Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Un Porto bien parti

LOSC Lille 0-1 FC Porto
Un but à l'extérieur marqué en seconde période qui vaut peut-être de l'or pour Porto

 


La joie des joueurs portuans après leur but
La joie des joueurs portuans après leur but ©AFP/Getty Images

Le but d'Hector Herrera place le FC Porto en position très favorable pour accéder à la phase de groupes de l'UEFA champions League, avant le barrage retour au Dragão.

Dans une confrontation aller-retour, inscrire un but à l'extérieur est souvent primordial. En marquant au retour des vestiaires par Hector Herrera, les Portugais se sont placés en position très favorable pour rejoindre en septembre prochain la phase de poules de la Champions League. Impuissant à domicile, le LOSC devra selon toute vraisemblance se consoler dans les poules de l'UEFA Europa League. À moins que...

Avec un peu plus de 70% de possession de balle durant la première période, Porto avait bien vite dévoilé ses intention. A contrario, René Girard, le coach lillois, avait lui demandé à sa formation de cadenasser, abandonnant la maîtrise du ballon aux visiteurs, avant, dans un second temps, d'envisager de se projeter vers l'avant.

Les hommes de Julen Lopetegui devaient toutefois se contenter d'une frappe de Jackson Martinez, détournée en corner par Vincent Enyeama (11e) et d'un coup franc d'Alex Sandro, facilement capté par le portier nigérian du LOSC (28e).

L'occasion majeure de cette première période dans l'ensemble assez terne était à mettre à l'actif de Sébastien Corchia. La frappe à bout portant du néo-Lillois, replacé pour l'occasion en soutien de Salomon Kalou, filait juste au-dessus du but de Fabiano, après un débordement et un centre tendu, un tantinet heureux, de Divock Origi (45e). Il faut dire qu'avec deux charnières aussi solides que Simon Kjaer-Marko Baša côté Dogues et Danilo-Maicon côté portuan, les deux attaques avaient beaucoup de fil à retordre.

Comme souvent dans ce genre de rencontre fermée à double tour, un détail allait lourdement influer sur la suite des événements. Cristian Tello remplaçait Yacine Brahimi dans l'entre-jeu de Porto (60e). Sur son tout premier débordement côté droit, l'ancien du Barça centrait au second poteau. La tête de Martinez était repoussée au sol par le gardien lillois. Mais Hector Herrera avait parfaitement bien suivi, faussant compagnie au passage à Kjaer. Et sa frappe tendue des six mètres finissait au fond des filets lillois (0-1, 61e).

Très rapidement, René Girard abattait ses trois dernières cartes. Balmont, Origi et Kalou cédaient respectivement leurs places à Marco Lopes (62e), Ryan Mendes (71e) et Nolan Roux (76e). Dos au mur, les Lillois finissaient enfin par se ruer sur le but de Fabiano, au risque de concéder un contre. Point d'orgue de cette domination, un coup franc de Rio Mavuba difficilement repoussé par le portier visiteur. Il fallait même un dégagement en catastrophe de Danilo pratiquement dans les mains de son gardien (78e).

Les dernières minutes du match montraient la maîtrise des joueurs de Lopetegui pour conserver le résultat, tandis que ceux de Girard affichaient leur impuissance offensive face à une défense du FC Porto particulièrement solide et athlétique. Le match retour s'annonce compliqué pour le LOSC Lille qui semble se diriger vers la phase de poules de l'UEFA Europa League. Les poules de la Champions League semblent d'ores et déjà promises au club portugais. Il leur reste quand même à confirmer sur leur pelouse mardi prochain.

Haut