UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
À compter du 25 janvier, UEFA.com ne prend plus en charge Internet Explorer.
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Klopp comme chez lui à Dortmund

Jürgen Klopp évoque, entre autres, l'impressionnante réussite à domicile de son Borussia Dortmund au micro d'UEFA.com.

Jürgen Klopp qualifie le BVB Stadion d'"endroit spécial qui ne demande qu'à vibrer"
Jürgen Klopp qualifie le BVB Stadion d'"endroit spécial qui ne demande qu'à vibrer" ©Getty Images

L'UEFA Champions League a servi au Borussia Dortmund de distraction pour oublier une saison bien difficile en Bundesliga cette saison. Dernier du championnat début février avant son 8e de finale aller face à la Juventus, le BVB a retrouvé la forme au meilleur moment pour s'éloigner considérablement de la zone de relégation.

En marge du retour de mercredi en Allemagne face aux champions d'Italie, Jürgen Klopp – en charge de Dortmund depuis 2008 – révèle ce qu'il trouve de plus "cool" au club et les entraîneurs l'ayant le plus inspiré.

UEFA.com : Vous avez qualifié le style de jeu de votre équipe de "palpitant". Cela sera-t-il à nouveau le cas lors du retour face à la Juventus ?

Jürgen Klopp : Je ne sais pas si cela devra être palpitant avant la toute fin de match, mais si c'est le cas, cela voudra alors dire que nous sommes toujours en course pour la qualification, ce qui serait bien sûr une très bonne chose.

UEFA.com : Dortmund a remporté 11 de ses 14 derniers matches d'UEFA Champions League à domicile. Comment l'expliquez-vous ?

Klopp : Nous évoluons dans un stade spécial qui ne demande qu'à vibrer. C'est vraiment ce qu'il y a de plus cool au sujet de ce club. Je suis ici depuis un petit moment, mais j'ai toujours des frissons dès que je pénètre sur la pelouse.

UEFA.com : Avez-vous douté de vous ou de votre système lorsque le BVB était en difficulté en première partie de saison ?

Klopp : C'est normal de se poser des questions (sur vous-même), mais pas de douter de votre système. Ce n'est pas aussi facile que ça en a l'air. Je ne dis pas à mes joueurs de donner le ballon aux adversaires pour pouvoir le regagner par la suite, ça n'aurait aucun sens. Nous avons livré quelques bonnes performances même en début de saison, et nous avons engrangé de la confiance en l'emportant en Champions League. Ce n'est pas comme si nous avions le trac lors des grands évènements...

UEFA.com : Quels sont les entraîneurs qui vous ont le plus influencé ?

Klopp : Très simple : Walter Baur, mon entraîneur chez les jeunes (durant la carrière de joueur de Klopp) au TuS Ergenzingen (7e division) mérite d'être cité. Et puis bien sûr Wolfgang Frank, qui faisait du super boulot lorsque Klopp évoluait) au 1. FSV Mainz 05. Peut-être mon père aussi, il passait le peu de temps qu'il avait à faire du sport avec son fils. Et (c'est grâce à lui) que j'adore ce sport.