UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Guardiola se méfie d'un Porto "dangereux"

Josep Guardiola se méfie d'un "très bon" FC Porto, que son FC Bayern München devra affronter en quarts de finale.

Josep Guardiola se méfie de l'attaque portuanne
Josep Guardiola se méfie de l'attaque portuanne ©AFP/Getty Images

Josep Guardiola se méfie d'un "très bon" FC Porto, que son FC Bayern München devra affronter en quarts de finale de l'UEFA Champions League.

Les stats
• Porto dominait le Bayern 2-1 en finale de Coupe des clubs champions européens 1987 à Vienne. Ludwig Kögl ouvrait le score à la 25e minute pour les Bavarois, mais Rabah Madjer égalisait à 13 minutes du terme, avant que Filho Juary n’offre le trophée à Porto pour la première fois de son histoire trois minutes plus tard.

• Le Bayern prenait sa revanche en éliminant Porto en quarts de finale des éditions 1990/91 (tot. 3-1) et 1999/2000 (3-2).

• La finale 1987 est à ce jour la seule défaite du Bayern en 22 rencontres face à des formations portugaises (13 victoires).

• Porto reste sur trois matches sans défaite face à des Allemands. Les Dragons n’ont perdu aucune des six dernières rencontres à domicile face à des pensionnaires de Bundesliga, depuis la victoire du Bayern en mars 1991.

• Le Bayern a remporté ses quatre rencontres à domicile en UEFA Champions League cette saison avec 13 buts marqués contre aucun encaissé.

Réactions 
Josep Guardiola, entraîneur du Bayern 
Le tirage est ce qu'il est. Chaque équipe sort du lot. Porto et le Shakhtar étaient dans le même groupe, nous avons donc déjà visionné certains de leurs matches. Porto est une très bonne équipe qui évolue dans un stade magnifique. Ils sont forts physiquement et très rapides en attaque, vous ne pouvez vous attendre à un match facile en quarts de finale.

Philipp Lahm, capitaine du Bayern 
Nous aurions pu tomber sur plus difficile. Mais Porto a prouvé qu’il méritait de disputer les quarts lors des tours précédents. Pour nous, il sera important de ramener un meilleur résultat du match aller qu’en 8es de finale (0-0 chez le FC Shakhtar Donetsk).

Aujourd’hui, cela ne change plus grand-chose de jouer en premier à l’extérieur ou à domicile. Porto est une formation très technique, qui aime prendre le jeu à son compte. Nous aurons plus de possession lors des deux rencontres, alors la qualification dépendra de nos performances.

Manuel Neuer, gardien du Bayern 
L'ambiance à Porto est très chaude. J'ai pu voir leurs fans durant la finale de Champions League 2004 face à Monaco. C'était incroyable. Cela ne sera pas facile pour nous, mais nous avons l'habitude de jouer dans ce genre de stades, nous savons à quoi nous attendre.

Vítor Baía, ancien gardien de Porto
Le Bayern est l'un des tirages les plus relevés, mais rien n'est impossible. Ce quart commence à 0-0. Nous n'étions pas favoris non plus (pour la finale 1987 face au Bayern), mais nous l'avons emporté. Tout est possible si nous livrons un match parfait.

Fernando Gomes, ambassadeur de Porto 
À ce stade de la Champions League, tous les tirages sont difficiles. Nous sommes tombés sur le Bayern, l’un des plus grands clubs en Europe et au monde. Ils possèdent de très grands joueurs et un super entraîneur. Nous croyons en notre projet. L’ambition et la jeunesse de notre équipe font plaisir à voir. Nous aurons certainement notre mot à dire au cours de cette double confrontation.