Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Lopetegui : "Merci Brahimi"

Les réactions des deux entraîneurs, Julen Lopetegui et René Girard, après la qualification de Porto contre Lille pour les groupes.

Lopetegui : "Merci Brahimi"
Lopetegui : "Merci Brahimi" ©AFP/Getty Images

Les réactions des deux entraîneurs, Julen Lopetegui et René Girard, après la qualification du FC Porto pour la phase de groupes de l'UEFA Champions League, aux dépens du LOSC Lille, 2-0 mardi soir (tot. 3-0).

Julen Lopetegui, entraîneur de Porto
C'est assez impressionnant ce que nous avons réussi contre un adversaire qui est très fort, dans ces deux matchs. Tout le monde a joué de manière merveilleuse. Mais nous avons encore besoin de progresser largement. La pause m'a fait du bien, parce que j'ai vraiment du mal à me faire entendre parfois sur le terrain (en raison de l'ambiance).

Nous avons bien commencé ce match, mais nous ne n'avions pas la possession du ballon comme nous le souhaitions. Nous avons très bien joué en seconde période (Yacine) Brahimi nous a vraiment tirés d'un mauvais pas en marquant son but. Mais nous avons vraiment pensé à revenir sur le terrain avec l'idée de marquer.

Nous sommes très heureux de faire partie des quatre équipes qui se sont qualifiées 19 fois pour la phase de groupes de l'UEFA Champions League (avec les Real Madrid CF, FC Barcelona et Manchester United FC).

René Girard, entraîneur du LOSC
On aurait pu mieux faire, surtout au niveau de l'efficacité, défensive et offensive. On a fait 20 minutes en fin de première mi-temps assez intéressantes. On fait des erreurs, un coup de pied arrêté et on a une perte de balle sur le deuxième but. C'est un peu dommage.

On est tombé sur une équipe beaucoup plus mature que nous, plus agressive. On a vu combien, au niveau européen, le combat est physique. On va attendre le tirage au sort (de la Ligue Europa). Ça peut être intéressant comme ça peut être compliqué. On apprend davantage sur des matches comme celui-là que sur un match trop facile. On a pu voir la différence qu'il y a entre une grande équipe une équipe comme la nôtre qui aspire à grandir.

 

 

Haut