Ruscoe croit en la qualification

Battu 1-0 à l'aller par le ŠK Slovan Bratislava, le New Saints FC a les qualités pour inverser la tendance au retour selon Scott Ruscoe.

Scott Ruscoe à la lutte avec Dietmar Hamann (Liverpool) lors du premier tour de qualification en 2005/06
Scott Ruscoe à la lutte avec Dietmar Hamann (Liverpool) lors du premier tour de qualification en 2005/06 ©Getty Images

Malgré la défaite 1-0 en match aller du second tour de qualification face au ŠK Slovan Bratislava mardi, l'expérimenté Scott Ruscoe pense que le New Saints FC peut encore faire parler de lui cette année en UEFA Champions League.

"On aurait probablement signé pour ce résultat avant la rencontre", affirme le milieu de terrain de 36 ans à UEFA.com. "C'est une équipe solide, formée de joueurs très expérimentés, mais nous avons toutes nos chances et nous aborderons ce match retour en confiance. On ne sait pas quel impact aura le déplacement sur leurs joueurs."

Mardi soir, Ruscoe disputait son 30e match européen avec un club de Premier League galloise et battait au passage le record détenu par l'ancien défenseur du Carmarthen Town AFC, Gary Lloyd.

"Mon meilleur moment sur la scène européenne reste le match contre Liverpool en 2005", précise l'intéressé. "Il s'agissait du tenant de l'UEFA Champions League et on l'a affronté lors du premier tour. Pour le supporter de Liverpool que je suis, c'était vraiment particulier."

Conscient de la difficulté de la tâche qui attend son équipe face au Slovan, Ruscoe estime malgré tout que la victoire est à portée de main. "Beaucoup de nos joueurs ont emmagasiné de l'expérience en compétitions européennes. Ensemble, on a appris à gérer ce genre de rendez-vous. On est moins impressionnables que les équipes moins aguerries."

S'il bénéficie d'un temps de jeu réduit ces dernières années, Ruscoe a encore un objectif en tête : marquer un but lors d'un match européen. "Je n'ai pas encore marqué, c'est vrai. J'ai effectué de bons matches et d'autres moins réussis. Contre Liverpool et Manchester City (en Coupe UEFA 2003/04) j'ai à peine touché le ballon. Mais je suis encore là."