UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Monaco reste en course

Juventus 1-0 AS Monaco FC
Un penalty d'Arturo Vidal a donné une courte victoire aux champions d'Italie.

Juventus 1-0 Monaco ©AFP/Getty Images

L'AS Monaco n'a pas perdu ses espoirs de qualification pour les demi-finales de l'UEFA Champions League, mardi soir à Turin, mais Leonardo Jardim et ses joueurs devront refaire leur retard d'un but pour se qualifier la semaine prochaine.

Les Monégasques rentraient bien dans leur quart de finale aller, loin d'être impressionnés par la chaude ambiance du Juventus Stadium. Une chevauchée d'Anthony Martial sur le côté gauche offrait la première occasion du match mais Yannick Ferreira-Carrasco manquait de puissance pour ouvrir le score depuis le point de penalty (10e). Le néo-international belge récidivait deux minutes plus tard mais Gianluigi Buffon était sur la trajectoire et détournait en corner.

Carlos Tevez se créait la première vraie situation de son équipe à la 27e minute. À la réception d'un centre millimétré de Claudio Marchisio, l'Argentin se retrouvait seul au deuxième poteau mais son plat du pied atterrissait tout droit dans les gants de Daniel Subašić. Les Piémontais posaient le pied sur le ballon jusqu'à la mi-temps, sifflée quelques secondes après une occasion gâchée par Arturo Vidal, dont la frappe du pied droit s'envolait au-dessus des buts monégasques.

Les hommes de Leonardo Jardim revenaient des vestiaires avec les mêmes intentions qu'en début de match. Bernardo Silva, fraîchement entré en jeu à la place de Nabil Dirar, obligeait Gianluigi Buffon à une nouvelle parade (54e). Dans la minute qui suivait, Àlvaro Morata, bien lancé par Andrea Pirlo, était accroché par Ricardo Carvalho à la limite de la surface de réparation. Penalty accordé sans hésitation par l'arbitre de la rencontre, Arturo Vidal ne tremblait pas et ouvrait le score pour les Champions d'Italie d'une frappe propulsée en pleine lucarne, hors de portée de Subašić.

La réaction des visiteurs était immédiate, par l'intermédiaire de Geoffrey Kondogbia (63e) mais la frappe lointaine de l'international français était une nouvelle fois détournée par Buffon, impeccable mardi soir devant son public. Les Monégasques ne se créaient plus d'occasions dangereuses, les locaux se contentaient de conserver cet avantage d'un but malgré quelques velleités de ses deux attaquants dans les derniers instants.

Au terme d'une opposition animée et de haut niveau, tout restait possible avant le match retour mercredi prochain en Principauté, au stade Louis II.

©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©AFP/Getty Images
©Getty Images
©Getty Images
©AFP/Getty Images