UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Atlético - Real, revanche dans l'air

L'Atlético et le Real Madrid CF se retrouvent en quarts de l'UEFA Champions League 11 mois après leur finale 100 % madrilène.

Autour d'Atlético-Real ©AFP/Getty Images

Le Club Atlético de Madrid affronte le Real Madrid CF en quarts de finale de l'UEFA Champions League 11 mois seulement après être devenus les premiers clubs de la même ville opposés en finale en 59 ans d'histoire dans la compétition.

• La victoire des Merengues 4-1 après prolongation à Lisbonne leur offrait une dixième C1, un record. Mené après le but de Diego Godín de la tête à la 36e minute, Sergio Ramos égalisait à la troisième minute du temps additionnel. Gareth Bale, Marcelo et Cristiano Ronaldo, qui signait son 17e but de la saison, un record, sur penalty, marquaient en prolongation pour offrir à Carlo Ancelotti son troisième triomphe dans la compétition en tant qu'entraîneur.

•L'Atlético a remporté ses quatre matches à domicile cette saison dans la compétition, tandis que le Real a remporté tous ses matches à l'extérieur.

Antécédents
• Compositions le 24 mai 2014 à l'Estádio do Sport Lisboa e Benfica :
Atlético : Courtois, Juanfran, Miranda, Godín, Filipe Luís (Alderweireld 83e), Tiago, Raúl García (Sosa 66e), Gabi, Koke, Diego Costa (Adrián López 9e), Villa.
Real : Casillas, Carvajal, Varane, Ramos, Coentrão (Marcelo 59e), Modrić, Khedira (Isco 59e), Bale, Di María, Benzema (Morata 79e), Ronaldo.

• Les deux formations madrilènes ne s'étaient auparavant croisées qu'une seule fois sur la scène continentale, en demi-finales de la Coupe d’Europe 1958/59. Le Real l’emportait 2-1 à l’aller mais l’Atlético revenait à niveau au retour en l'emportant 1-0. Le match de barrage, joué à Saragosse, voyait Puskás marquer le but décisif pour qualifier les Merengues pour une quatrième finale consécutive.

• Les équipes alignées à la Romareda le 13 mai 1959 étaient les suivantes :
Real : Domínguez, Miche, Santamaría, Lesmes, Ruiz, Zárraga, Mateos, Kopa, Di Stéfano, Puskás, Gento.
Atlético : Pazos, Rivilla, Callejo, Mendiondo, Chuzo, Calleja, Miguel, Agustín, Vavá, Peiró, Collar.

• Les deux équipes se sont déjà rencontrées six fois cette saison. L'Atlético a gagné les deux matches de championnat, 2-1 à l'extérieur et 4-0 à domicile, signant là son plus large succès sur son voisin depuis 1987 et battant le Real deux fois lors d'une même saison de championnat pour la première fois depuis 1950/51.

• L'Atlético l'a également emporté au deuxième tour de la Copa del Rey, (2-0 dom., 2-2 ext.) et en Super Coupe d'Espagne (1-1 ext., 1-0 dom.).

• Compositions en Liga le 7 février à l'Estadio Vicente Calderón :
Atlético : Moyà, Juanfran, Miranda, Godín, Siqueira, Arda Turan, Gabi, Tiago, Koke (Saúl Ñíguez 10e ; Raúl García 71e), Mandžukić, Griezmann (Torres 77e).
Real : Casillas, Carvajal, Varane, Nacho, Coentrão (Marcelo 59e), Khedira (Jesé 46e), Kroos, Isco (Illarramendi 68e), Bale, Benzema (Hernández 73e), Ronaldo.

• Les deux équipes se sont affrontées 201 fois en championnat et en Coupe d'Espagne, pour 103 victoires du Real, 50 de l'Atlético et 48 nuls.

Repères

Atlético
• Les Rojiblancos disputent les quarts de finale de la C1 pour la septième fois et visent une cinquième participation aux demi-finales.

• L'Atlético a remporté sept et perdu cinq de ses quinze doubles confrontations européennes face à des clubs espagnols, éliminant le FC Barcelona 2-1 sur l'ensemble des deux matches en quarts de finale la saison dernière.

• Les Matelassiers visent une cinquième victoire consécutive à domicile dans la compétition cette saison après avoir remporté leurs trois matches de la phase de groupes à Madrid sans prendre de but. Ils ont battu le beat Bayer 04 Leverkusen 1-0 à domicile en 8es de finale pour égaliser à 1-1 sur la confrontation avant de s'imposer 3-2 aux tirs au but.

• Le tenant du titre en Liga a remporté 21 de ses 23 derniers matches européens au Vicente Calderón. Sa seule défaite remonte à un revers 2-0 face au FC Rubin Kazan en 16es de finale de l'UEFA Europa League en février 2013.

• La défaite à Lisbonne était la seule de l'Atlético lors de ses neuf derniers matches européens face aux clubs espagnols (5 v., 3 n.) depuis un revers 2-0 en finale aller de la Coupe Intertoto de l'UEFA 2004 face au Villarreal CF. 

Real
• Participant aux quarts de finale pour la cinquième année consécutive (remportant les quatre derniers et huit des neuf derniers auxquels ils ont participé), les Merengues espèrent à devenir la première équipe à conserver le trophée depuis l'avènement de l'UEFA Champions League.

• La série de dix victoires de la Maison Blanche s'est arrêtée lors de la défaite 4-3 à domicile face au FC Schalke 04 en 8es de finale retour, Ronaldo signant ses 77e et 78e buts en compétition de clubs de l'UEFA pour battre le record de l'ancien buteur du Real Raúl González. Les Madrilènes se sont qualifiés grâce à leur succès 2-0 en Allemagne.

• Le Real a remporté huit de ses dix derniers matches à l'extérieur dans la compétition, gagnant lors de ses trois rencontres en déplacement en phase de groupes cette saison. Sa seule défaite lors de cette période est intervenue en quart de finale la saison dernière face au Borussia Dortmund lorsqu'un succès 3-0 à domicile était suivi d'une défaite 2-0 en Allemagne.

• Les Merengues sont restés muets offensivement une seule fois lors de leurs 28 derniers déplacements en UEFA Champions League, c'était face à l'Olympique Lyonnais en 2009/10 en 8es de finale (1-0). Le Real avait été éliminé 2-1 score cumulé. Le Real n'a perdu que cinq fois lors de ses 28 derniers matches européens en déplacement.

• Ancelotti peut devenir le premier entraîneur à brandir le trophée quatre fois. Il a également conduit le Milan à la gloire en UEFA Champions League en 2003 et 2007 après avoir remporté la compétition en tant que joueur pour le même club en 1989 et 1990.

On se connaît ?
• Ancelotti et Simeone se sont croisés en tant que joueurs lorsque le Milan de l'Italien battait l'AC Pisa 1-0 en janvier 1991.

• Coéquipiers en sélection :
Marcelo et Miranda (Brésil) ;
Cristiano Ronaldo, Fábio Coentrão, Pepe et Tiago (Portugal) ;
Raphaël Varane et Antoine Griezmann (France) ;
Luka Modrić et Mario Mandžukić (Croatie) ;
Juanfran, Koke, Mario Suárez, Isco, Carvajal, Ramos et Iker Casillas (Espagne).

• Anciens coéquipiers :
Karim Benzema et Tiago (Olympique Lyonnais, 2005–2007) ;
Asier Illaramendi et Antoine Griezmann (Real Sociedad de Fútbol, 2010-2013)

• Ronaldo a inscrit 16 buts en 20 rencontres toutes compétitions confondues face à l'Atlético, signant un triplé lors d'une victoire 4-1 en Liga le 11 avril 2012. Il a été expulsé après avoir marqué lors du revers du Real 2-1 en finale de la Copa del Rey en 2012/13.

• Ramos a été expulsé deux fois contre l'Atlético : lors d'un nul 1-1 en Liga le 1er octobre 2006 et lors d'un succès 3-2 du Real en championnat en novembre 2009.

Autour du match

Atlético
• Cristian Ansaldi, Gabi, Jesús Gámez, Mario Suárez et Fernando Torres seront tous suspendus en cas d'avertissement. Godín et Tiago sont de retour de suspension.

• L'Atlético reste sur huit rencontres sans défaites (quatre victoires) toutes compétitions confondues.

• Les Rojiblancos n'avaient pas encaissé de but depuis cinq matches avant le nul 2-2 samedi contre le Malaga CF. Antoine Griezmann a inscrit les deux buts des Madrilènes. Le Français en est à 18 buts en Liga cette saison, record personnel.

• Moyà (ischio-jambiers) et Raúl García (bras) n'ont plus foulé les pelouses depuis le match retour contre Leverkusen le 17 mars.

Real Madrid
• Coentrão, Marcelo et Toni Kroos sont à un carton jaune d'une suspension.

• Madrid a perdu trois de ses six dernières rencontres toutes compétitions confondues, leur dernier revers remontant à une défaite 2-1 chez le FC Barcelona le 22 mars.

• Le 5 avril, les Merengues enregistraient leur plus large victoire en Liga depuis 1967 en écrasant le Granada CF 9-1 à domicile.

• Face à Grenade, Ronaldo inscrivait le premier quintuplé de sa carrière et son 300e but pour les tenants de l'UEFA Champions League. Seuls Alfredo Di Stéfano et Rául González avaient atteint ce cap sous le maillot du Real.

• Ronaldo a porté son total en Liga à 38 buts cette saison en marquant samedi lors de la victoire 3-0 contre le SD Eibar. Javier Hernández a inscrit le deuxième but à Madrid et Jesé Rodríguez a également marqué.

• Depuis la défaite 4-3 contre Schalke le 10 mars, Madrid a enregistré les retours de Ramos (absent depuis le 4 février, ischio-jambiers) et James Rodríguez (4 février, pied droit).

Autres contenus