvaro Morata et Carlos Tévez, sur penalty, ont donné l'avantage à la Vieille Dame malgré l'égalisation de Cristiano Ronaldo.

Précédents
• Les deux équipes se sont rencontrées la saison dernière en phase de groupes. Madrid l’avait emporté à domicile 2-1 avant de faire match nul à Turin 2-2.

• Ronaldo avait inscrit un doublé à l’aller, dont un penalty décisif à la 29e minute après une égalisation de Fernando Llorente. Giorgio Chiellini s’était fait expulser en début de seconde période.

• Les compositions au Santiago Bernabéu le 23 octobre 2013 étaient les suivantes :
Madrid : Casillas, Arbeloa, Pepe, Ramos, Marcelo, Khedira, Illarramendi (72e Isco) Modrić ; Di María (79e Morata), Benzema (67 Bale), Ronaldo.
Juve : Buffon, Martín Cáceres Barzagli, Chiellini, Ogbonna (69e Giovinco), Marchisio, Vidal Pirlo (59e Asamoah), Pogba ; Llorente (50e Bonucci) Tévez

• Au retour, Arturo Vidal avait donné l’avantage aux Bianconeri avant que Ronaldo puis Gareth Bale ne renversent la vapeur. Une tête de Llorente avait remis tout le monde à égalité.

• Les équipes présentes au Juventus Stadium le soir du 5 novembre 2013 étaient les suivantes :
Juve : Buffon, Martín Cáceres, Barzagli, Bonucci, Asamoah ; Marchisio, Vidal, Pirlo, Pogba ; Llorente (88e Giovinco), Tévez (82e Quagliarella),
Madrid : Casillas, Ramos, Varane, Pepe, Marcelo, Khedira, Xabi Alonso (71e Illarramendi), Modrić ; Ronaldo, Benzema (81e Rodríguez), Bale (75e Di María).

• Les deux formations s’affrontaient également en finale à Amsterdam en 1998 lorsqu’un but de Predrag Mijatović mettait un terme à l’attente de 32 ans des Merengues pour remporter leur septième titre en C1.

• Ces deux équipes se sont rencontrées 17 fois au total, toutes en C1, l’avantage du terrain s’avérant décisif : le bilan du Real à domicile est de 5 v. pour 2d., mais les cinq victoires n'ont été obtenues que grâce à un seul but d'écart. Ces 17 rencontres incluent la finale 1998 et le quart de finale rejoué à Paris en 1961/62, remporté par Madrid 3-1.

• Elles se sont affrontées en phase de groupes 2008/09 lorsque l’équipe italienne l’emportait à domicile et à l’extérieur. La Juve l'emportait 2-1 à Turin, Alessandro Del Piero et Amauri lui donnaient deux buts d'avance avant la réduction du score de Ruud van Nistelrooy. Deux semaines plus tard, Del Piero signait un doublé au stade Santiago Bernabéu lors d’un succès 2-0.

• Composition des équipes au Stadio Olimpico le 21 octobre 2008 :
Juventus : Manninger, Grygera, Legrottaglie (Mellberg 46e), Chiellini, Molinaro, Marchionni, Sissoko, Marchisio (Salihamidžić 37e), Nedvěd, Amauri (Iaquinta 78e), Del Piero.
Madrid : Casillas, Sergio Ramos, Pepe, Cannavaro, Heinze, Van der Vaart (Drenthe 76e), Gago, Sneijder, Raúl, Van Nistelrooy, Higuaín (Robben 54e).

• Cette rencontre était l'une de cinq victoires consécutives pour la Juventus à domicile face au Real. Dans l’autre rencontre, la première entre les deux équipes, Madrid l’emportait 1-0 (quart de finale aller 1961/62), imitée par la Juve dans la capitale espagnole avant de s’incliner au match rejoué.

• Cette défaite était l’une des deux seules infligées à la Vieille Dame par des visiteurs espagnols – la seconde étant le fait du RC Deportivo La Coruña, vainqueur 1-0 en huitième retour 2003/04 (tot. 2-0 ). À domicile, les stats de la Juve sont de 12 v., 7 n. et 2 d.

• C’est la première demi-finale du club transalpin depuis celle de 2002/03 remportée par la Juve malgré une défaite 2-1 à l’aller (3-1 à domicile au retour). En finale, les Bianconeri avaient fait match nul 0-0 face à l’AC Milan de Carlo Ancelotti, entraîneur de la Juventus jusqu’en 2001. Une défaite 3-2 aux tirs au but avait privé les Turinois d’une troisième couronne européenne.

• Madrid s’est rendu 14 fois en Italie avant de repartir avec une victoire. C’était face à l’AS Roma (2-1) en première phase de groupes 2001/02. Les Merengues se sont également inclinés lors de leurs sept dernières visites ; leur dernière victime était une fois de plus la Roma (3-0 en phase de groupes 2004/05). Les stats complètes en Italie : 4 v., 8 n., 17 d.

Repères

Madrid
• Les Merengues ont remporté 21 de leurs 29 matches à domicile face à des équipes italiennes et obtenu deux nuls.

• Leur série de 11 victoires consécutives chez eux en UEFA Champions League a pris fin lors de la défaite 4-3 face au FC Schalke 04 en 8es de finale retour. Ronaldo avait inscrit ses 77e et 78e buts en compétitions de clubs de l'UEFA pour battre le record établi par l'ancien Madrilène Raúl González. Madrid s'était malgré tout qualifié grâce à son succès 2-0 en Allemagne.

• Cette défaite avait également mis fin à la série de dix victoires à domicile comme à l'extérieur de la Casa Blanca dans le tournoi alors qu'elle n'était qu'à un succès du record. Il s'agissait en outre de son premier revers en 22 rencontres d'UEFA Champions League disputées au Bernabéu depuis le mois d'avril 2011 et la victoire 2-0 du FC Barcelona en demi-finale aller. Entre temps, le Real avait engrangé 19 victoires.

• La saison passée, les Espagnols avaient corrigé le FC Bayern München pour mettre fin à trois éliminations consécutives dans le dernier carré. Madrid avait ensuite raflé son dixième titre en écartant l'Atlético 4-1 au cours de sa 13e apparition en finale.

• Le Real s'est incliné à 36 reprises hors de ses bases en match aller d'une compétition UEFA mais s'est qualifié 22 fois sur l'ensemble des deux rencontres. En revanche, les Espagnols ne sont pas parvenus à inverser la tendance après une défaite à l'aller au cours des quatre dernières tentatives. Battus 2-1 à l'extérieur à l'aller, ils se sont ensuite imposés cinq fois pour trois défaites, la dernière remontant à la demi-finale perdue face au Bayern en 2011/12 (2-1 à domicile, 1-3 aux tirs au but).

• Ancelotti peut devenir le premier entraîneur à remporter le trophée quatre fois.

• Bilan de Madrid aux tirs au but en Europe :
3-1, Juventus, 1986/87, Coupe des champions, 2e tour
5-6, FK Crvena zvezda, 1974/75, Coupe des coupes, quarts de finale
1-3, FC Bayern München, 2011/12 UEFA Champions League, demi-finales 

Juventus
• Les hommes de Massimiliano Allegri n'ont encaissé aucun but sur leurs trois derniers déplacements en UEFA Champions League avec des victoires 2-0 sur le terrain du Malmö FF lors de la cinquième journée et 3-0 sur celui du Borussia Dortmund en 8es de finale avant d'obtenir le nul 0-0 face à l'AS Monaco FC en quarts.

• La Juve s'est par ailleurs qualifiée à 33 reprises sur 41 matches allers-retours dans des compétitions UEFA après s'être imposée chez elle à l'aller. Elle n'a jamais été éliminée suite à une victoire 2-1 à domicile en quatre tentatives. Son dernier succès sur ce score remonte au match face à Dortmund en 8es de finale cette saison. Au tour suivant, la Vieille Dame avait battu Monaco chez elle à l'aller.

• Après l'avoir emporté au Bernabéu en 1962, la Juve a enchaîné 12 rencontres sans victoire (9d., 3n.) en Espagne avant de s'imposer 2-1 à Barcelone en quarts de finale retour de l'édition 2002/03. Le bilan des Bianconeri en Espagne est de 3v., 4n. et 14d..

• Le champion d'Italie a disputé sept finales de Coupe d'Europe pour deux victoires.

• Tombeurs du Real en demi-finales de l'édition 2002/03, les Bianconeri ont ensuite été tenus 0-0 par le Milan d'Ancelotti, vainqueur 3-2 aux tirs au but.

• Bilan de la Juventus en six séances de tirs au but en compétitions de l'UEFA (3 v., 3d.) :
2-3 face à l'AC Milan, finale de l'UEFA Champions League 2002/03
4-2 face à l'AFC Ajax, finale de l'UEFA Champions League 1995/96
3-1 face au Real Madrid CF, deuxième tour de Coupe européenne 1986/87
4-2 face à l'Argentinos Juniors, finale de Coupe Européenne/Sud-américaine 1985
1-4 face au Widzew Łódź, deuxième tour de Coupe UEFA 1980/81
3-0 face à l'Ajax, quart de finale de Coupe européenne 1977/78

On se connaît ?
• Carlo Ancelotti, double vainqueur de la C1 avec l'AC Milan en tant que joueur avant de diriger le club vers la gloire en 2003 (face à la Juve) et 2007, a entraîné la Juventus entre 1999 et 2001. Son bilan en tant qu'entraîneur face aux Bianconeri est de 6v., 7n. et 12d.

• Le Milan d'Allegri s'était incliné 2-0 sur le terrain du Real Madrid avant d'obtenir le nul 2-2 à San Siro en phase de groupes de l'exercice 2010/11. Ronaldo avait ouvert le score en Espagne.

• Morata est issu du centre de formation de Madrid. Il a inscrit 10 buts en 37 matchs avec l’équipe A avant de partir pour la Juve l’été dernier (20 M€).

• Martín Cáceres a joué en Espagne pour les RC Recreativo de Huelva, FC Barcelona et Sevilla FC.

• L’entraîneur des jeunes du Real Madrid Zinédine Zidane a joué pour la Juve entre 1996 et 2001.

• Paul Pogba et Raphaël Varane ont tous deux effectué leurs débuts pour la France le 22 mars 2013 en match de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA face à la Géorgie au Stade de France. Karim Benzema jouait également lors de cette victoire 3-1.

• Iker Casillas, Álvaro Arbeloa, Sergio Ramos, Xabi Alonso et Fernando Llorente figuraient dans l'équipe d'Espagne victorieuse de la Coupe du Monde de la FIFA 2010.

• Casillas a arrêté deux tirs au but en quart de finale de l’UEFA EURO 2008 remportée 4-2 par l’Espagne face à l’Italie de Gianluigi Buffon et Giorgio Chiellini à Vienne. Ramos jouait, Arbeloa était remplaçant.

• Pirlo a marqué lors de la victoire 2-0 de l’Italie face à la France de Benzema et Patrice Evra en phase de groupes du même tournoi.

• Evra, Carlos Tévez et Ronaldo étaient coéquipiers au Manchester United FC, vainqueur de l’UEFA Champions League 2008.

• Buffon, Leonardo Bonucci, Andrea Barzagli, Chiellini, Claudio Marchisio et Pirlo étaient alignés dans le onze italien étrillé 4-0 par l’Espagne de Casillas, Sergio Ramos et Arbeloa en finale de l’UEFA EURO 2012 à Kyiv.

• Benzema a inscrit et raté un penalty lorsque la France (avec Evra sur le terrain et Pogba sur le banc) avait balayé la Suisse de Stephan Lichtsteiner 5-2 en phase de groupes ors de la Coupe du Monde de la FIFA 2014.

Autour du match

Real Madrid
• Le Real a gagné cinq de ses six derniers matches à domicile, avec 23 buts marqués et 4 encaissés. Il a été tenu en échec samedi par le Valencia CF.

• Le Real a marqué au moins une fois dans chacun de ses 51 derniers matches à domicile, depuis un revers 1-0 face au Club Atlético de Madrid le 28 septembre 2013.

• Les Merengues ont toujours marqué au Bernabéu en 23 matches d'UEFA Champions League depuis un revers 2-0 face au FC en demi-finale le 27 avril 2011.

• Ronaldo a inscrit six buts dans ses six dernières rencontres d'UEFA Champions League contre des Italiens. Ses neuf buts en demi-finales représentent un record dans la compétition.

• Les hommes d'Ancelotti ont enregistré huit victoires lors de leurs onze derniers matches. Ils restaient sur une série de neuf matches sans défaite avant l'aller à Turin.

• Ronaldo a inscrit 42 buts en Liga cette saison, deux de plus que Lionel Messi, mais huit de moins que le record établi par l'Argentin en 2011/12. Le Real compte deux points de retard sur Barcelone dans la course au titre.

• Luka Modrić n'a plus joué depuis son entorse du ligament interne du genou droit contre le Málaga CF le 18 avril. Benzema a raté les six derniers matches en raison d'un problème au genou.

Juventus
• La Juventus a remporté l'aller d'un match à élimination directe d'une compétition de l'UEFA sur le score de 2-1 à quatre reprises et s'est qualifiée à chaque fois.

• La Juventus a remporté un quatrième titre consécutif de championne d'Italie à quatre journées de la fin, le 2 mai. Samedi elle a été tenue en échec par le Cagliari Calcio (1-1 à Turin), malgré le but de Paul Pogba, qui revenait de blessure. Il était absent depuis le 18 mars.

• Les Bianconeri présentent un meilleur bilan défensif hors de leurs bases que chez eux cette saison. Ils n'ont encaissé que 12 buts en 24 matches à l'extérieur.

• Tévez a marqué sept buts en UEFA Champions League cette saison, un de plus que lors de ses cinq dernières saisons combinées. Son but en première journée était son premier dans la compétition depuis avril 2009. Cela faisait donc 1 003 minutes de jeu qu'il n'avait plus marqué dans le tournoi.

• Tévez a inscrit 20 buts en Serie A cette saison, soit trois de moins que son meilleur total dans un championnat. Il a établi son record personnel en 2009/10 avec le Manchester City FC.

• Cáceres (absent depuis le 5 mars, cheville) est absent.